NWA

Résultats de NWA Powerrr du 27 avril

nwa powerrr episode 26 compressed

Résultats de l’épisode de NWA Powerrr du 27 avril 2021.

NWA

Au programme de ce nouvel épisode de NWA Powerrr : Nick Aldis envoie un ultimatum à Trevor Murdoch, Pope défend le championnat NWA Television face à Tyrus tandis que Thunder Rosa et Kamille règlent leurs différents par la parole, et bien plus encore.

Le maître du jeu

Nick Aldis ouvre cet épisode, valeur sûre. Il vient pour frimer avec son nouveau costume et manquer de respect à Trevor Murdoch. Il est le maître du jeu, il fait ce qu’il veut. Aldis appelle sur le ring Murdoch qui n’attendait que ça. L’ancien champion National en a plein les bottes de voir le britannique de se croire invincible et prendre plaisir à le maltraiter. Il en a tellement marre qu’il a manqué de lâcher un vocabulaire fleuri. Murdoch a traversé bien trop de choses pour abandonner.

Le champion NWA World Heavyweight propose dès lors un combat : en main-event, Thom Latimer et Chris Adonis ainsi qu’un partenaire mystère feront face à Trevor Murdoch et deux partenaires de son choix. Si l’équipe de Murdoch remporte ce match, il aura le droit à un match de championnat… au titre NWA National. Aldis se fout littéralement de lui.

Il rajoute même un condition au match : si Murdoch perd, il reste à la maison pendant un mois et ce sans être payé. Il n’a plus rien à perdre, il accepte. Nick Aldis est un heel extraordinaire, Trevor Murdoch se révèle être le héros du peuple.

Publicité

C’est le bordel à la NWA

Kratos contre Saul Rinauro s’est terminé sur un no-contest. Kratos est revanchard de l’humiliation subie la semaine passée. Il va mettre tarif à Rinauro qui ne peut même pas se défendre, Danny Deals débarque avec une chaise pour au final se manger un chokeslam. May Valentine est là pour soutenir son meilleur ami Rinauro qui ne répond plus. L’arbitre est obligé de disqualifier Kratos, son partenaire Aron Stevens tente de le résonner, en vain.

La moitié des champions par équipes vient ensuite provoquer Tim Storm à la table des commentateurs, qui se lève pour le défier du regard sous le regard inquiet de ses collègues Joe Galli et Velvet Sky. Pendant ce temps-là, Chris Adonis et Thom Latimer débarquent aux côtés de Kyle Davis pour offrir la place du troisième homme à Kratos pour leur combat de ce soir, qu’il accepte sans hésitation. Un beau bazar.

Pope contre Tyrus s’est terminé par un draw (limite de temps). Rien de nouveau sous le soleil, c’est toujours un supplice de regarder un match de Tyrus. Le seul point positif chez lui c’est Austin Idol, qui sait nous saouler comme pas possible à la table des commentateurs ainsi qu’en tentant de déconcentrer Pope, qui finit étranglé à l’extérieur tandis que la limite des six minutes et cinq secondes s’écoule. Tout le monde reste fort comme on dit.

C’est le moment pour Thunder Rosa et Kamille de régler leurs différents une bonne fois pour toutes. Non pas sur le ring mais verbalement. Chacune doit venir accompagnée d’une autre personne pour parler pour elles. Rosa choisit Melina tandis que Kamille s’est attirée les services de Taryn Terell.

Melina et Terrell sont là pour mettre les deux femmes sur un piédestal et se trashtalker au passage. Ça crie de partout, les noms d’oiseaux fusent et ça termine par en venir aux mains. Kyle Davis pousse sa gueulante, il voulait un échange cordial. Tu sais comment ça se passe, Kyle. L’absence de la championne Serena Deeb se fait toujours ressentir, ça fait un mois quand même. Pire qu’un daron parti acheter des clopes.

Publicité

Rentre chez toi, Trevor !

Stricly Business (Chris Adonis & Thom Latimer) et Kratos ont battu Trevor Murdoch, Aron Stevens et Tim Storm. Bien déterminé à casser la tronche de Kratos, Tim Storm a quitté la table des commentateurs pour se changer en tenue de ring — belle forme physique au passage — tandis que Stevens va tenter quant à lui de raisonner son partenaire. Le genre de main-event du catch américain où toutes les storylines se rejoignent en une.

Un match typique de la NWA : c’est d’une intensité sans pareille auquel on ajoute pour les grandes occasions un brin de psychologie. Un combat solides pour un programme tel que Powerrr, ça se bagarre dans tous les sens et la victoire n’est donnée pour aucune des deux équipes. Vient Saul Rinauro, l’épaule en vrac, qui interpelle Storm pour l’encourager… laissant ainsi la fenêtre à Adonis pour placer un Full Nelson Slam pour la victoire. Trevor Murdoch est renvoyé chez lui pour un mois sans être payé.

On joue sur notre frustration et qui pensait qu’un mec du calibre de Murdoch deviendrait le top babyface d’une compagnie. Reviens nous, Trevor, et tu casseras quelques têtes au passage.

Publicité

Un mot pour définir cet épisode de NWA Powerrr : bordélique. Aucun moment pour souffler. On a clairement pas eu le temps de s’ennuyer bien que ça manquait de moments où l’action revenait à plat — quoique le match de Tyrus… On s’investit en Trevor Murdoch qui s’est enfin trouvé des alliés pour affronter Stricly Business et il devient enfin le babyface qui rivalise pour de bon avec le mal incarné. Allez on y croit.

Retrouvez tous les épisodes de NWA Powerrr en VOD sur FITE pour 4,99$/mois.
En haut