Friday Night SmackDown

Résultats de WWE SmackDown du 10 septembre

resultats wwe smackdown 10 septembre 2021

Résultats complets de l’épisode de WWE SmackDown du 10 septembre 2021.

WWE

Au programme de cet épisode de WWE SmackDown en direct du Madison Square Garden de New York, le retour de Brock Lesnar après SummerSlam, Edge contre Seth Rollins et les championnats par équipe en jeu dans le main-event.

L’épisode démarre avec un clip vidéo autour des 20 ans de l’attentat du World Trade Center du 11 septembre 2001. La WWE a d’ailleurs produit un documentaire sur l’épisode de SmackDown post-attentat qu’elle a mis en ligne gratuitement sur sa chaine Youtube. Il y aura d’autres clips tout au long de la soirée.

Pour ce qui est des bonnes nouvelles, il y a celle du retour de Pat McAfee à la table des commentateurs après avoir été testé positif au COVID-19 il y a deux semaines. L’épisode est déjà meilleur que la semaine dernière.

Brock Lesnar n’est pas revenu pour beurrer les sandwichs

Mais c’est avec Roman Reigns qu’on ouvre cette soirée au Madison Square Garden. Il entre avec Paul Heyman et les Usos, et il veut que toute la salle le reconnaisse comme le Tribal Chief. Il se fait bien évidemment huer mais le public va rapidement se réjouir.

Publicité

Entre alors Brock Lesnar sous une ovation rarement entendue pour le catcheur. « Pourquoi n’as-tu pas prévenu Roman Reigns que je serais présent à SummerSlam ? » dira The Beast à Paul Heyman qui ne sait définitivement plus du tout où se mettre, tandis que Reigns et les Usos quittent furieux le ring.

Paul Heyman refait la présentation habituelle de Brock Lesnar pour tenter de recoller les morceaux, ce dernier fait mine d’être ravi mais demande tout de même une faveur à Heyman : il veut une chance au titre de champion Universal. Heyman refuse. Il n’aurait pas dit.

Lesnar attaque Heyman et menace de lui porter un F5, Reigns et les Usos viennent à son secours mais Lesnar parvient à se débarrasser des trois heels qui préfèrent partir.

En interview au retour de la publicité, Paul Heyman assure qu’il ne savait pas que Brock Lesnar allait revenir à SummerSlam et ajoute que Roman Reigns répondra à son défi quand il sera prêt. Solide ouverture d’épisode, on a jamais autant apprécié un segment entre Reigns et Lesnar, pourtant on en a vu d’autres.

Le match suivant est un match par équipe très house-show si on retire la présence de Trae Young des Atlanta Hawks aux abords du ring amené par Sami Zayn pour bien énerver les New Yorkais. Pour la petite histoire, les Hawks ont éliminé les Knicks lors des derniers playoffs NBA, au Garden même. C’est très efficace.

Publicité

King Nakamura, Rick Boogs, Rey Mysterio, Dominik Mysterio et Big E defeated Sami Zayn, Dolph Ziggler, Robert Roode, Otis et Apollo Crews par tombé avec un double 619 des Mysterio et un Big Ending de Big E sur Sami Zayn. Match divertissant mais surtout du fan service.

Big E est interviewé après le match, explique que ce soir c’est peut-être la dernière fois qu’on le voit ici, qu’il ira peut-être à RAW ce lundi, parce qu’il peut casher sa mallette sur Lashley aussi. Peut-être.

Maman a signé

Bianca Belair et Becky Lynch signent le contrat de leur match d’Extreme Rules dans le segment suivant. Belair entre en première, elle dit être contente d’être au Madison Square Garden et le public le lui rend bien. Elle signe le contrat avant que Becky Lynch n’entre.

Publicité

La championne de SmackDown entre alors, vêtue de lunettes de soleil aussi large qu’un pare-brise et un manteau de fourrure rouge dans lequel on pourrait en mettre quatre comme elle. Lynch fait mine de ne pas être certaine de vouloir signer le contrat. Elle explique avoir laissé son enfant à la maison pour venir ce soir et se plaint du fait que les fans préfèrent acclamer « un feu de paille » plutôt qu’elle.

Becky Lynch signera finalement le contrat, le match de championnat est officiel et la table n’a pas été retournée. Le public a beaucoup aidé ce segment parce qu’en dehors de ça, pas grand-chose à en retenir.

Kayla Braxton interviewe à nouveau Paul Heyman, visiblement fatigué de la voir. Il explique tout de même que Roman Reigns répondra au défi de Brock Lesnar ce soir, après avoir vu les Usos conserver leurs titres de champions par équipe. Big E apparait avec sa mallette pour la montrer de très près à Paul Heyman. Le cash-in qui s’en vient ?

Seth Rollins a battu Edge par tombé avec le Curb Stomp après trois coups de pied dans la nuque. Excellent match, le storytelling était fou et en même temp celui qu’on attendait, à savoir Rollins qui fait tout pour attaquer les cervicales de la Rated-R Superstar.

Après le match Edge est emmené sur une civière puis en ambulance. Rollins regarde l’ambulance partir et est interviewé en même temps, visiblement lui-même surpris de ce qui vient de se passer.

Publicité

À lire aussi : Carte de WWE Extreme Rules 2021

Les Usos restent champions, le Demon est de retour

Les Usos défendent leurs titres de champions par équipe de SmackDown dans le match suivant. Roman Reigns les encourage et leur explique qu’il a gardé Paul Heyman pour savoir pourquoi il ne l’a pas prévenu pour Brock Lesnar à SummerSlam.

Les Street Profits ont battu les Usos par disqualification après l’intervention de Roman Reigns. Montez Ford venait de porter son Frog Splash et allait remporter le match avant que Reigns n’intervienne, et ne porte ensuite une guillotine à Ford.

Roman Reigns prend le micro après le match pour annoncer qu’il accepte le match de championnat Universal contre Brock Lesnar, que l’on ne verra pourtant pas ensuite. Reigns explique qu’il va d’abord s’occuper de Finn Bálor.

Et quand on parle du loup, voilà Finn Bálor. LE DEMON Finn Bálor. Le Demon qui a disparu il y a quelques années parce que Bálor lui-même ne comprenait plus ce qu’en faisait la WWE et c’est ce qui nous inquiète avec le retour de ce personnage — alors que le plus authentique PRINXE était bien plus intéressant aujourd’hui. Sans compter que l’image du Demon plus petit que Roman Reigns à la fin de l’épisode, ça ne va pas aider grand monde.

C’était tout de même un très bon épisode avec une bonne ouverture et un excellent match entre Rollins et Edge, même si on est gentil d’accepter qu’il n’y ait que trois matchs en deux heures. Par contre deux épisodes de SmackDown sans match féminin ça va commencer à se voir.

En haut