Preview

Carte finale de WWE Extreme Rules 2021

carte finale wwe extreme rules 2021

Preview et analyse de la carte de WWE Extreme Rules 2021.

WWE

Ce dimanche soir c’est WWE Extreme Rules 2021, et on se demande si la WWE avait envie de nous proposer ce pay-per-view.

Il n’y a étonnamment que six matchs annoncés sur la carte de WWE Extreme Rules 2021, on n’exclut évidemment pas que certains soient ajoutés dans les heures précédentes le show mais il ne reste pas beaucoup de temps. Un seul de ces matchs a une stipulation dite « extrême », et que cela passe comme si de rien n’était en plus du peu de matchs sur la carte nous interroge sur l’envie de la WWE de nous proposer ce pay-per-view.

Reigns vs Bálor, le scénario catastrophe ou la surprise

Parmi les deux titres majeurs masculins, seul le titre de champion Universal sera défendu lors du pay-per-view, et si on peut voir ce match comme une belle opportunité pour Finn Bálor, on craint un peu quelle en sera l’issue, et ce que réserve la WWE pour Bálor pour la suite. La WWE a en effet déjà annoncé un match de championnat Universal entre Roman Reigns et Brock Lesnar pour la prochaine édition de Crown Jewel en Arabie Saoudite, le 21 octobre prochain.

Un scénario parfait voudrait que Finn Bálor s’empare du titre après une intervention de Brock Lesnar — le match de dimanche étant sous la stipulation Extreme Rules, de quoi faire perdre le titre à Roman Reigns de manière moins rabaissante pour le leader de la Bloodline, la WWE n’ayant toujours pas envie de faire perdre ses topstars de manière clean. Et cela justifierait encore plus le match de Crown Jewel, tout en faisant de Finn Bálor le champion.

Publicité

Mais nous sommes à la WWE et on ne peut s’empêcher d’imaginer le pire scénario, celui où Roman Reigns conserve son titre et où Brock Lesnar s’en empare à Crown Jewel. L’alter-ego de Bálor, le Demon aurait été encore ramené pour rien.

Le titre de champion de la WWE ne sera pas défendu. Un match entre Bobby Lashley et Randy Orton aurait dû avoir lieu, mais le match a été avancé lors d’un épisode de Monday Night RAW — en réponses aux bonnes audiences de AEW Dynamite dit-on — et Big E en a profité pour encaisser sa mallette de Mr MITB pour devenir champion.

Réparer les dégâts chez Bianca Belair, consolider le règne de Charlotte Flair

Les titres féminins seront eux bien défendus tous les deux. On essayera d’abord de réparer les dégâts qu’a fait Becky Lynch en faisant son retour à SummerSlam et en battant Bianca Belair en quelques secondes, s’emparant du titre de championne de SmackDown. Le build up a assez mal commencé avec une Belair qui doit regagner sa chance au titre alors que le match revanche se justifiait clairement ici — mais la WWE ne se souvient toujours pas si elle a abandonné la règle des matchs revanche, alors c’est aléatoire. Les échanges en promo ces dernières semaines ont quand même ravivé la hype autour de cette revanche.

On ne connait pas l’issue, mais la WWE le fait déjà avec Charlotte Flair, et voir Becky Lynch déjà perdre le titre un mois après l’avoir gagné n’est pas un scénario à exclure. Cela donne du momentum à Bianca Belair, et un règne supplémentaire à chacun. Facile. Un peu trop facile et toujours aussi dévalorisant pour les titres, mais on s’y est malheureusement accoutumé.

Du côté de RAW on espère que Charlotte Flair va le garder son titre, cette fois. Alexa Bliss le lui a elle-même rappelé, elle a remporté beaucoup de titre, mais elle en a perdu beaucoup, et en peu de temps. Perdre régulièrement un titre ne fait pas un·e bon·ne champion·ne. On aimerait aussi que la demande de Charlotte Flair se réalise : on veut revoir la vraie Alexa Bliss, la Five Feet of Fury, pas celle qui joue aux poupées, mais c’est surement trop demandé.

Publicité

À lire aussi : WWE Crown Jewel 2021 : Roman Reigns affrontera Brock Lesnar

Le titre des États-Unis tourne en rond

La title-picture du titre de champion des États-Unis tourne un peu en rond. Certes, on a un nouveau champion en la personne de Damian Priest et c’est très bien. Mais Sheamus est toujours dans les parages et s’est hissé jusqu’à la place de challenger avant que la WWE n’y rajoute Jeff Hardy pour que ça fasse un peu moins répétitif — mais Sheamus et Jeff Hardy ont déjà des semaines de rivalité datant de 2020 qu’on aimerait oublier. Assez dommage quand RAW a un roster plein de types qui au lieu de courir après le titre 24/7 pourrait faire les belles heures du titre des États-Unis.

Côté division tag-team seule SmackDown sera représentée. Riddle et Randy Orton ont leur soirée tandis que les Usos doivent défendre l’honneur de la Bloodline. Jey et Jimmy Uso affrontent une équipe de retour sur le devant de la scène, les Street Profits. Sur le papier cela donne déjà un bon match tant on sait ce dont sont capables les Usos et les Street Profits, qui avec les New Day représentent ce que la WWE fait de mieux en termes de catch par équipe.

Publicité

Enfin, il y aura trois matchs féminins ce dimanche soir puisqu’un affrontement entre Liv Morgan et Carmella a été annoncé. Il n’y a aucun enjeu, mais on espère que c’est une manière d’enfin propulser Liv Morgan sur le devant de la scène.


Carte de WWE Extreme Rules 2021

  • Championnat Universal : Roman Reigns (c) contre Finn Bálor — match Extreme Rules
  • Championnat de RAW : Charlotte Flair (c) contre Alexa Bliss
  • Championnat de SmackDown : Becky Lynch (c) contre Bianca Belair
  • Championnat des États-Unis : Damian Priest (c) contre Sheamus contre Jeff Hardy
  • Championnat par équipe de SmackDown : The Usos (c) contre The Street Profits
  • Liv Morgan contre Carmella
En haut