Monday Night RAW

Résultats de WWE RAW du 8 novembre

resultats wwe raw 8 novembre 2021

Résultats complets de l’épisode de WWE RAW du 8 novembre 2021.

WWE

Au programme de cet épisode de WWE RAW du 8 novembre 2021, Kevin Owens veut nous assurer qu’il est un homme de confiance, on désigne la challengeuse de Becky Lynch et un main-event entre Seth Rollins et Kevin Owens.

Kevin Owens est un homme bon, assure Kevin Owens

On démarre cette soirée avec Kevin Owens en coulisse, qui tente de rassurer Big E sur le fait qu’il n’est plus celui qu’il était avant, qu’il n’est plus le genre de gars qui se retourne contre ses amis. Big E n’a pas tellement l’air d’y croire et s’en va. Sur le ring Seth Rollins, habillé de manière ridicule (plus que d’habitude) contredit tout ce que vient d’affirmer Kevin Owens en nous rappelant ses histoires avec Sami Zayn et le New Day après s’être moqué de lui et de son parcours dans le monde du catch.

Kevin Owens est venu lui répondre en tentant de l’attaquer mais Seth Rollins s’est enfui avant qu’il ne réussisse.

Dans les vestiaires Randy Orton conseille à Riddle d’arrêter de chercher à affronter Omos parce qu’il pense qu’ils ont déjà assez d’ennuis comme ça. Riddle n’a en tête que le match en équipe avec les Street Profits face à AJ Styles, Omos, Dolph Ziggler et Robert Roode.

Publicité

AJ Styles, Omos, Dolph Ziggler et Robert Roode ont battu The Street Profits, Randy Orton et Riddle par tombé, Ziggler a fait le tombé sur Riddle qui avait pris quelques minutes plus tôt un chokeslam d’Omos et ne s’était pas relevé. Ziggler a profité d’une brouille entre AJ Styles et Roode, Omos s’en prenant à ce dernier.

Kevin Owens en coulisse cherche encore à convaincre qu’il n’est pas un mauvais bougre en discutant avec Mysterio qui n’a pas tellement l’air convaincu, lui non-plus.

L’humiliation pour Dominik Mysterio

Rey Mysterio a de toute façon d’autres chats à fouetter. Avec son fils Dominik il est sur le ring pour parler de la sélection de ce dernier dans l’équipe de RAW pour les Survivor Series. Adam Pearce les rejoint pour parler de l’importance de ce match, pour Dominik mais aussi pour lui-même parce qu’il veut absolument que RAW gagne. Tous les autres participants de l’équipe sont d’anciens champions, mais pas Dominik. Pearce admet avoir fait une erreur dans la composition de l’équipe (faut le faire, quand même). Il lui annonce qu’il veut bien le garder dans l’équipe… à condition de gagner le match qui l’attend tout de suite. Contre Bobby Lashley.

C’est terrible pour Dominik Mysterio qui plus le temps passe moins on lui voit d’avenir à la WWE, et c’est aussi ridicule de voir Adam Pearce nous expliquer qu’il veut que RAW gagne le match des Survivor Series alors qu’il est aussi general manager de SmackDown.

Bobby Lashley a battu Dominik Mysterio par tombé par soumission avec le Hurt Lock. Mysterio n’a évidemment pas eu un seul instant à lui dans le match, Lashley a tout dominé. C’est vraiment moche pour Mysterio, sacrifié pour que Lashley retrouve sa heat, perdue lors de la rivalité contre Goldberg. Lashley prend la place de Dominik Mysterio dans l’équipe de RAW.

Publicité

À lire aussi : Les Superstars que la WWE n’a (toujours) pas renvoyé

En coulisse Seth Rollins discute de Kevin Owens avec Chad Gable et Otis. C’est une vraie scène, ça ne s’invente pas. Gable dit que Rollins a raison sur Owens, et compte donner une leçon à Big E. Ça c’est drôle.

Big E a battu Chad Gable par tombé avec un STO et son Big Ending. Ça aurait pu être un squash mais Gable a eu le droit à quelques moments à lui durant ce match. Otis a un peu cherché le champion après le match mais l’arbitre s’est interposé. C’est courageux de sa part.

