AJPW

AJPW Summer Action Series 2021 : Attention à ne pas se brûler les ailes sous le soleil

E64oM02VgAI6BOy

Retour sur la cinquième nuit de AJPW Summer Action Series 2021, pinacle de la tournée où étaient défendus de nombreux titres de la All Japan.

AJPW

Depuis sa création il y a bientôt cinquante ans, la All Japan Pro Wrestling organise sa tournée Summer Action Series durant laquelle ses titres y sont toujours défendus.

Ce jeudi 22 juillet quatre matchs de championnats avaient lieu : TOTAL ECLIPSE (TAJIRI, Hokuto Omori & Yusuke Kodama) mettent en jeu les championnats Six-Man contre Yoshitasu, Carbell Ito et Seigo Tachibana, Zeus et Izanagi défendent leurs titres All Asia par équipes face aux StrongHearts El Lindaman et Kazuki Onizuka tandis que Akira Franceso, nouveau champion World Junior Heavyweight retrouve SUGI pour sa première défense.

Enfin, Jake Lee défend sa Triple Crown nouvellement acquise face à nul autre que Shotaro Ashino.

Retour gagnant et invasion

Devenus champions Six-Man lors de Champion’s Night, la bande de TOTAL ECLIPSE (TAJIRI, Yusuke Kodoma & Hokuto Omori) défendait leur or face au trio de Yoshitatsu, Carbell Ito ainsi que Seigo Tachibana, qui effectuait son premier match après dix mois d’absence.

Publicité

Un combat qui était destiné à Taichibana, revenu en grande forme. Néanmoins, le match en lui-même n’était pas un grand récital de catch. Solide sans pour autant être bon. Tachibana s’offre la victoire sur une Olympic Slam bien faiblarde sur Omuri. Assez dommage pour TOTAL ECLIPSE de perdre déjà les titres.

S’ensuit une petite invasion de la GLEAT dans les rings de la All Japan : les membre de STRONGHEARTS El Lindaman et Issei Onitsuka défient les champions All Asia par équipes Zeus et Izanagi.

C’est toujours aussi fendard de voir Zeus s’amuser de catcheurs bien moins imposants que lui et ne rien vendre pour eux. Ainsi, c’est souvent Izanagi qui est pris à part et qui prend ce que son coéquipier aurait dû prendre. Onitzuka se débarque tout de même avec une bonne paire d’atémis bien sèches sur Zeus.

Izanagi permet à Purple Haze de garder les titres en piégeant le jeune Onitzuka dans un petit paquet, qui est tout de même arrivé de vraiment nul part. La paire se dirige par ailleurs vers l’année complète de règne le 15 août.

Iwamoto cherche à se prouver

Véritable visage de la division Junior de l’AJPW, Koji Iwamoto s’est récemment déclaré comme « Openweight » et pourra ainsi affronter autant des poids-légers que des poids-lourds. De ce fait, celui-ci défie les têtes d’affiches de la promotion et affronte ce jour-ci nul autre que Kento Miyahara.

Publicité

On ne s’étonnera pas de la qualité de ce combat. Miyahara a vendu comme un chef pour son adversaire et le fait briller dans la défaite. Sans surprise, ça va se bagarrer à l’extérieur du ring et permettra à quelques prises d’avantages d’Iwamoto. Néanmoins, c’est tout de même Miyahara en face. Malgré une honorable résistance, le quatre fois champion World Heavyweight doit s’avouer vaincu sur la Shutdown German Suplex.

On peut râler sur le fait que Koji Iwamoto ne fait que perdre face aux poids-lourds mais c’est un parcours initiatique : la défaite est un apprentissage.

À lire aussi : « Legacy » : le catch japonais célèbre les 70 ans du puroresu et son fondateur Rikidozan

Publicité

Icare Fransceso

Vainqueur du tournoi Junior Battle of Glory 2021 puis de Koji Iwamoto pour s’adjuger le championnat World Junior Heavyweight, Akira Francesco défendait son or pour la première fois face à SUGI. Une revanche d’une des demi-finales du tournoi.

