Décryptage

La liste des Superstars que la WWE n’a pas viré (et on se demande pourquoi)

liste superstars wwe pas virees

La WWE n’a pas viré Aleister Black, Nikki Cross, Buddy Murphy et bien d’autres. Et on se demande bien pourquoi.

WWE/VoxCatch
Publicité

La WWE s’est séparée de huit talents de son roster principal la semaine dernière. Des renvois de Superstars que l’on peut trouver injuste pour certains ou libérateur pour d’autres qui trouveront sans doute leur bonheur en passant l’une des fameuses portes interdites. Et puis il y en a d’autres qui sont contre toute attente restées.

Pour ceux-là, que l’on a listé ci-dessous, on a peine à croire à un avenir radieux chez Vince McMahon — on les imagine même plus à l’aise ailleurs ou de retour à NXT où ils étaient très bien lotis — et pourtant, la WWE a décider de se les garder sous le coude, au cas où une place se libérerait pour eux. L’espoir fait vivre.

Akira Tozawa

L’un des rescapés de la division Cruiserweight qui traine dans les coulisses de RAW depuis pas mal de temps et que l’on ne voit plus que dans des segments autour du titre 24/7 ou catcher de temps en temps à Main-Event — oui, ce show existe toujours. Il campe un gimmick de ninja autour de laquelle la WWE avait tenté de créer une faction, sans succès, et a l’air content de sa situation pour le moment.

Aleister Black

Le grand mystère de cette dernière vague de licenciement c’est son absence de la liste. Après le départ de sa compagne Zelina Vega à l’automne dernier et celui d’Andrade il y a quelques semaines on ne donnait pas cher de son avenir chez Vince McMahon. Certains parlent d’un retour, un nouveau gimmick, on va donc patienter encore un peu.

Publicité

Angel Garza

Pareil que pour Black, le départ récent d’Andrade plus le fait que la WWE, en dehors de NXT, ne sait jamais quoi faire de ses catcheurs mexicains, les futurs endeavours se faisaient attendre. Et pourtant, il est toujours là en coulisse. Et il n’a même plus Charly Caruso.

David Otunga

Sérieusement quelqu’un sait ce qu’il fait en ce moment ? Son dernier match remonte à 2015, il a sans doute un rôle dans les coulisses de la WWE, on le voit (très) occasionnellement à l’écran mais il est encore listé parmi les Superstars de WWE.com. Un grand mystère.

Drew Gulak

Tout comme Akira Tozawa, un excellent Cruiserweight coincé depuis des mois dans le tourbillon du titre 24/7 et cantonné à des matchs à Main-Event. On l’a très peu vu depuis cette tentative de programme aux côtés de Daniel Bryan. Un énorme gâchis qui pourrait donner beaucoup à la midcard de RAW ou SmackDown.

Humberto Carrillo

Le schéma se répète, Carrillo est dans la même situation qu’Angel Garza et d’autres Cruiserweight : abonné à Main-Event depuis quelques mois. Les catcheurs mexicains à la WWE s’ils n’ont pas ce petit truc en plus qui va attirer l’attention de Vince McMahon, le Chairman ne saura même pas les différencier. On est surpris qu’il soit toujours là.

Jaxson Ryker

Dans le cas de Ryker on un peu l’impression qu’ils ont viré les mauvais Forgotten Sons. Steve Cutler est parti en février dernier, et Wesley Black faisait partie de cette vague de licenciement. Jaxson Ryker est peut-être sauvé par son programme avec Elias et Shane McMahon mais il restait le moins intéressant du trio, en plus d’être un peu gênant dans la vraie vie.

Publicité

Murphy

L’ancien disciple de Seth Rollins a échappé à la vague de licenciement mais depuis qu’il n’est plus officiellement avec Rollins et depuis la fin de la longue et insupportable histoire avec la famille Mysterio, on ne l’a quasiment plus revu. Il est réapparu à l’occasion de la rivalité entre Rollins et Cesaro, mais est vite reparti. Depuis décembre on l’a vu dans trois matchs et la bataille royale en hommage à Andre The Giant.

Nikki Cross

Depuis que l’écossaise n’est plus en équipe avec Alexa Bliss, c’est le calme plat. Elle a bien tenté de faire revenir à la raison son ancienne partenaire partie dans le monde du Fiend, mais ça n’a pas fonctionné. On l’a vu dans le Royal Rumble femmes, puis à nouveau contre Alexa Bliss en février. Depuis, plus rien.

Paige

Elle ne catch plus, n’a plus aucun rôle à l’écran et s’est quelques peu accrochée avec la WWE au moment de l’affaire Twitch en novembre dernier au point de s’imaginer sur le départ. On ne sait pas si la WWE a des projets pour l’ancienne catcheuse mais en attendant, elle est toujours sous contrat.

Publicité

Velveteen Dream

L’un des talents les plus prometteurs de la brand jaune a vu en 2020 tout ses espoirs de devenir la tête d’affiche qu’il aurait dû être tomber à l’eau. Sans doute la faute à cette histoire de photos dénudées envoyées là où il ne fallait pas. En attendant, on ne l’a pas vu une seule fois en 2021 et on s’étonne qu’il ait survécu à la vague de licenciement. Reviendra-t-il à l’écran une fois que la WWE jugera qu’on aura oublié ses péripéties ? Après tout, Jordan Devlin et Matt Riddle sont toujours là.

En haut