WWE

WWE : Andrew Yang annonce aux Superstars qu’il est temps de « réclamer ce que Vince vous doit »

wwe andrew yang superstars contrats independants

Les contrats indépendants de la WWE et la possibilité de se syndiquer reviennent sur le tapis à la WWE.

Sachyn Mital/Wikimedia Commons

Les Superstars de la WWE seraient-elles en passe de pouvoir réclamer plus de droit envers la WWE ? Le problème des contrats indépendant n’est en tout cas pas encore oublié et pourrait monter jusqu’au ministère du travail américain.

Il y a tout juste un an, avant que Joe Biden soit élu président des États-Unis, l’ancien candidat démocrate Andrew Yang avait fait part de son envie de prendre le dossier des contrats des Superstars de la WWE en main, notamment après l’affaire Twitch.

À l’époque l’interdiction pour les Superstars de la WWE de générer des revenus en dehors de leur contrat en utilisant des plateformes tiers comme Twitch ou Cameo avait fait grand bruit. Andrew Yang avait alors promis que si Joe Biden était élu, il ferait en sorte que le dossier soit traité par le secrétaire d’État au travail. Joe Biden a bien été élu, mais rien n’avait encore été lancé depuis.

Le projet n’a visiblement pas été oublié. Ce jeudi Andrew Yang a posté sur Twitter s’être entretenu à ce sujet avec le Département du travail et conseillé aux talents de se rapprocher d’un avocat pour pouvoir faire pression sur la WWE et Vince McMahon.

Publicité

J’ai eu un entretien téléphonique avec le Département du travail. Si vous êtes ou avez été performeur pour la WWE et que vous pensez avoir été qualifié à tort en tant que travailleur indépendant, contactez Lucas Middlebrook (avocat, ndlr) et récupérez ce que Vince vous doit. Ça a mis du temps à arriver, mais cette fois c’est du réel.

À lire aussi : Comment les Superstars de la WWE pourraient-elles se syndiquer ?

Andrew Yang explique dans les tweets suivant que le secrétaire d’État au travail n’est plus une personne proche de Vince McMahon et que les mauvaises qualifications contractuelles sont un sujet important de la présidence de Biden.

Lucas Middlebrook est un avocat qui n’en est pas à son premier dossier dans le genre. Celui-ci a longtemps travaillé du côté des combattants en MMA pour les aider à se syndicaliser au sein de la Professional Fighters Association — une tentative ratée suite à la fuite d’une liste de noms de combattants en MMA qui avaient aidé à la création de la PFA.

Publicité

La WWE n’a pas encore réagit aux propos d’Andrew Yang.

En haut