Impact Wrestling

Résultats de IMPACT Slammiversary 2021

resultats impact wresting slammiversary 2021

Résultats complets de Impact Wrestling Slammiversary 2021.

IMPACT

IMPACT Wrestling retrouve ses fans à l’occasion de Slammiversary 2021. L’un des événements les plus importants de la promotion avec une carte qui se met à la hauteur de l’événement.

Au programme notamment : Kenny Omega défende le championnat du monde d’IMPACT contre Sami Callihan, l’Ultimate X fait son retour pour le titre X-Division, quatre équipes se disputent les championnats par équipes tandis que quelques mystères entourent les Skyway Studios de Nashville.

L’Ultimate X pour mettre la température très chaude

Stipulation iconique de IMPACT, l’Ultimate X fait son retour et voit Josh Alexander y défendre son titre de champion X-Division contre Ace Austin, Chris Bey, Petey Williams, Rohit Raju et Trey Miguel.

Josh Alexander a battu Ace Austin, Chris Bey, Petey Williams, Rohit Raju et Trey Miguel pour conserver son championnat X-Division en décrochant la ceinture. On prend directement la température en envoyant les six lurons faire le spectacle à Nashville. Un match qui va évidemment offrir son lot de spots complètement tarés.

Publicité

On voit notamment Williams nous offrir ses meilleures Canadian Destroyer sur tout ce qui passe et qui nous rappelle l’époque où la prise était dévastatrice. Bey et Miguel vont s’envoler dans tous les recoins du ring tandis que Raju sort une corde ainsi qu’une perche pour éviter de grimper sur les cordes à quatre mètres de haut.

Le moment le plus fou du match voit Alexander coincer Bey dans son Ankle Lock alors qu’il est accroché aux cordes tandis que Bey lui-même prend Austin en soumission qui tente de soumettre Miguel à son tour. Submi-ception.

Les deux premiers cités se battront en l’air pour décrocher la ceinture en contrant notamment Austin qui a tenté de la chiper. Alexander n’a plus qu’à frapper son adversaire avec pour garder son or.

Publicité

« La surprise » Chelsea Green

Les anciens copains pour la vie Matt Cardona et Bryan Myers n’en ont pas fini dans leur rivalité et le second a notamment ramené Tenille Dashwood dans la mêlée pour éviter de se mouiller. Cardona a promis une certaine surprise quant à sa partenaire, qui viendra mettre « la pagaille ».

Matt Cardona et Chelsea Green ont battu Bryan Myers et Tenille Dashwood. Pas de grande surprise quant à la partenaire de l’ex-Zack Ryder, qui l’est aussi dans la vie réelle. Celle-ci fait son retour dans la promotion qui l’a révélé alors qu’elle a aussi fait ses débuts à la ROH la semaine passée à Best In The World 2021.

Un match tout à fait correct, la foule est surtout heureuse de revoir l’ex-Laurel Van Ness et le spectacle est assuré. Myers et Dashwood vont la jouer la plus crade possible mais c’est l’arroseur arrosé lorsque cette dernière frappe Cardona dans l’entrejambe, avant de découvrir qu’il s’était muni d’une coque. Malin — Coque qu’il fait respirer à Myers. En toute classe. Green se paye un Canadian Destroyer sur Myers avant de placer sa Van-Prettier sur Dashwood pour la victoire.

W. Morrissey a battu Eddie Edwards. L’ancien Big Cass continue son petit bonhomme de chemin au sein d’Impact et se mesure à l’une des plus grosses pointures d’IMPACT Wrestling.

On sent l’envie chez Morrissey et son personnage prenant part de sa vie réelle mais sur le ring c’est pas encore ça. Heureusement qu’Edwards est là pour porter le match sur ses épaules et sortir le meilleur de son adversaire. Le géant se fait tout de même dominer et doit s’en résoudre à sortir une chaîne de l’une de ses bottes pour mettre au sol Edwards et lui porter un Last Ride pour la victoire, qui risque de compter énormément dans un futur proche.

Les deux grands dadais Shera et Madman Fulton sont assez mécontents d’avoir été banni des abords du ring de l’Ultimate X et veulent en découdre dès maintenant. Le boss Scott D’Amore débarque et nous annonce au calme le retour de Juice Robinson & David Finlay, qui les affrontent maintenant.

FinJuice (David Finlay et Juice Robinson) ont battu Madman Fulton et Shera. Un bon petit squash des familles pour réveiller le public avec le retour d’une équipe choyée. les deux poids-lourds ne s’entendent pas et causent ainsi leur rapide défaite. RAS.

Chris Sabin de retour sur les rails

Chris Sabin a battu Moose. On l’a clairement pas vu venir celle-là et on aime être pris par surprise. On voyait Moose repartir tranquillement avec la victoire et celui-ci a lui aussi montré un excès de confiance. Il avait pourtant le combat en main et dominait de la tête et des épaules.

Moose a fait voler Sabin dans les quatre recoins du ring ainsi qu’à l’extérieur mais se relève à chaque prise, chaque attaque. Une résistance sans pareille qui va énerver son adversaire et qui va perdre une patience. Sabin va notamment méchamment manger les barrières avant de surprendre Moose dans un petit paquet pour lui chiper la gagne. Affaire à suivre.

Publicité

TJP a été retiré de la carte de Slammiversary pour une raison inconnue, son partenaire Fallah Bahh participera toujours au match pour les championnats par équipes avec un autre allié. Celui-ci s’avérera être No Way — le Jose est resté à Stamford. Si c’était pour ça, on se contentait d’un 3-Way.

