Monday Night RAW

Résultats de WWE RAW du 26 avril

resultats wwe raw 26 avril 2021

Résultats complets de l’épisode de WWE RAW du 26 avril 2021.

WWE
Publicité

Au programme de cet épisode de Monday Night RAW du 26 avril… rien ne va.

Pas copains, copains, pu copains

On a cru qu’on ouvrirait l’épisode avec un match par équipe, mais Drew McIntyre et Braun Strowman n’ont pas réussi à s’entendre pour aller affronter ensemble Mace et T-Bar. Du coup ce sera un match handicap. Encore.

Braun Strowman a battu Mace et T-Bar par disqualification parce que les heels ne respectaient pas les consignent de l’arbitre. Tout pareil que la semaine dernière mais avec Strowman à la place de McIntyre.

Drew McIntyre arrive après le match pour calmer les deux heels qui s’acharnent sur Braun Strowman. Et devinez ce qui se passe au retour de la pub : McIntyre et Strowman sont de nouveau copains, le match par équipe a déjà commencé. Comme la semaine dernière. Le ton est donné, la soirée va être longue.

Publicité

T-Bar et Mace ont battu Drew McIntyre et Braun Strowman par… décompte à l’extérieur. McIntyre n’a pas réussi à regagner le ring à temps après avoir accidentellement porté une clotheline à Strowman qui était déstinée à un de ses adversaires. Après le match Strowman porte son Powerslam à McIntyre. Ils ne sont plus copains c’est fini.

Au retour de la pub Drew McIntyre va voir Adam Pearce parce qu’il veut affronter Braun Strowman ce soir. « Je peux le faire » dit-il. Pearce ne répond pas mais la réponse semble positive.

RAWtten tomatoes

The Miz et John Morrison sont sur le ring pour un Miz TV avec Elias et Jaxson Ryker. On avait des doutes mais là on en est sûr : ils ne veulent pas que l’on regarde cet épisode. Le Miz fait de la pub pour Miz & Mrs — de toutes façons ce segment ne sert qu’à ça, faut pas se leurrer — avant d’enchainer encore sur Bad Bunny.

On a aussi le droit à une version de Hey Hey Hop Hop unplugged et ça dure bien trop longtemps avant que Damian Priest interrompent cet enfer. Il est venu avec des collègues : les New Day. Xavier Woods est venu avec un étui à guitare… rempli de tomates qu’il se sont tous les trois mis à jeter sur les quatre heels. Monday Night RAW mesdames et messieurs.

Au retour de la pub un match à trois contre trois a déjà commencé. Miz, Elias et Ryker forment l’équipe des heels, Morrison reste aux abords du ring.

Publicité

Kofi Kingston, Xavier Woods et Damian Priest ont battu The Miz, Elias et Jaxson Ryker par tombé avec un roll up de Wood sur Ryker.

Charlotte Flair déjà de retour (qui l’eut cru ?)

Charlotte Flair a été suspendue la semaine dernière. Il était évident qu’elle serait là ce soir. Elle est accueillie par Sonya Deville seule qui on s’en doute voudrait bien devenir calife à la place du calife. Charlotte Flair a réfléchit toute la semaine, et s’excuse tout de même à la WWE et à l’arbitre Eddie Orengo qu’elle a attaqué la semaine dernière. L’arbitre accepte les excuses et lui dit qu’elle aurait du gagner le match.

Etant donné qu’elle s’est excusée, et qu’elle a payé son amende, Sonya Deville annonce que la suspension est annulée. Charlotte Flair demande quand même des excuses à l’arbitre… qui s’exécute. « Bon garçon » lui répond-t-elle.

Publicité

De retour en coulisse Adam Pearce a un peu de mal avec tout ça et le fait savoir à Deville qui s’excuses. Des excuses qui n’ont pas l’air de convaincre.

Humberto Carrillo en redemande

Sheamus entre pour un nouvel open challenge — en tenue de ville, vous vous doutez donc qu’on aura pas de match. Pas le droit à une once de suspense. Il explique qu’il a frappé Humberto Carrillo la semaine dernière parce qu’il pense qu’il ne mérite pas d’être sur le ring contre lui.

Et devinez qui répond ce soir ? Humberto Carrillo lui-même, qui attaque le champion des États-Unis et qui cette fois réussi à prendre le dessus, à l’éjecter du ring et porter un dive qui le projette derrière la table des commentateurs. On saluera au moins l’action.

En interview MVP ne s’inquiète pas trop du fait que Braun Strowman puisse être ajouté au match de championnat WWE à WrestleMania Backlash. En interview aussi Rhea Ripley est contente que Charlotte Flair ait été sanctionnée la semaine dernière et a hâte de la recroiser.

