Monday Night RAW

Résultats de WWE RAW du 6 septembre

resultats wwe raw 6 septembre 2021

Résultats complets de l’épisode de WWE RAW du 6 septembre 2021.

WWE

Au programme de cet épisode de WWE RAW du 6 septembre, Charlotte Flair défend son titre contre Nia Jax dans un match qu’on espérait meilleur que celui de la semaine dernière, Kofi Kinsgton fait son retour sur le ring avec Xavier Woods pour participer à un Tag Team Turmoil et la place de challenger au titre des États-Unis de Damian Priest se jouera entre Sheamus et Drew McIntyre.

Sinon Daniel Bryan Danielson a été retiré de l’intro qui ouvre tous les shows de la WWE, mais ils ont quand même gardé Connor Michalek parce ce ne sont pas des monstres. Enfin, pas là.

Tag Team Turmoil au programme

L’épisode s’ouvre avec un enchainement de petites vidéos promo enregistrées en coulisse avec les équipes participantes au Tag Team Turmoil. Randy Orton et Riddle rejoignent ensuite le ring pour revenir sur le match de la semaine dernière face à Bobby Lashley et MVP. Orton traite Lashley de fils de vous-savez-quoi pour expliquer sa défaite, puis Riddle fait du Riddle histoire d’amuser la galerie.

Entre ensuite les intéressés. MVP fait comprendre à Orton que Lashley a envie de lui dévisser la tête et ce dernier le traite de poule mouillée. Orton voudrait bien lui prouver qu’il n’en est pas une et le défie pour un match dans lequel serait en jeu le titre de champion de la WWE. MVP accepte à la place de Lashley, mais ajoute que le match aura lieu à Extreme Rules. Lashley lui en veut plus, et compte demander à participer au Turmoil avec MVP pour lui prendre aussi les titres par équipe.

Publicité

Kofi Kingston et Xavier Woods entrent parce que le Tag Team Turmoil va commencer, et Kingston conseille à Lashley d’aller vite discuter avec Adam Pearce et Sonya Deville pour pouvoir participer. Il rappelle aussi à Lashley qu’il l’a déjà battu et que lui et Woods comptent bien redevenir champions par équipe.

C’est parti pour le Tag Team Turmoil :

  • Kofi Kingston et Xavier Woods ont battu les Viking Raiders par tombé avec un roll up de Woods sur Erik qui venait de subir un Trouble in Paradise de Kingston.
  • Kofi Kingston et Xavier Woods ont battu Jinder Mahal et Veer par tombé avec un combo backbreaker/double foot stomp du duo sur Mahal.
  • Kofi Kingston et Xavier Woods ont battu Lucha House Party par tombé avec un roll up de Woods sur Lince Dorado.
  • Kofi Kingston et Xavier Woods ont Mace et T-Bar par tombé avec un roll up de Woods sur Mace. Les heels attaquent les faces après le match, Mansoor tente de leur venir en aide, Ali subira aussi les affres de Mace et T-Bar.

La suite du tournoi est repoussée à plus tard dans la soirée. Adam Pearce et Sonya Deville viennent annoncer qu’ils mettent le Turmoil en pause pour permettre aux deux équipes qui viennent de se faire passer à tabac de se remettre de tout ça. En réalité c’est surtout que cela fait presque une heure que le tournoi a débuté, et qu’il reste quatre équipe en course : New Day, Mustafa Ali et Mansoor, AJ Styles et Omos et Bobby Lashley et MVP qui ont finalement obtenu le droit de participer.

Sheamus s’accroche au titre des États-Unis

Sheamus a battu Drew McIntyre par tombé avec un cradle en tenant  le slip de McIntyre pour contrer son Claymore. Sheamus est donc challenger de Damian Priest à Extreme Rules, renouveler les affiches autour des titres on sait toujours pas faire à la WWE.

Publicité

Après le match Drew McIntyre frappe Sheamus avant de lui porter un Claymore, parce qu’il ne fallait sans doute pas le laisser partir sur une défaite comme celle-ci.

Interviewé après le match, Damian Priest a adoré voir ce match, et va adorer affronter Sheamus à Extreme Rules. Il sait qu’il va repartir champion.

