Impact Wrestling

Résultats de IMPACT Emergence 2021

resultats impact emergence 2021 compressed
IMPACT

Alors que la All Elite Wrestling a accueilli le retour de CM Punk dans le monde du catch, IMPACT Wrestling tenait quelques heures plus tôt son pay-per-view Emergence 2021, second du nom.

Au programme : Chritian Cage défend le titre mondial contre Bryan Myers, les Good Brothers mettent en jeu les titres par équipes face à Violent by Design et Rich Swann & Willie Mack, Josh Alexander défend son championnat X-Division contre Jake Something tandis que Ace Austin, Chris Sabin, Moose et Sami Callihan se battent pour devenir le nouvel aspirant au titre majeur.

Un bas de carte qui remplit son conteat

Matt Cardona a battu Rohit Raju. Le même soir, Cardona parodiait Vince McMahon sur les rings de la GCW à Las Vegas (Emergence a été enregistré la semaine passée), l’actuel champion de cette même GCW se retrouve accroché par Raju et son acolyte Shera.

Un match plutôt égal dans lequel Cardona sera gêné par Shera. Il doit sa victoire à l’arbitre qui a surpris la gruge de Raju, permettant à l’ex-Zack Ryder de placer sa Radio Silence pour la victoire.

Publicité

Decay (Crazy Steeve, Black Taurus, Rosemary & Havok) ont battu Fallah Bahh, No Way, Savanah Evans et Tasha Steelz. Pour leur première au grand complet, Decay s’est vite débarrassé de leurs adversaires du soir, ces derniers ayant juste des cibles communes.

Taurus apporte la victoire à son clan grâce à l’aide de Rosemary pour un double Spear sur Bahh.

Steve Maclin a battu Petey Williams. Après quelques semaines à taper du jobber, l’ancien Steve Cutler a décidé de prendre en grippe Williams à qui il ne laissera même pas effectuer son entrée.

Le canadien calme les ardeurs avec son Canadian Destroyer, c’est tout ce qu’on veut voir. Comme tout bon canadien, Williams tente de faire abandonner Maclin avec le Sharpshooter, qu’il contre par un coup sous la ceinture pour chiper la victoire.

Madison Rayne a battu Taylor Wilde. On effectue un bond en arrière de dix ans pour une affiche qui était à l’époque déjà pas des plus terribles. Une affiche surtout assez hachée par les interventions de Tenille Dashwood et Kaleb sur Wilde.

Publicité

C’est d’ailleurs la cause de la défaite de Wilde, celle-ci se fait attaquer par les alliés de Rayne, qui peut ainsi aisément remporter la victoire.

La X-Division vole (encore et toujours) le show

Ace Austin a battu Chris Sabin, Moose et Sami Callihan pour devenir le prochain aspirant au titre IMPACT World. Un match plutôt court mais qui a l’avantage d’être des plus énergiques. Pas une seconde de répit tant les enjeux sont élevés.

La foule a montré un soutien tout particulier à l’encontre de Callihan qui aura tout comme les autres participants, ses nettes chances de prendre la victoire. Après une domination certaine de Moose, celui-ci se fait surprendre par un petit paquet d’Austin, non sans l’aide d’un coup de chaise de la part de Calihan. C’est plutôt osé mais une belle occasion de briller pour ce dernier.

Publicité

Josh Alexander a battu Jake Something pour conserver le championnat X-Division. Assurément le meilleur match de la soirée et même l’un des meilleurs qu’a pu connaître IMPACT ces dernières années. Un véritable récital : de la tatane, des prises spectaculaires et même de la voltige.

Le champion démontre une nouvelle fois pourquoi il l’est, Alexander étant sur une année déjà complètement folle face à un Something qui a montré qu’il avait tout à fait sa place ici. Ce dernier se fait terrasser de dix German Suplex consécutives, si même il résiste, Alexander le met au tapis avec sa C4 Spike. Les deux hommes se serrent le main parce que c’est ça le beauté du sport.

Deonna Purrazzo et Matt Rehwoldt ont battu Melina et Trey Miguel. Un match aux allures de tampon qui aurait pu tout de même avoir un meilleur rôle que celui mentionné. Toujours plaisant de voir que les matchs mixtes à IMPACT met tout le monde à égal mais ce n’est assez pour séduire la foule.

Purrazzo et Rehwoldt vont pas mal gruger, ce qui va d’ailleurs les mener à la victoire finale lorsque le second roule Melina dans un petit paquet. Pour rappel, Purrazzo mettra en jeu son titre des Knockouts face à Melina lors de NWA EmPowerrr.

À l’unisson pour Christian Cage

The Good Brothers (Karl Anderson & Doc Gallows) (c) ont battu Violent by Design (Joe Doering & Rhino) et Rich Swann & Willie Mack pour conserver les titres par équipe d’IMPACT. L’ajout de Swann et Mack se fait ressentir au sein de cette bande de trois armoires et un Anderson qui paraît gringalet à côté.

Publicité

Gallows et Doering réitèrent leur daronnade de la veille tandis que les deux autres challengers tentent tant bien que mal de se faire une place. Ils se la feront peu à peu, notamment à cause d’un Rhino à côté de la plaque. Celui-ci sera aussi sur lequel Guns & Gallows feront le tombé au terme d’un match tout à fait correct. VBD semble aussi porter un regard annonceur de mauvaises choses envers le vétéran.

Christian Cage a battu Bryan Myers pour conserver le championnat IMPACT World. Une affiche qu’on qualifierait de la plus alléchante puisque celle-ci aurait pu bien se produire dans un temps plus sombre du côté de Stamford. Néanmoins, Myers semble tenir ses chances.

Un combat guidé par Cage, toujours dans la science du détail et la prise portée à bon escient en fait un tout à fait appréciable. Myers s’en sort plutôt bien et a du répondant face au champion. On le voit mal remporter le match mais on parvient à nous faire croire à la surprise. Cage met fin à ses espoirs en enchaînant un Tornado DDT, un Spear et le Killswitch. Cage est d’une popularité sans égale au sein du ring d’IMPACT Wrestling.

Dans l’ombre de The First Dance de l’AEW, IMPACT Emergense a su proposé un événement à la hauteur des attentes. Les matchs de championnat ont bien assuré le spectacle tandis que le bas de la carte a rempli son contrat. Alexander et Something ont volé le show haut-la-main, le premier étant choyé au sein de ces colonnes.

En haut