NWA

Résultats de NWA Powerrr du 20 avril

nwa powerrr episode 25 compressed scaled

Résultats complets de l’épisode de NWA Powerrr du 20 avril 2021.

NWA

Après un petit récapitulatif la semaine passée lors de Powerrr Surge, le programme NWA Powerrr repart avec au programme : Nick Aldis en action, Kamille contre Jennacide ainsi que les champions par équipes Aron Stevens et JR Kratos face à Saul Rinauro et un partenaire mystère.

La vengeance est un plat qui se mange normalement froid

Trevor Murdoch ouvre cet épisode. L’ancien champion National veut une revanche face à Chris Adonis, qu’il a accueilli à bras ouverts au sein de la NWA et dont le remerciement fut un bon gros passage de tabac en règle. Adonis ne se présente pas, mais  Nick Aldis est là en personne. Le champion NWA World Heavyweight vient mettre les choses au clair et déclare qu’Adonis ainsi que tout le roster est là grâce à lui. Il reproche à Murdoch de s’être laissé aller, et cela est la cause de la perte de son titre. Il lui recommande de prendre sa soirée et d’aller boire une bonne bière comme les gens de sa caste font, c’est à dire les rednecks.

Aldis annonce qu’il sera en action ce soir dans le main-event afin de démontrer toute sa magnificence. Murdoch souhaite surtout quelque chose que le britannique détient : la Ten Pounds of Gold. Aldis le prend mal, on ne le met pas dos au mur comme cela. C’est lui le maître du jeu.

Saul Rinauro et Tim Storm ont battu Aron Stevens et JR Kratos. Rinauro obtient enfin un match face aux champions par équipes après s’être enfumé par Stevens il y a trois semaines, il croyait avoir eu une opportunité aux titres. Ce dernier annonce que son partenaire arrivera plus tard. Rinauro passe un sale quart d’heure jusqu’à ce que Danny Deals arrive aux abords du ring. Ce n’est qu’un manager.

Publicité

Kratos enrage et passe à tabac Wheels et l’envoie valdinguer sur la tables des commentateurs. C’en est assez pour Tim Storm qui se dirige vers le ring pour lui en coller une et permettre à Rinauro de le prendre dans un petit paquet pour la victoire. Il avait promis que son partenaire serait un ancien champion de la NWA, c’est amené de manière bien impromptu. Saul Rinauro va se révéler être le gros loser qu’on aimera toujours supporter.

La télévision sature, les femmes stagnent

Pope et Tyrus ainsi qu’Austin Idol sont rassemblés autour la table d’interview. Tyrus veut le titre Télévision de Pope et lui confie qu’il a du respect pour lui, il se souvient du temps q’ils ont passé ensemble il y a quelques années, il le considère même un frère. Il l’a pris sous son aile même s’il n’a volé très haut, il a beaucoup appris de lui. Néanmoins, quelque chose l’écœure : Pope avait toutes les armes pour réussir et il s’est planté, il est désormais temps pour Tyrus de prendre son or.

Le champion Télévision lui répond de prouver qu’il est un homme et d’aller décrocher une opportunité au titre à la loyale. Pope déclare d’avoir tellement travaillé tellement dur pour en arriver là où il est qu’il ne laisserait pas Tyrus lui marcher vulgairement sur les pieds. Superbe segment, tous derrière Pope.

Tyrus a battu Matt Cross et Marshe Rockett pour devenir le challengeur numéro un au titre NWA Television. Le résultat est des plus évidents mais c’est plutôt l’exécution qui reste discutable. Cross et Rocket s’allient pour mettre Tyrus hors d’action. Lorsque Cross parvient à placer son Shooting Star Press pour la victoire avant de se faire voler le tombé par celui-ci. La heat est donc de sortie mais c’est pas comme cela qu’on fait paraître un « talent » comme Tyrus le plus fort possible. Ce catcheur est médiocre.

Kamille a battu Jennacide. Grosse confrontation entre deux physiques imposants et ça ne tourne même pas en un squash. Jennacide a du répondant et met plusieurs fois Kamille en difficulté , mais elle reprend la main en tranchant son adversaire de deux Spear pour la gagne. Une bonne occasion de briller pour les deux femmes, ça fait le café.

Publicité

Melina débarque sur le ring et vient provoquer Kamille qui lui répond d’un Spear. Thunder Rosa arrive à son tour et on en reste là. Battez-vous, bon sang.

Même rengaine pour Murdoch

Chose promise, chose due : Nick Aldis est en action ce soir. Face à lui se dresse le jeune Jordan Clearwater, notamment aperçu du côté de NJPW Strong, pour un match d’exhibition. Ça va tourner très court lorsque Trevor Murdoch fait irruption avec à ses trousses Chris Adonis et Thom Latimer.

Même rengaine pour Murdoch qui se fait une nouvelle fois régler son compte par Stricly Business. Ça commence à devenir un peu gênant au bout d’un moment. Personne n’est là pour lui prêter main forte, le dernier des abrutis. Qu’est-ce que c’est stupide un babyface parfois. Néanmoins, cela va amener à un futur programme entre Aldis et Murdoch, dans un schéma du plus grand heel face au plus grand face de la promotion, voyons où mène malgré tout la construction de la storyline.

Publicité

Un épisode de NWA Powerrr légèrement en dessous de ce qui était proposé depuis le retour du programme le mois dernier. À noter par ailleurs le mauvais rendu sonore de la tables des commentateurs, on avait l’impression qu’ils parlaient depuis un scaphandre. On sent l’effet Powerrr Surge de la semaine passée où l’on repart de plus belle dans les storylines. Il manquait tout de même un coup de collier pour rendre le tout un peu plus dynamique. Ça reste tout de même un épisode acceptables.

Retrouvez tous les épisodes de NWA Powerrr en VOD sur FITE pour 4,99$/mois.
En haut