Friday Night SmackDown

Résultats de WWE SmackDown du 3 septembre

resultats wwe smackdown 3 septembre 2021 roman reigns finn balor

Résultats complets de l’épisode de WWE SmackDown du 3 septembre 2021.

WWE

Au programme de WWE SmackDown ce vendredi 3 septembre un opener entre les Usos et les Street Profits, Becky Lynch et Bianca Belair se retrouvent, Seth Rollins rappelle Edge et Finn Balor tente sa chance au titre Universal de Roman Reigns dans le main-event.

Disqualification, encore et encore

Toujours pas de Pat McAfee aux commentaires ce vendredi soir mais Michael Cole nous rassure : il sera de retour la semaine prochaine pour l’épisode en direct du Madison Square Garden. En attendant, on démarre cet épisode avec un match par équipe entre les Usos et les Street Profits. De quoi assurer un bon opener.

…enfin pas tout de suite, parce qu’ils parlent avant. C’est pas utile et heureusement c’est court. Les Usos ne comprennent pas pourquoi Ford et Dawkins se mêlent de leurs affaires, ces derniers entrent et se moquent d’eux, et le match peut commencer.

Les Street Profits ont battu les Usos par disqualification parce que Jimmy Uso a envoyé Montez Ford deux fois dans le coin du ring. C’est assez bizarre et le public n’aime pas du tout le final. On les comprend parce que jusque là le match avait été bon.

Publicité

Après le match les Usos attaquent Dawkins jusqu’à ce que Ford se jette du ring sur les champions par équipe. La réception était quelque peu effrayante mais heureusement Ford va bien.

Roman Reigns en coulisse, qui a vu le match, demande à Paul Heyman d’aller chercher ses cousins. Il s’exécute, est interrompu par Kayla Braxton qui veut l’interviewer… quand soudain Brock Lesnar appelle Heyman au téléphone, qui tente d’esquiver l’appel. Ça ne sent pas les bonnes nouvelles.

Défendre son titre ? Très peu pour Becky Lynch

Becky Lynch fait son entrée et le public ne semble toujours pas prêt à en faire une heel, il accepte même de chanter les « You deserve it » qu’elle réclame. Elle explique aussi que Bianca Belair devrait être ravie de son retour et de sa victoire : elle a sauvé son match en l’absence de Sasha Banks.

Bianca Belair fait son entrée, acclamée elle aussi par le public. Elle vient expliquer qu’elle n’a toujours pas digéré la défaite en 26 secondes mais ne cherche pas d’excuse ni à s’en prendre à qui que ce soit. Elle vient juste demander, comme Roman Reigns défend son titre ce soir, que Becky Lynch accepte elle aussi de défendre le titre de championne de SmackDown ce soir.

Becky Lynch réfléchit quelques secondes avant simplement de répondre non et de quitter le ring. On n’aura pas le match ce soir, mais on l’aura bien plus tard.

Publicité

Pendant ce temps en coulisse Dolph Ziggler rencontre Toni Storm et comme il ne peut pas s’en empêcher tente de se la mettre dans la poche. Il apprendra qu’elle préfère soutenir Rick Boogs ce soir, le match entre Ziggler et Boogs a lieu tout de suite.

Rick Boogs a battu Dolph Ziggler par tombé avec un pump handle slam. Très court, juste le temps de placer quelques prises et de plier les gaules.

Retour du côté de Becky Lynch qui sera ravie d’apprendre que finalement, elle devra défendre son titre de championne de SmackDown contre Bianca Belair. Pas ce soir certes, mais à WWE Extreme Rules 2021. Et le contrat du match sera signé la semaine prochaine au Madison Square Garden.

Publicité

À lire aussi : Carte de WWE Extreme Rules 2021

Cesaro et Seth Rollins remettent ça

Cesaro et Seth Rollins se sont déjà affrontés… beaucoup de fois. Mais ça n’empêchera pas la WWE de booker un nouveau match entre les deux, même si c’est pour servir une autre rivalité.

Cesaro a battu Seth Rollins par disqualification parce que Rollins n’a pas pu tenir sa colère durant le match et a attaqué le Suisse avec une chaise pour bloquer un uppercut. C’était un bon match, ça s’est terminé sur une disqualification, le public déteste. Triangle équilatéral.

