Monday Night RAW

Résultats de WWE RAW du 27 septembre

resultats wwe raw 27 septembre 2021

Résultats complets de l’épisode de WWE RAW du 27 septembre 2021.

WWE

Au programme de cet épisode de WWE RAW du 27 septembre, Bobby Lashley a le droit à un match revanche pour le titre de champion de la WWE face à Big E, les titres des États-Unis et de championnes de RAW sont aussi en jeu et Keith Lee fait son retour sur les écrans.

Hurt Business 2.0

On démarre dans le dur avec le match pour le titre de champion de la WWE. Big E défend comme annoncé ce dimanche soir lors d’Extreme Rules après un trois contre trois en ouverture du pay-per-view (ça ne s’invente pas) contre Bobby Lashley.

Big E contre Bobby Lashley s’est terminé en no-contest après l’intervention du Hurt Business en faveur de Bobby Lashley, visiblement à nouveau réuni. Kofi Kingston et Xavier Woods sont évidemment arrivés pour aider Big E.

Adam Pearce arrive énervé, « pas question que ce match se termine comme ça, pas ce soir, pas à Cincinnati » (ailleurs c’est ok), il annonce que le match aura lieu plus tard ce soir, et en cage. On l’avait un peu vu venir lorsque Pearce est arrivé. En attendant un match sans disqualification pour le titre US, un match cage pour le titre WWE, RAW est déjà plus extrême qu’Extreme Rules.

Publicité

Angel Garza a battu Erik par tombé avec son Wing Clipper. Carrillo a fait sa part de boulot en distrayant le Viking Raider.

Reggie a battu Ricochet par disqualification pour conserver son titre 24/7 après l’intervention de toute la team jobbers.

À lire aussi : Résultats de WWE Extreme Rules 2021

Keith Lee revient en ours-chat

Après un segment dans lequel Riddle nous apprend que Randy Orton n’est pas là ce soir et qu’il a pris une pause, on retrouve Akira Tozawa qui est toujours sur le ring et demande un match contre n’importe qui. Il ne va pas avoir de chance puisque cest Keith Lee qui fait son retour ce soir. Enfin, Keith « Bearcat » Lee. Il est heel et vient casser Tozawa en deux.

Keith Lee a battu Akita Tozawa par tombé avec son Big Bang Catastrophe.

Publicité

Keith Lee avait une telle alchimie naturelle avec le public depuis son arrivée à la WWE que c’est un gâchis de le tourner heel. Mais que voulez-vous, le ressenti du public on s’assoit dessus.

En interview Big E explique qu’il ne se trompe jamais. Il avait dit qu’il casherait sa mallette avec succès et il l’a fait. Il avait dit que les New Day gagnerait dimanche à Extreme Rules et ils ont gagné. Ce soir il va gagner dans la cage, il l’assure.

Encore une chance pour Sheamus

Second match de championnat de la soirée : Sheamus tente à nouveau sa chance au titre de champion des États-Unis de Damian Priest dans un match sans disqualification et sans décompte à l’extérieur possible.

Publicité

Damian Priest a battu Sheamus par tombé avec son Reckoning pour conserver son titre des États-Unis. Bon match assez brutal, Sheamus aime la bagarre. Maintenant on veut du nouveau challenger, on en a vu assez de Sheamus dans cette histoire.

Jinder Mahal, Veer et Shanky ont battu Mansoor, Mustafa Ali et Jeff Hardy par tombé avec une corde à linge de Veer sur Ali.

Karrion Kross a battu Jaxson Ryker par soumission avec sa Kross Jacket. La streak de Ryker est terminée. Oui il avait une streak d’invincibilité, on a pensé qu’il était important de vous le dire.

Doudrop est allée demander à Sonya Deville et Adam Pearce le match de championnat contre Charlotte Flair. Normalement c’était un open challenge, et un open challenge c’est simple : vous vous rendez sur le ring directement sans demander. C’est un détail mais un détail relou.

AJ Styles a battu Riddle par tombé avec son Style Clash. Bon match sans surprise, mais comme beaucoup de rivalités ces derniers temps on a l’impression d’avoir déjà tout vu.

Publicité

Eva Marie fait échouer Doudrop, Shayna Baszler redevient elle-même

Charlotte Flair a battu Doudrop par tombé avec son Natural Selection pour conserver le titre de RAW. Doudrop avait le contrôle du match dans les premières secondes, mais Eva Marie est venue la distraire pour permettre à Flair de gagner. Le match n’a même pas duré deux minutes.

Goldberg est en direct depuis chez lui, il a quelques mots à dire à Bobby Lashley qu’il devrait affronter à Crown Jewel. Il sait qu’il a menti lorsqu’il a dit ne pas savoir que Gage était son fils lorsqu’il lui a porté le Hurt Lock lors de SummerSlam. Il menace de blesser Lashley, peut-être même de le tuer s’il a de la chance. Rien que ça. Il termine en disant qu’il aime punir les gens et il va faire de Lashley sa victime.

Pendant ce temps Eva Marie est toujours sur le ring, elle attendait là bien sagement. Elle prend le micro pour dire qu’elle aurait gagné le titre si elle avait eu le match de championnat à la place de Doudrop. Shayna Baszler aussi fatigué de l’entendre parler que le public et débarque pour l’attaquer. Elle lui porte sa Kirifuda Clutch, Eva Marie s’évanouit. Le public adore. Mais Baszler n’en a pas eu assez et écrase le bras d’Eva Marie sur les marches du ring.

La Shayna Baszler qu’on aime est clairement de retour. Le public a aimé le segment, peut-être trop au gout de la WWE au point qu’on ait entendu de fausses huées. Comment voulez-vous que le public déteste voir Eva Marie se faire attaquer de la sorte ?

À lire aussi : WWE Extreme Rules 2021 : Sasha Banks de retour, Becky Lynch toujours championne de SmackDown

Big E sort de la cage champion

On termine cet épisode avec dans le main-event le match en cage annoncé en début d’épisode, le premier match simple entre les deux catcheurs ayant été interrompu par le Hurt Business de retour aux affaires.

Big E a battu Bobby Lashley par tombé avec un Big Ending depuis la seconde corde pour conserver le titre de la WWE. Un bon match et une victoire clean qui fait du bien au champion. On aime.

Après le match Drew McIntyre débarque avec sa grosse épée pour pointer Big E et faire comprendre qu’il veut une chance au titre de champion de la WWE.

Drew McIntyre n’a pas été dans la title-picture depuis trois mois — interdit de défier Lashley à nouveau, c’était trop pour lui sans doute. Sérieusement, ça ferait sans doute une bonne rivalité mais un peu de changement, de la nouveauté même de temps en temps ne ferait pas de mal. Y’a d’autres Superstars à faire grandir pour qui une rivalité pour le titre de la WWE ferait du bien — même s’il faut bien le concéder : le roster de RAW est assez faible niveau topstars.

Un épisode de Monday Night RAW pas si mauvais, on sent que la WWE se force face au retour de la NFL à la télévision mais les mauvaises habitudes persistes et les intrigues ne se renouvellent pas tellement.

En haut