Indies

Un show de catch annulé en raison de ses revendications LGBT

catch show lgbt mv young annule woodstock
Jay Lee Photography

Le catch est bienvenue dans à peu près tous les États-Unis, et on imagine assez mal la ville de Woodstock refuser l’organisation d’un show, qui plus est à la thématique LGBT. Mais l’Amérique a changé.

En organisant son show dénommé « PolyAm » dans la ville de Woodstock, le catcheur MV Young s’attendait très certainement à ressentir les ondes hippie de cette même ville qui a accueilli le festival du même nom en 1969. Néanmoins, Young a été contraint de purement et simplement annuler l’événement. La raison ? Des habitants proches du lieu où était organisé le show ont appelé la police pour faire barrage.

L’événement PolyAm vise à accueillir en son sein tout catcheur membre de la communauté LGBT. Que l’on soit homosexuel ou de toutes autres orientations sexuelles, ou bien que l’on ne s’identifie pas à un genre particulier, tout le monde y avait sa place. Un message similaire véhiculé par la Enjoy Wrestling, dont MV Young est le champion.

À lire aussi : Enjoy Wrestling : Venez comme vous êtes

Dans la photo publiée par le catcheur, une maison située à quelques mètres de l’endroit où était organisé le show arbore le drapeau du mouvement Blue Lives Matter. Créée pour faire barrage à celui du Black Lives Matter, les membres du Blue apportent leur soutien aux forces de l’ordre, pompiers ou encore infirmiers, victimes de crimes. Les deux BLM se sont souvent face lors de manifestations.

Publicité

Pour palier au manque à gagner sur le show, plusieurs cagnottes ont été mises en place afin de payer talents et staffs qui devaient œuvrer sur cet événement.

En haut