NXT

Résultats de WWE NXT du 22 juin

resultats wwe nxt diamond mine

Résultats de l’épisode de WWE NXT du 22 juin 2021.

WWE

Au programme de cet épisode de WWE NXT du 22 juin 2021, on continue de construire la carte de Great American Bash, Kyle O’Reilly et KUSHIDA s’affrontent dans le main-event tandis qu’un clan fait ses débuts.

Adam Cole fait son entrée avec un nouveau theme song, hyper générique, pas terrible. Jim Johnston a raison. La bonne nouvelle aussi c’est qu’on a débranché la machine à faux public à NXT. Et ça fait beaucoup de bien aux oreilles.

Adam Cole a battu Camelo Hayes par tombé avec son Panama Sunrise. Bon opener, Camelo Hayes enchaine les bons matchs mais aussi les défaites pour ses débuts.

Franky Monet discute avec Jessi Kamea and Aliyah en coulisse, Robert Stone les rejoint mais le feeling ne passe visiblement pas avec le petit chien. Kamea et Aliyah affrontent plus tard ce soir Io Shirai et Zoey Stark.

Publicité

Johnny Gargano se voit champion

Sur le ring Johnny Gargano et Austin Theory viennent expliquer que la période est excitante pour NXT, les choses changent en coulisse et pour Gargano, il est temps d’avoir un nouveau champion de NXT. Gargano pense bien évidemment que cela devrait être lui. Pete Dunne vient l’interrompre avec Oney Lorcan, lui aussi veut être challenger et dit avoir plus de légitimité pour le devenir.

La tension monte, on s’attend à la bagarre mais Johnny Gargano coupe court à toute possibilité de se battre. The Way ne participe plus à ce genre de bagarre, désormais ils respectent les règles. The Way s’apprête à quitter le ring, Theory pointe du doigt Dunne comme pour lui dire qu’il l’a à l’oeil mais il va le regretter, deux doigts en moins.

Cameron Grimes arrive en coulisse, distribue du cash à tout le monde jusqu’à ce que quelqu’un fasse un commentaire sur Dibiase qui ne lui plait pas. Un coup de poing et quelques billets quand même en représailles.

Adam Cole se plaint de Samoa Joe à William Regal. On nous tease trop avec tout ces possibles matchs avec Joe, il ne faudrait pas nous décevoir.

The Way viennent à leurs tour se plaindre dans le bureau de William Regal pour les agissements de Pete Dunne, demandant au GM d’envoyer Samoa Joe. Mais Regal préfère leur booker un match contre Pete Dunne et Oney Lorcan à la place ce soir. Gargano n’est pas content, en plus il n’a pas sa tenue de catcheur sur lui mais c’est trop tard, la décision est prise.

Publicité

La division tag team féminine s’agite

Io Shirai et Zoey Stark ont battu Jessi Kamea et Aliyah par tombé avec un moonsault press de Shirai sur Kamea.

Candice LeRae et Indi Hartwell sont venues au bord du ring provoquer Shirai et Stark, Raquel Gonzalez et Dakota Kai les rejoignent, suivies ensuite de Shotzi Blackheart et Ember Moon. Tout ce beau monde s’engage sans surprise dans une bagarre à quatre équipes. Samoa Joe envoie plusieurs officiels pour calmer le jeu. On apprendra que les trois équipes pas championnes s’affronteront dans un match triple menace pour la place de challengeuses aux titres de LeRae et Hartwell.

On apprend que les MSK défendront leurs titres de champions par équipe de NXT face à Tommaso Ciampa et Timothy Thatcher.

Publicité

Karrion Kross répond à Johnny Gargano, avec les poings

Johnny Gargano et Austin Theory ont battu Pete Dunne et Oney Lorcan avec un One Final Beat sur Lorcan de la part de Gargano qui venait juste avant de neutraliser Dunne à l’extérieur du ring avec un tornado DDT. Beau match par équipe, le final est à l’image du reste, parfaitement exécuté.

Karrion Kross arrive après le match pour attaquer Johnny Gargano et le passer à tabac. Samoa Joe n’est pas venu remettre de l’ordre cette fois.

Mais Kross et Joe se croiseront à nouveau un peu plus tard devant le bureau de William Regal, les deux catcheurs se regardant en chien de faïence. Joe croisera aussi Pete Dunne dans le même couloir. Beaucoup de teasing encore ici. On vous le dit il ne faudrait pas nous laisser sur notre faim.

Franky Monet a battu Elektra Lopez par tombé avec le Glam Slam. Monet est encore en mode démonstration, le match était pour elle mais Lopez a eu le droit à quelques moment à elle dans l’action.

Hit Row interrompent une interview de Bronson Reed pour l’intimider pendant que les winners d’Ever-Rise se font prendre en flag en train de tagger la voiture de Hit Row. Les deux équipes s’affrontent dans le match suivant.

Publicité

Hit Row ont battu Ever-Rise par tombé avec un combo Powerbomb de Top Dolla et Neckbreaker d’Adonis sur Matt Martel. Sacré double-finisher, c’était brutal.

Mercedes Martinez apprend en interview qu’elle devra affronter Xia Li et Boa dans un match par équipe mixte la semaine prochaine. Xia Li qui l’attaque par surprise avant que Jake Atlas ne lui vienne en aide. Il semblerait qu’elle ait trouvé son partenaire.

À lire aussi : NXT Great American Bash 2021 : Deux matchs de championnat ajoutés à la carte

Diamond Mine, mine de talents

Le main-event de cet épisode est le match entre Kyle O’Reilly et le champion Cruiserweight KUSHIDA. Le titre n’est pas en jeu mais l’affiche est digne d’un TakeOver — un ressenti qui se confirme sur le ring.

Kyle O’Reilly a battu KUSHIDA par tombé avec un cradle pour contrer l’Hoverboard Lock. Fin inattendue pour un excellent match. L’entente reste bonne entre les deux catcheurs qui se saluent après l’affrontement.

Adam Cole débarque pour attaquer O’Reilly après le match, les deux catcheurs se battent et s’éloignent du ring laissant KUSHIDA seul sur celui-ci. Et l’épisode ne s’arrête pas là.

KUSHIDA se fait attaquer par trois catcheurs : ceux du clan de Diamond Mine dont les débuts sont teasés depuis quelques semaines. On découvre les visages de Roderick Strong qui après la fin d’Undisputed Era se retrouve à la tête d’un nouveau clan, et ceux de Tyler Rust mais aussi et surtout Hideki Suzuki. Du solide. Et pour couronner le tout, Malcolm Bivens est leur manager.

Bivens prend le titre Cruiserweight pour laisser entendre qu’il sera bientôt pour Roderick Strong. Sacrés débuts.

Un très bon épisode de WWE NXT. Great American Bash se construit, on sent qu’on sort de l’ère COVID du show avec le retour d’un public complet (plus d’écran style Thunderdome ni de fausse ambiance d’arena, c’est très appréciable). L’idéal serait tout de même de retrouver au moins la Full Sail ou de partir sur les routes mais on retrouve le show de la brand jaune qu’on aime. Ajoutez-y quelques bons matchs, on ne boude pas notre plaisir.

En haut