Friday Night SmackDown

Résultats de WWE SmackDown du 30 avril

resultats wwe smackdown 30 avril 2021

Résultats complets de l’épisode de WWE SmackDown du 30 avril 2021.

WWE
Publicité

Au programme de WWE Samckdown ce 30 avril 2021, Daniel Bryan a le droit à une dernière chance au titre Universal de Roman Reigns. Un match qu’il doit absolument gagner, sinon, c’est la porte.

C’est Bianca Belair qui ouvre cet épisode mais n’aura pas le temps de faire de promo. Dolph Ziggler et Robert Roode interrompent rapidement, avant que les Street Profits n’entrent à leur tour. Il ne manque plus que Bayley et on a les face et les heels de deux rivalités lancées pour WrestleMania Backlash.

Une bagarre éclate entre les deux camps, et le match qui devait avoir lieu ce soir démarre au retour de la publicité. Bianca Belair et les Street Profits affrontent Bayley, Robert Roode et Dolph Ziggler.

Bianca Belair et les Street Profits ont battu Bayley, Robert Roode et Dolph Ziggler par tombé avec un Frog Splash de Montez Ford sur Robert Roode (après qu’il ait subit le coup de tresse de Bianca Belair). Un Splash porté de tellement haut qu’il a touché le plafond de verre de la WWE.

Publicité

En coulisse, Daniel Bryan explique que sa carrière est certes en jeu ce soir, mais le titre de Roman Reigns aussi, et il compte bien le faire taper une nouvelle fois, et pour de bon.

Comme plusieurs Superstars tout au long de la soirée, Seth Rollins donne son pronostic du match Reigns contre Bryan et voit ce dernier gagner, tout en se moquant de lui parce qu’il a expliqué qu’il donnerait sa première défense à Cesaro. Rollins se voit plutôt lui prochain challenger.

Tamina, Natalya, pourquoi ?

Oui, Nia Jax et Shayna Baszler ont perdu toutes les deux des matchs en solo contre Tamina et Natalya avouent-elles. Mais en équipe ce ne sera pas la même chanson promet Nia Jax. Tamina et Natalya attaquent les deux catcheuses avant le match.

Tamina et Natalya ont battu Shayna Baszler et Nia Jax par tombé avec un Superfly Splash de Tamina sur Baszler, qui subit encore un tombé. Bon c’est certain et c’est gênant mais il va bien falloir y aller, il y aura match de championnat à WrestleMania Backlash.

En interview, Rey et Dominik Mysterio espèrent devenir les premiers père et fils champions par équipe. Attention ça déconne pas on parle sérieusement de marquer l’histoire ici.

Publicité

Nouvelle vidéo d’Aleister Black qui a une nouvelle histoire du Père Ténébreux à nous raconter. Cette fois il est question de la réalité, et des gens qui font des choix conventionnels dans la vie. Son père lui a appris la vérité, celle qui dit que quelque chose ne va pas chez les gens. « Je pourrais te donner les clés pour que tu t’échappes, mais je ne le ferai pas » lui a dit son père. C’est méta, on va comprendre un jour.

La DQ traditionnelle pour Big E

On nous remontre comme dirait l’autre, des images de WrestleMania 37 où Apollo Crews a battu Big E pour devenir champion Intercontinental et où on a fait connaissance avec le Commandant Azeez. Ce soir c’est match revanche, le titre est à nouveau en jeu. En interview Big E promet de regagner le titre.

Big E a battu Apollo Crews par disqualification lorsque Azeez a retiré Big E qui venait de porter son Big Ending et faisait le tombé sur Crews. Bien sur que ça allait se terminer sur une disqualification, bien sûr.

Publicité

Alors que les heels passent Big E à tabac après le match Kevin Owens vient à son secours mais se fait lui aussi passer à tabac, jusqu’à ce que Big E reviennent à la charge. Sami Zayn entre dans la danse et porte un Helluvah Kick à Owens et les deux faces se font à nouveau frapper au sol.

Sami Zayn ramasse le titre Intercontinental, met du temps avant de le rendre à Apollo Crews avant de lui lever le bras, mais Azeez lui porte le Nigerian Nail. Ne partirait-on pas vers un Fatal 4-Way à WrestleMania Backlash ?

Paul Heyman en interview en a marre d’entendre parler de Daniel Bryan. Dans une excellente promo Heyman démonte toutes les chances de Bryan ce soir. Belle performance, les portes de Broadway vous sont grandes ouvertes Monsieur Heyman.

Baron Corbin a mis un chapeau. Pour nous donner son pronostique quant au match de championnat, le main-event, qui arrive tout de suite — il reste plus d’une demi-heure de show à ce moment là, ça s’annonce grandiose.

Daniel Bryan prend la porte… interdite ?

C’est donc l’heure du main-event de cet épisode dans lequel Daniel Bryan tente sa chance à nouveau au titre de champion Universal de Roman Reigns — qui a enfin son nouveau theme song tant attendu, mais pas si terrible que ça. Un match qu’il a tout intérêt à gagner puisque s’il perd, comme l’a demandé Reigns, il doit quitter SmackDown.

Publicité

Un excellent match de plus d’une demi-heure durant lesquels les deux catcheurs, mais surtout Daniel Bryan, ont fait preuve d’une sacrée endurance et ténacité pour tenir sur la longueur sans nous ennuyer et nous faire ressentir l’effet d’un match important. Il en faudrait plus souvent des comme ça en weekly.

Roman Reigns a battu Daniel Bryan par soumission avec la Guillotine.

Daniel Bryan devra donc quitter SmackDown. Un résultat peu surprenant quant on sait que son contrat se termine bientôt et que le catcheur envisage d’aller tâter d’autres rings avant de finir sa carrière. On ne sait pas vraiment vers quel horizon il va se tourner, mais on a hâte de voir. NXT est autant envisageable, et on aimerait bien voir ça aussi.

À lire aussi : SmackDown : Roman Reigns conserve son titre, Daniel Bryan s’en va

Après le match alors que Roman Reigns s’apprête à porter un Con-Chair-To à Daniel Bryan Cesaro débarque et maitrise presque Roman Reigns. Presque, parce qu’après un uppercut et quelques coups qui mettent le champion à terre Jey Uso vient à la rescousse de son chef et le coince dans les cordes pour que Reigns puisse terminer ce qu’il avait prévu pour la sortie de Daniel Bryan.

Bon épisode de SmackDown, excellent main-event bien mis en avant toute la soirée. Daniel Bryan sort par la grande porte.

En haut