Rollins continue son attaque sur Cesaro après le match, démonte un pied de la chaise et porte un crossface avec, puis un curb stomp. Il installe ensuite deux chaises pour préparer un Con-Chair-To mais comme il s’y attendait, Edge fait son entrée pour sauver Cesaro. L’histoire n’était donc pas terminée.

En coulisse Paul Heyman vient informer Roman Reigns qu’il n’a pas une bonne nouvelle. Il annonce au champion Universal que Brock Lesnar sera présent la semaine prochaine au Madison Square Garden. Reigns se demande si Heyman sait vraiment où est Lesnar ce soir, et s’il ne serait pas déjà là.

Publicité

En interview, un Edge énervé défie Seth Rollins à un nouveau match la semaine prochaine au Madison Square Garden.

Baron Corbin a un nouveau copain

Logan Paul avait annoncé sur Twitter qu’il sera de nouveau sur les antennes de la WWE ce soir, et il accompagne ce nouveau riche qu’est Baron Corbin. La heat est très chaude. La WWE a d’ailleurs finalement compris que Jake Paul ça fonctionnait mieux en heel.

Jake Paul se moque ensuite de l’apparence de Kevin Owens et lui propose 100 dollars pour aller s’acheter de quoi mieux s’habiller. Le canadien refuse l’argent et lui demande de disparaitre de la WWE et de ne jamais revenir. Les deux se font face, se bousculent avant que la bagarre n’éclate et que les deux heels ne prennent le dessus sur Owens. Corbin termine le travail avec un chokeslam.

Carmella faisait sa plus belle pose en coulisse pour la caméra, cheveux au vent(ilateur) quand Liv Morgan, derrière, se moquait d’elle.

Sami Zayn a battu Dominik Mysterio par tombé avec son Helluvah Kick. Un match bien plus court que le précédent la semaine dernière. D’ailleurs pourquoi faire le même match deux semaines de suite pour le même résultat ? Sans doute pour meubler.

Naomi réitère sa demande auprès de Sonya Deville, elle veut son premier match à SmackDown mais Deville n’a rien pour elle ce soir et lui demande de venir lui redemander la semaine prochaine.

À lire aussi : WWE SmackDown au Madison Square Garden : Brock Lesnar, Rollins contre Edge et signature de match annoncé

Finn Bálor a le démon qui pousse

En interview Finn Balor parle de son match contre Roman Reigns à venir dans le main-event et nous annonce que ce soit, on va avoir la réponse à la question « Que se serait-il passé si Finn Bálor n’avait pas été blessé en 2016 ? »

Le match n’a pas encore commencé mais Michael Cole fait planer le doute sur la présence ou non de Brock Lesnar ce soir. Soudain les Usos attaquent le challenger, le projettent contre les marches du ring avant de les utiliser pour le frapper. Les Street Profits viendront à son secours pour faire fuir les Usos. Roman Reigns finit par entrer, Balor a le temps de la pub pour se remettre sur pied.

Roman Reigns a battu Finn Bálor par soumission avec la Guillotine. Excellent match, on y a presque cru pour Finn Balor, notamment sur le tombé juste après le Coup de Grâce dont Reigns s’est relevé à 2.99. Fallait pas être cardiaque.

La fin fait un peu l’effet d’une douche froide, mais on s’y attendait un peu quand même. La rivalité n’est peut-être pas terminée, et même que la WWE semble avoir envie de faire revenir un alter ego de Balor : le Demon. Vu comment elle a mal géré l’utilisation du gimmick la dernière fois on s’inquiète un peu, et en plus on se demande si c’est bien utile en sachant que de toutes façons derrière il y aura toujours Brock Lesnar et que Balor ne devrait pas ressortir vainqueur de cette rivalité.

Un épisode qui en tout cas n’a d’intéressant que le main-event. Le reste ne fait que l’effet de remplissage et aucune catcheuse n’a été impliquée dans l’action de ce soir. Un petit épisode avant celui de la semaine prochaine au MSG qui s’annonce assez grand. On espère qu’il sera à la hauteur de ses promesses.

En haut