Malheureusement pour le jeune italien, l’idylle s’arrête ici. Un match qui part à 100 à l’heure et cela va le rester jusqu’au son de la cloche. SUGI a appris de sa précédente défaite et sait maintenant comment disposer de Francesco. La jeunesse du champion se remarque assez vite, il voltige de partout et ne fait pas attention où et comment faire pour faire plier son adversaire.

Les dernières minutes ont totalement embarqué la foule dans un sprint dans lequel Francesco rate une réception d’un Poison Rana, heureusement sans se blesser et duquel SUGI lui plante un Shooting Star Press pour lui couper les ailes dès sa première défense. Il fait preuve d’humilité en offrant la ceinture et levant la main du nouveau champion.

Ying et Yang

Devenu sans grande surprise le nouveau champion Triple Crown malgré l’absence de Suwama. La victoire n’en est pas moins plus belle pour Jake Lee qui voit une nouvelle fois son règne touché par le COVID-19. Shotaro Ashino devait affronter Shuji Ishikawa pour décider de qui sera son challenger. Entre temps, Ishikawa a contracté le virus et la All Japan n’a pas eu d’autre fois que d’y envoyer Ashino, qui trépignait d’impatience d’affronter celui qui lui a volé ses hommes pour former TOTAL ECLIPSE.

Ashino apparaît avec un bandage au niveau du bras gauche, Lee va en prendre directement avantage en le ciblant durant tout le combat. Véritable fil rouge, Ashino va le vendre comme un roi et lui fera même mal durant ses attaques. La foule est à fond pour lui, saluant son abnégation et son courage.

Publicité

Il parvient à faire vaciller le champion avec son Ankle Lock tandis que ce dernier compte sur ses coups de pieds et genoux pour renverser la vapeur, aussi bien que de s’en prendre au bras en charpie de son adversaire. On ressent notamment que Lee est bien plus à l’aise dans son travail de heel et qu’ainsi, les fans semblent le prendre d’avantage au sérieux. Un match de vingt minutes bien remplis, assez court pour la Triple Crown mais on s’en contentera.

Lee doit asséner une Backdrop suivi de sa D4C (Jackhammer) pour se débarrasser d’un challenger qui aura apporté beaucoup d’émotion dans ce match. La All Japan se doit de mettre en place un titre secondaire comme l’a fait sa consœur de la NOAH avec le titre GHC National. Des talents tels que Shotaro Ashino, Yuma Aoyagi, Koji Iwamoto et bien d’autres jeunes talents d’en profiter. Le titre GAORA TV existe mais son prestige n’apporte rien à quiconque le possédant.


Résultats de AJPW Summer Action Series 2021 (Nuit 5)

  • Osamu Nishimura, Ryuji Hijikata & Takao Omori ont battu Jun Saito, Rei Saito & Ryoma Tsukamoto (7:12)
  • Dan Tamura & Ryuki Honda ont battu NEXTREAM (Atsuki Aoyagi & Rising HAYATO) (6:28)
  • AJPW TV Six Man Tag Team :  Carbell Ito, Seigo Tachibana & Yoshitatsu ont battu TOTAL ECLIPSE (Hokuto Omori, TAJIRI & Yusuke Kodama) (c) (8:58)
  • All Asia Tag Team Title : Purple Haze (Izanagi & Zeus) (c) ont battu STRONGHEARTS (El Lindaman & Issei Onitsuka) (10:22)
  • Kento Miyahara a battu Koji Iwamoto (11:07)
  • Evolution (Hikaru Sato & Suwama) & King Tany ont battu SUSHI, Takuya Wada & Yuma Aoyagi (14:06) — Match en hommage à Atsushi Aoki
  • AJPW World Junior Heavyweight : SUGI a battu Akira Francesco (c) (14:11)
  • Triple Crown : Jake Lee (c) a battu Shotaro Ashino (20:25)
En haut