Bobby Lashley, un champion mal respecté

Et on retour sur le ring pour… une nouvelle promo. Trois à la suite ça pique un peu. Bobby Lashley est avec MVP et explique que jusqu’ici, il a fait tout ce qu’il avait dit. Il a été à WrestleMania en tant que champion et y a battu Drew McIntyre pour le rester. Mais l’écossais est pour lui un chewing gum collé à sa chaussure dont il compte se débarrasser à Backlash.

Publicité

Le duo trouve aussi irrespectueux que le match puisse devenir un triple menace sans que le champion n’ait été consulté. Mais Lashley se rassure, personne ne viendra lui prendre le titre qu’il a mis 16 ans à gagner. Il s’accroche.

Et on continue de discuter avec cette fois Matt Riddle et Randy Orton en interview qui commencent à se trouver des atomes crochus. Randy Orton pensent qu’ils n’ont rien en commun mais Riddle a gagné son respect et pense aussi que RK-Bro est un nom qui en jette. Il lui propose un match par équipe ce soir, et si tout se passe bien, il pourrait envisager une vraie équipe. On aurait jamais cru mais l’interaction entre les deux était assez drôle.

Du catch ? Toujours pas. Shayna Baslzer mets en garde Nia Jax ce soir : pas question de se laisser avoir par une nouvelle distraction dans le match de ce soir. Alors que Baszler s’en va, quelqu’un tend un bouquet de fleurs à Nia Jax. Elle remercie Reginald mais ce n’est pas de lui que viennent les fleurs. Il s’agit d’Angel Garza, pas viré du coup. Garza lui baise la main avant de lui souhaiter bonne chance pour ce soir.

Le bouquet de fleur finira dans la face de Mandy Rose qui était là dans le coin et qui n’avait rien demandé. Pas de chance.

Toujours en coulisse Braun Strowman explique à MVP qu’une fois qu’il aura battu Drew McIntyre ce soir, il n’y aura plus rien pour l’empêcher de devenir champion de la WWE à Backlash. Techniquement si : il y aura toujours McIntyre.

RK-Bro sur la bonne voie

Enfin du catch. après un tunnel de promo et segments en coulisse de presque une heure, tout de même, Randy Orton et Riddle font équipe face à Shelton Benjamin et Cedric Alexander.

Randy Orton et Riddle ont battu Cedric Alexander et Shelton Benjamin par tombé avec son Floating Bro sur Shelton Benjamin. Si vous vous attendiez au fameux retournement de situation dans lequel Orton porte un RKO à son partenaire, vous vous êtes fait avoir. Visiblement c’est parti pour durer entre les deux.

Rhea Ripley, Nia Jax et Shayna Baszler ont battu Asuka, Naomi et Lana par tombé avec une Leg Drop de Jax sur Lana. Mandy Rose et Dana Brooke sont venues tenter de distraire Baszler et Jax, en leur jetant des seaux d’eau (oui oui) et Nia Jax va glisser dans l’eau renversée en essayant d’aller les rattraper. Le fun.

En coulisse Sonia Deville retrouve Mandy Rose et Dana Brooke et annonce la première qu’elle affronte Charlotte Flair ce soir.

Alexa Bliss apparait dans une vidéo où elle parle calmement jusqu’à ce que la peluche bizarre Lily apparaissent à l’écran en hurlant pour nous faire peur. Sans doute pour réveiller le téléspectateurs qui se serait endormi, ce qu’on comprendrait.

Charlotte Flair a battu Mandy Rose par tombé avec son Natural Selection.

Braun Strowman entre en gare

C’est enfin l’heure du main-event : le match entre Braun Strowman et Drew McIntyre qui se veut rassurant en disant que Strowman n’a aucun chance de gâcher le match de championnat de Backlash. « Ce soir, ça se termine avec un Claymore ».

L’entrée de Bobby Lashley et MVP venus assister au match aux abords du ring a interrompu Braun Strowman dans son tour de train autour du ring. Le match s’est arrêté quelques seconde parce qu’on a pas le droit de catcher pendant un theme song. On est presque sûr que c’est une règle à la WWE.

Braun Strowman a battu Drew McIntyre par tombé avec son Powerslam, McIntyre ayant été distrait par T-Bar et Mace.

Braun Strowman gagne donc le droit de s’ajouter au match de championnat WWE face à Bobby Lashley et Drew McIntyre à WrestleMania Backlash le 16 mai prochain.

Pas facile d’aller au bout de ces trois heures de show. Sept matchs en trois heures, des promos à rallonges et des passages à nous en faire regretter certains choix de vies un mardi à 2h du matin. Rien ne va à RAW mais tout semble aller bien pour la WWE. Ces épisodes sont tellement frustrants à regarder. Que quelqu’un se révolte à Stamford, pitié.

En haut