Pro Wrestling NOAH

NOAH N-1 VICTORY League 2021 : Résultats du 26 septembre

noah n1 victory league 26092021

Résultats de la cinquième journée du NOAH N-1 VICTORY League 2021, dernière des poules.

NOAH

Cinquième journée du NOAH N-1 VICTORY League 2021, la dernière pour les phases de poules, au sein d’un Korakuen Hall à guichets fermées.

Au programme : Masa Kitamiya contre Akisho Saito, Takashi Sugiura contre Manabu Soya, Kendo Kashin contre Daiki Inaba, Masato Tanaka contre Kotaro Suzuki, Kazushi Sakuraba contre Katsuhiko Nakajiama, Kenoh contre Masaaki Mochizuki, Masakatsu Funaki contre Kazuyuki Fujita ainsi que Keiji Muto contre Kaito Kiyomiya.

Sauver l’honneur

Masa Kitamiya a battu Akitoshi Saito (7:58). Alors que beaucoup le voyait terrasser le Block D, Kitamiya se retrouver à devoir redorer le blason après deux défaite sèches. Un match dans l’esprit de la poule entière : frapper fort.

Les deux savent y faire mais Saito perd vite le fil. Néanmoins, le vétéran ne perd pas le face face à un Kitamiya plutôt affamé. La Saito Suplex permet à ce dernier de terminer son aventure sur une bonne note.

Publicité

Takashi Sugiura a battu Manabu Soya (10:19). L’un comme l’autre, ils sont les grands perdants du Block A en recherche de victoire. S’ensuit un bon petit slugfest où Soya va se monter plutôt dominant.

Ça s’allume fort pendant les dix minutes de combat entre échanges de coups et de grosses projections. Sugiura fait primer ses soumissions en soumettant Soya sur une guillotine.

Daiki Inaba a battu Kendo Kashin (7:07). Même s’il fait de son mieux, Inaba ne peut rien face à l’action insipide proposée par Kashin. Ce dernier tente une nouvelle fois de balancer son adversaire par dessus un balcon, s’ensuit de nombreuses tentatives de gruge.

Un match qui se termine par un décompte à l’extérieur lorsque l’un des pieds de Kashin se coince dans les cordes. Ce n’est clairement pas dans l’esprit de la NOAH, à moins que celui-ci ne soit un comedy wrestler.

Le suspense jusqu’au bout

Kotaro Suzuki a battu Masato Tanaka (5:26). Pour un match aussi court, les deux hommes ont su proposé une action des plus solides. Ça s’est tout envoyé sur le museau bien que Tanaka a su se montrer plus incisif.

Publicité

Celui-ci se fait rouler par une tentative de tombé de Suzuki qui se préparait lui-même à subir un tombé. Il aurait pu mériter une victoire à la loyale. Les espoirs de rejoindre le carré final sont réduits à néants pour Tanaka.

Katsuhiko Nakajima a battu Kazushi Sakuraba (12:33). Le vainqueur rejoint les demi-finales, les enjeux sont posés. Après s’être mangé une bonne paire de kicks de la part de son benjamin, Sakuraba décide de s’attaquer à ses jambes mais manque de chance, Nakajima s’en sort à chaque fois.

L’ancien combattant de MMA décide dès lors de faire primer ses aptitudes de combattant en essayant de le soumettre, ça ne fonctionne toujours pas. Nakajima se paye même la tête de son aîné tout en le dominant, toujours aussi psychologique. Sa Vertical Spike lui permet de remporter un Block C qui s’est montré être le plus corsé de ce N-1 VICTORY.

Publicité

Tabassages en règles

Kenou a battu Masaaki Mochizuki (16:30). Deux artistes des coups de pieds qui vont s’en mettre plein le museau durant un quart d’heure. Celui qui l’emporte file comme vainqueur de la poule et l’enjeu se ressent entre les deux. Une seule erreur sur un contre mal dosé et c’est terminé.

Un combat qui pourrait s’avérer un poil trop long où les deux hommes sont parvenus à rester compétitifs, surtout Mochizuki à qui on ne donnait pas la victoire et qui a même prouvé que ce n’était peut-être pas lui l’underdog de ce combat. Néanmoins, Kenou résiste à toute épreuve et dispose de son aîné avec un Sleeper Hold, après avoir eu tant de difficultés à remporter ce match.

Masakatsu Funaki a battu Kazuyuki Fujita (5:05). On ne fait pas dans la dentelle avec ces deux-là qui se matraquent la tronche dès les premières secondes du combat. Fujita assène ses plus puissants coups tandis que Funaki cherche à le soumettre en premier lieu.

Ça se transforme très rapidement en une bagarre de deux vétérans à laquelle vont pleuvoir des dizaines de coups à en faire trembler le Korakuen. Funaki achève Fujita d’un énorme Punt Kick, celui-là, on l’a entendu dans tout Tokyo. Ça part sur un clean sheet.

Une affaire personelle

Kaito Kiyomiya contre Keiji Muto s’est soldé sur une égalité par limite de temps (30:00). Responsable de bien des maux et possédant par ailleurs deux victoires sur son benjamin, Muto a vu un Kiyomiya complètement avide de revanche lui foncer dessus tel une mule.

Publicité

Bien meilleur que leur précédente rencontre en mars dernier, Kiyomiya a su dominé son aîné sans pour autant viser les genoux. Néanmoins, le vieux singe résiste. Lorsque ce dernier se rend compte qu’il ne pourra plus le faire pour le faire pour longtemps, il piège son adversaire dans un Figure Four, et pour aussi reprendre son souffle.

Le jeune Kiyomiya résiste et ce malgré une bonne paire de Shining Wizard, dont un cinquième duquel il se se dégage du tombé suivant, sonne la demi-heure écoulée et sa victoire de poule. Alors qu’il récupère son souffle, il est rejoint par Kenou, Katsuhiko Nakajima et Masakatsu Funaki. Les quatre hommes se fixent avant de se donner rendez-vous le dimanche 3 octobre pour les finales.


Classement final du NOAH N-1 VICTORY League 2021

Block A

1 – Kaito Kiyomiya (5 points)

2 – Keiji Muto (4 points)

3 – Takashi Sugiura (3 points)

4 – Manabu Soya

Block B

1 – Kenou (4 points)

2 – Masaaki Mochizuki (4 points)

3 – Daiki Inaba (2 points)

4 – Kendo Kashin (2 points)

Block C

1 – Katsuhiko Nakajima (4 points)

2 – Kazushi Sakuraba (3 points)

3 – Masato Tanaka (3 points)

4 – Kotaro Suzuki (2 points)

Block D

1 – Masakatsu Funaki (6 points)

2 – Kazuyuki Fujita (4 points)

3 – Masa Kitamiya (2 points)

4 – Akitoshi Saito


Demi-finale et finale du NOAH N-1 VICTORY League 2021 ce dimanche 3 octobre, toujours au Korakuen Hall avec les affiche suivantes :

  • Kaito Kiyomiya contre Kenou
  • Katsuhiko Nakajima contre Masakatsu Funkaki
En haut