The Good Brothers (Karl Anderson & Doc Gallows) ont battu Violent by Design (Joe Doering & Rhino) (c), Rich Swann et Willie Mack ainsi que Fallah Bahh et No Way pour remporter les championnats du monde par équipes d’IMPACT. Un match qui se découpe surtout entre des séquences entre deux équipes comme Swann & Mack contre les Good Brothers ainsi que Gallows et Doering pour le duel de gros darons.

Tout le monde se jauge et essaye de prendre la victoire pour son équipe. Guns & Gallows profitent d’une mésentente chez VBD pour placer Rhino dans la Magic Killer pour s’adjuger pour la seconde fois les titres par équipes.

La Virtuosa prend la foudre rose

C’est l’heure de la grande surprise pour le championnat des Knockouts. La première de la soirée assurément. On nous parlait de Bryan Danielson, Kazuchika Okada, Tetsuya Naito, Andrade et bien d’autres. Jusque là on a eu Chelsea Green et No Way Jose. IMPACT fait les poubelles de la WWE, l’AEW conduit le camion.

L’adversaire de Deonna Purrazzo se nomme Thunder Rosa. On est content, ça c’est de la bonne surprise.

Deonna Purrazzo a battu Thunder Rosa pour conserver le championnat des Knockouts. Rosa est souvent égale à un match de qualité, celle-ci a sorti le meilleur de Purrazzo et les deux femmes nous offrent l’un des meilleurs affrontements de la soirée.

Rosa domine de la tête et des épaules mais la Virtuosa va gruger pour revenir peu à peu dans le match. Les deux catcheuses s’envoient quelques noms d’oiseaux de temps à autre et on prétendra avoir fait Allemand LV2 pour éviter de les traduire. Superbe match avec une foule répondant présente pour les deux catcheuses, ça fait plaisir.

Une surprise peut en cacher une autre. Mickie James fait elle aussi son retour à IMPACT Wrestling. Elle n’est là pour en découdre, elle est là pour inviter Purrazzo lors du show NWA Empowerrr, premier show 100% féminin de la promotion de Billy Corgan. La Virtuosa l’invite à aller se faire voir, une bonne claque viendra lui remettre les idées en place. Qu’est-ce que c’est que cette jeunesse ?

Omega survit à la Callihan Death Machine

Le main-event voit Kenny Omega défendre le championnat du monde d’IMPACT face à Sami Callihan dans un match sans disqualification, une stipulation qui semble à l’avantage de la Callihan Death Machine.

Kenny Omega a battu Sami Callihan pour conserver le championnat du monde d’IMPACT Wrestling. Ça commence à 100 à l’heure avec un Callihan qui chope Omega avec un Piledriver d’entrée pour une première grosse nearfall. S’ensuit de la bonne bagarre avant qu’il ne décide d’aller sortir quelques armes pour lancer les vraies hostilités.

C’est ainsi que quelques minutes à peine après le début du match, on se retrouve avec un Omega qui se fait charcuter le front avec… une roulette à pizza. Ça a au moins le mérite d’être inventif. On sort les chaises, les tables, les poubelles… tout ce qui peut servir à faire mal. Callihan va lui aussi finir en sang après un câlin un poil trop violent avec le poteau suivi de coups de fourchettes par le champion.

Si elles ne sont pas là, ce n’est pas un match hardcore. Les punaises sont évidemment de la partie dans un match déjà bien sanglant. Omega trouve une très bonne idée en plantant son genou directement dans celle-ci avant d’asséner un bon gros V-Trigger dans le museau de son adversaire. Don Callis vient évidemment aider son poulain en difficulté et le champion cloue son challenger de sa One-Winged Angel.

Superbe match qui permet à Kenny Omega dans un registre dans lequel on le voit très rarement et bien aidé par un Sami Callihan toujours prêt à y aller de sa personne dans ce genre de match. Un bon bazar cette affaire là. À moins que…

Switchblade dans l’IMPACT Zone

Alors que The Elite fête ses victoires et que IMPACT Wrestling va rendre l’antenne, les lumières s’éteignent subitement. La musique de BULLET CLUB retentit en premier lieu avant de laisser place à celle d’un certain néo-zélandais, leader de la faction et qui a dégagé Kenny Omega de celle-ci : Jay White.

L’ovation est assez folle. White s’avance au ring malgré les débris au bord du ring et savoure les acclamations de la foule. Arrivé au ring, il ne prononce pas un mot. C’est électrique entre les deux partis, un échange de regards et une tentative de Too Sweet avortée conclut ce Slammiversary 2021.

À l’approche de son événement Resurgence à Los Angeles le 16 août, la New Japan Pro Wrestling a besoin d’un petit coup de projecteur et on ne va surtout pas cracher sur une affiche pareille. Tout de même.

IMPACT Slammiversary 2021 s’avère être un superbe show comme sait les produire la promotion de Nashville. L’Ultimate X a évidemment régalé et a offert de sacrés images, Sabin et Moose ont aussi bien régalé au même titre que Rosa et Purrazzo tandis que la main-event a tenu toutes ses promesses. Certaines surprises sont néanmoins à déplorer. Beaucoup de bruit pour pas grand chose, excepté l’apparition de Jay White. Ça reste IMPACT Wrestling dans la ligne. Thunder Rosa a néanmoins fait lever les foules tout comme Mickie James.

Le cliffhanger est évidemment salué. On nous coupe au moment où l’on pensait que quelque chose allait se produire. Rendez-vous la semaine prochaine pour savoir les intentions de Switchblade.

En haut