À lire aussi : WWE Extreme Rules 2021 : Sheamus toujours dans la course au titre des États-Unis

Publicité

Nikki ASH et Rhea Ripley sont elles aussi interviewées. Elles veulent devenir challengeuses aux titres de championnes par équipe et ont même un nom pour leur équipe : Super Brutality (très recherché encore). Pendant ce temps Tegan Nox et Shotzi Blackheart doivent se sentir un peu délaissées. Un peu.

Rhea Ripley et Nikki A.S.H. ont battu Natalya et Tamina par tombé avec le Riptide de Ripley sur Natalya. Ripley et ASH ont battu les championnes, elles seront donc sans doute challengeuses. Que c’est flemmard.

Un Moist TV tourné plus tôt dans la soirée en coulisse montre John Morrison et son invité du soir Karrion Kross qui, il suffit de lire son regard, est super content d’être là. Il veut faire souffrir Morrison, il veut l’éliminer et va lui apprendre à tomber et prier comme le dit la catchphrase. Le match a lieu tout de suite.

Karrion Kross a battu John Morrison par soumission avec sa Kross Jacket. Un match qui n’apporte rien à personne ou à quoi que ce soit, on en arriverait presque à avoir de la pitié pour Karrion Kross.

Nia Jax échoue, Alexa Bliss veut le titre de Charlotte Flair

Le match entre Charlotte Flair et Nia Jax pour le titre de championne de RAW a lieu tout de suite. Shayna Baszler monte sur le bord du ring au début de celui-ci, micro en main, pour remettre en doute les capacités de Nia Jax et se demande si elles seraient pas capables de le faire elle-même. C’est assez bizarre comme segment, mais Flair en profite pour attaquer Jax.

Charlotte Flair a battu Nia Jax par tombé avec son Natural Selection, Jax a été distraite par Baszler. Les deux catcheuses ont commencé par rejouer le match raté de la semaine dernière avant de revenir à un affrontement « normal ».

Publicité

Après le match Alexa Bliss apparait sur l’écran géant et invite Charlotte Flair à la rejoindre dans son Playground, mais la championne décline l’invitation. Bliss vient alors d’elle-même, avec le tour des lumières qui s’éteignent et qui se rallument devenu bien trop classique dans le catch.

Alexa Bliss fait comprendre à Charlotte Flair qu’elle veut le titre de championne de RAW. Flair lui accorde alors un match de championnat.

Reginald a battu Akira Tozawa par tombé avec un flipping senton pour conserver le titre 24/7. Après le match une poignée de jobbers tentent leur chance comme Cedric Alexander et… Jeff Hardy. Il est temps d’organiser une évasion, on ne peut plus le laisser là-bas.

Drake Maverick est aussi de retour à RAW et semble toujours intéressé par le titre 24/7 lui aussi, R-Truth lui conseille de retourner voir sa femme.

À lire aussi : Carte de WWE Extreme Rules 2021

Bobby Lashley et MVP challengers

Pour la dernière ligne droite de cet épisode de WWE RAW, on retourne au Tag Team Turmoil pour désigner les challengers aux titres de Randy Orton et Riddle :

  • Kofi Kingston et Xavier Woods ont battu Mustafa Ali et Mansoor par tombé avec un springboard elbow drop de Woods sur Ali.
  • AJ Styles et Omos ont battu Kofi Kingston et Xavier Woods par tombé avec le Style Clash de Styles sur Kingston.
  • Bobby Lashley et MVP ont battu AJ Styles et Omos par tombé avec un spear de Lashley sur AJ Styles.

Après le match Omos attaque Bobby Lashley en lui portant un tree slam, et Randy Orton profite du départ d’Omos et AJ Styles pour porter un RKO à Bobby Lashley pour terminer cet épisode sous les acclamations de la foule. Efficace, le public aime toujours Randy Orton.

Un épisode de WWE RAW très tourné vers la division tag team cette semaine, mais principalement parce qu’elle partage l’affiche avec le titre de champion de la WWE. Les matchs du Turmoil sont toutefois bons pour la plupart, ça fait passer le show plus vite. On a vu pire comme lundi soir.

En haut