NJPW

Résultats de NJPW STRONG du 6 novembre — New Japan Showdown 2021

resultats njpw strong 6 novembre 2021

Résultats complets de l’épisode de NJPW STRONG du 6 novembre 2021.

NJPW

Après avoir investi les environs de Dallas pour Autumn Attack, la NJPW investit cette fois-ci la célèbre 2300 Arena de Philadelphie à l’occasion de New Japan Showdown 2021. Au programme: Team Filthy contre David Finlay, Alex Coughlin et Yuya Uemura, Juice Robinson affronte El Phantasmo tandis que Ren Narita et Clark Connors se frottent à Will Ospreay et TJP.

Le monstre Kratos et Phantasmo dans le Juice

Team Filthy (JR Kratos, Royce Isaacs & Jarel Nelson) ont battu David Finlay, Alex Coughlin et Yuya Uemura (10:28). Les laquais de Tom Lawlor ont établi une certaine stratégie : Kratos fait le ménage tandis que les deux autres agissent telles des fouines sur leurs adversaires. Coughlin n’a pas froid aux yeux et se frotte sans ménagement à Kratos. Plus tard, Uemura fait de même tandis que Finlay essaye de coordonner ses jeunes fougueux. Uemura est piégé par Nelson et Isaacs dans leurs combinaisons et doit s’incliner. Une victoire qui crédibilise comme il faut la Team Filthy.

Juice Robinson a battu El Phantasmo (13:51). Le Canadien s’est déchaîné sur la triche face à un homme avec qui il est d’ores et déjà en rivalités sur les rings d’IMPACT Wrestling. Robinson répond avec toute son énergie et ce en ayant la foule acquise à sa cause. Le tournant du match voit Juice se manger l’arbitre, laissant ainsi la liberté à Phantasmo de lui mettre un coup dans l’entrejambe. L’américain tient bon et parvient à disposer d’ELP grâce à son Pulp Friction et un sit-out fisherman’s buster.

En coulisses, Robinson défie Moose pour Battle in the Valley le 13 novembre. Un match officialisé plus tard par la New Japan durant cette même soirée.

Publicité

À lire aussi : La NJPW dévoile la line-up du Best of the Super Junior 28

Narita fusionne avec Shibata

Ren Narita et Clark Connors ont battu United Empire (Will Ospreay & TJP) (13:26). Plus le temps s’écoule, plus Narita commence à ressembler de plus en plus à son mentor Katsuyori Shibata. La barbe, ça change un homme. L’Anglais et le Philippin ont été poussés dans leurs derniers retranchements tant leurs adversaires voulaient leur faire la misère. Ospreay s’est particulièrement montré tricheur durant ce match en grugeant comme il le faut sur les règles. Narita parvient néanmoins à mettre à mal TJP jusqu’à le battre sur sa Bridging Front Suplex.

Le leader de l’United Empire tente ensuite de s’attaquer à ses adversaires mais ces derniers esquivent. Narita prend le micro pour dire à Ospreay qu’il se fichait de son faux titre IWGP World Heavyweight, ce qu’il veut, c’est juste lui botter les fesses.

Un épisode plutôt appréciable de STRONG. La New Japan semble avoir fait un réel effort sur la production que ça soit à l’image et au son, rendant ainsi le visionnage bien plus agréable qu’auparavant.

En haut