WWE

Resultats de WWE Smackdown du 5 novembre

resultats wwe smackdown 5 novembre 2021

Résultats complets de l’épisode de WWE SmackDown du 5 novembre 2021.

WWE

Au programme de cet épisode de WWE SmackDown Roman Reigns revient de vacance et Xavier Woods affronte Jimmy Uso. Pour le reste… pas grand-chose à voir cette semaine.

On ouvre donc cet épisode avec Roman Reigns et sa Bloodline. Le chef de la tribu était absent la semaine dernière, profitant d’une petite semaine de vacances qu’il a passées nu sur une île. C’est lui qui raconte, hein. Lesnar lui, n’a pas passé une bonne semaine — il ne doit pas être le seul, à notre avis. Il a été suspendu et sanctionné d’une amende dont il dit être un peu responsable. Reigns a aussi taclé RAW au passage, « je prends une semaine de vacance et SmackDown devient tellement nul qu’on dirait RAW. » Dur.

Mais la discussion tourne vite vers les Usos, qui ont perdu leur match contre Xavier Woods et Kofi Kingston la semaine dernière. Cette défaite chiffonne le champion Universal. Oui, Roman Reigns se demande pourquoi des champions perdent des matchs qui ne sont pas des matchs de championnat. On se pose la même question. Jimmy Uso, qui a subi le tombé, se confond en excuses et compte bien se rattraper en faisant tomber Woods de son trône et lui faire comprendre qui est le chef de la tribu.

Les New Day entrent, Kofi Kingston explique que le roi Xavier Woods s’installe en tête de la table. Xavier Woods, en réponse à ses propos, défie Jimmy Uso à un match et promet de reconnaître Reigns comme Tribal Chief s’il perd. Mais si c’est Uso qui perd, il doit s’agenouiller devant le roi Xavier. Jimmy Uso n’est pas très enjoué, mais Roman Reigns accepte à sa place.

Publicité

Naomi toujours mal vue

Shayna Baszler a battu Naomi par soumission avec sa Kirifuda Clutch. Naomi avait remporté le match avec un roll up, mais Sonya Deville est venue faire remarquer qu’elle était dans les cordes. Le match a donc été relancé. C’est toujours aussi peu intéressant, et toutes les personnes impliquées là-dedans devraient être occupées ailleurs.

Après une promo de Xia Li dont les débuts sont attendus, Ridge Holland qu’on avait totalement oublié nous fait part de sa joie de pouvoir partager le ring avec son idole Sheamus. Ne vous attachez pas trop à ces deux-là, la prochaine vague pourrait être fatale.

En interview Shotzi Blackheart explique qu’après avoir tout perdu, qu’elle allait faire payer tout ça à Sasha Banks et qu’elle n’avait pas besoin de tank pour ça. Si c’est pour nous faire comprendre que le tank, c’est fini, on ne cache pas notre tristesse. Même si l’on admettra qu’avec un personnage heel c’est moins fun.

Humberto Carillo et Angel Garza s’appellent maintenant Los Lotharios. Pour ceux qui n’ont pas la référence, c’est une manière de surnommer des mecs qui seraient de gros séducteurs, inspiré par le nom d’un personnage de Don Quichotte. Ils affrontent Cesaro et Mansoor, à la fois équipe la plus improbable de SmackDown actuellement et tellement random qu’on a bien compris qu’ils ne savaient pas quoi faire de ces deux-là — sans pouvoir les virer, surtout pas Mansoor.

Los Lotharios ont battu Cesaro et Mansoor par tombé avec un dropkick sur Cesaro.

Publicité

Drew McIntyre s’occupe comme il peut

En parlant de gens dont on ne sait pas quoi faire, en ce moment Drew McIntyre est là pour pas grand-chose lui non plus. Alors pour passer le temps, il lance des open challenges. Cette fois c’est Ricochet qui répond à l’appel de l’homme à l’épée.

Drew McIntyre a battu Ricochet par tombé avec un Claymore Kick sur un Ricochet en plein vol. C’était beau.

En coulisse un peu plus tard Mustafa Ali qui a vu le match de Ricochet lui propose de faire équipe. Mais Ricochet refuse et le traite d’idiot avant de partir.

Publicité

Les Viking Raiders sont les invités du Happy Talk. Ceux-ci annoncent ne pas être venus pour être « happy » mais pour ruiner le show. Baron Corbin et Madcap Moss font quelques blagues à l’encontre d’Erik et Ivar qui n’apprécient que moyennement et commencent à détruire le décor. Évidemment, il y a match après.

Les Viking Raiders ont battu Happy Corbin et Madcap Moss par décompte à l’extérieur après que Corbin a retiré Moss du ring pour lui éviter de recevoir un Ivar sur la tronche.

Hit Row (sans B-Fab désormais) croisent Sami Zayn qui leur confie ne pas avoir aimé leurs débuts la semaine dernière. Ashanti Adonis menace de s’en prendre à lui mais Top Dolla le retient avant de demander à Zayn de leur montrer comment faire une entrée parfaite. Zayn s’exécute. Après son entrée Sami Zayn prend le micro pour dire qu’il devrait diriger le groupe de Hit Row, qui le rejoignent ensuite. Le groupe commence à se moquer de Zayn, lui disent qu’il craint et le public reprend en chœur. Le catcheur canadien préfère quitter le ring furieux.

À lire aussi : WWE NXT : Kyle O’Reilly et Johnny Gargano dans le roster principal ?

La Bloodline ne s’agenouille pas

Le main-event de cet épisode est donc le match entre Jimmy Uso et Xavier Woods. Pour rappel : si Jimmy Uso perd, il doit s’agenouiller devant Woods, tandis que si Woods perd, il doit reconnaître Roman Reigns comme le Tribal Chief. Reigns qui ne semble pas très intéressé par l’idée d’assister au match aux abords du ring.

Publicité

Xavier Woods a battu Jimmy Uso par tombé avec un roll up. Dommage de finir un si bon match avec un tel enjeu sur un roll up, mais deux défaites à la suite pour un champion par équipe ça n’arrange pas non plus les affaires. En attendant les New Day se placent facilement futur challenger aux titres par équipe.

Jimmy Uso doit donc s’agenouiller devant le King of The Ring Xavier Woods. Il hésite, finit par s’exécuter mais Roman Reigns apparaît soudainement et attaque Xavier Woods d’un Superman Punch. Le show se termine sur les New Day passés à tabac par les Usos et Roman Reigns.

Un épisode peu intéressant. On démarre avec Roman Reigns, on finit avec Roman Reigns et entre les deux il n’y a rien. On regrette l’absence de la championne Charlotte Flair et le trop plein de programmes futiles.

En haut