Publicité

Kevin Owens en est maintenant arrivé au point de demander à R-Truth s’il croit au fait qu’il n’est pas mauvais. Assez mauvaise idée.

Cinq candidates à la place de challengeuse de Becky Lynch

Sonya Deville félicite les catcheuses sélectionnées pour l’équipe féminine de RAW aux Survivor Series. Elle leur annonce que pour leur donner un peu l’esprit de compétition, elles s’affronteraient toutes les cinq dans un match pour la place de challengeuse au titre de championne de RAW de Becky Lynch. C’est… logique ? Même Doudrop ne comprend pas, demandant pourquoi Bianca Belair qui a perdu deux fois face à Lynch a encore le droit d’être potentiellement challengeuse ? Là c’est clairement tendre le bâton pour se faire battre, WWE.

Nikki ASH la ramène à son tour, expliquant qu’elle a déjà été championne, contrairement aux autres. Zelina Vega lui dit qu’elle ne le mérite pas, elles finissent par tous se disputer de manière pas du tout naturelle tandis que Zelina Vega fait des gestes qu’on imagine royaux un peu bizarres, dans le vide. Sérieusement ça passe à la télé, ça ?

Dominik Mysterio est ausculté pendant que Rey Mysterio est en interview. Le paternel est énervé contre Adam Pearce, et pense que s’il voulait voir Lashley dans l’équipe, il n’avait qu’à l’intégrer dès le début. C’est vrai, c’est logique. Mais ce n’est pas très WWE. Pendant ce temps Austin Theory est toujours là, en train de prendre des selfies. Incroyable ce gimmick.

Drake Maverick a battu Reggie par tombé avec un roll up pour devenir champion 24/7, profitant de la distraction causée par Cedric Alexander et Shelton Benjamin attaquant R-Truth. Après le match a continué de tourner, Akira Tozawa a battu Maverick, Corey Graves s’est incrusté pour prendre le titre à Tozawa, puis Byron Saxton l’a pris à Graves, avant que Maverick ne le reprenne… et que Reggie à son tour ne revienne pour récupérer le titre. Ne comptez pas sur nous pour commenter ça.

Publicité

Liv Morgan challengeuse

Becky Lynch rejoint la table des commentateurs pour le match entre Carmella, Queen Zelina, Bianca Belair, Rhea Ripley et Liv Morgan. L’une d’entre elles sera sa challengeuse.

Liv Morgan a battu Carmella, Queen Zelina, Bianca Belair, Rhea Ripley par tombé avec un crucifix pin sur Carmella, qui a tenté de voler le tombé de Bianca Belair qui venait, elle, de porter son KOD sur Zelina Vega. Seize minutes de match féminin à RAW c’est un miracle.

Liv Morgan est donc challengeuse de Becky Lynch. Les deux catcheuses se font face après le match. On ne connaît pas encore la date de l’affrontement pour le titre, mais on sait que la championne qui arrivera à Survivor Series avec le titre affrontera Charlotte Flair, comme cela a été annoncé durant cette soirée.

À lire aussi : Carte de WWE Survivor Series 2021

Kevin Owens déraille

Big E explique à Seth Rollins qu’il n’a aucune confiance ni en lui ni en Kevin Owens. Il lui annonce aussi qu’il sera aux abords du ring durant leur match dans le main-event. Austin Theory est encore là, en train de prendre des selfies avec les commentateurs. Il tente d’en prendre un avec le champion de la WWE mais celui-ci lui éclate son téléphone.

Seth Rollins prend le micro avant le match, expliquant que ce qui s’est passé la semaine dernière était un plan élaboré par lui et Owens. Ce dernier entre et attaque Seth Rollins qui s’enfuit par le public avant la pub et avant que le match ne commence.

Seth Rollins a battu Kevin Owens par décompte à l’extérieur. Owens après un bump à l’extérieur du ring s’est accroché avec Big E, menant au décompte à l’extérieur. Un bon match terminé par une fin qui tombe à plat. Un classique WWE.

Kevin Owens est furieux, très furieux. Il s’en prend alors à Big E, le projette contre le ring, contre les marches du ring et lui porte une powerbomb sur le bord du ring. Plusieurs arbitres et officiels viennent s’interposer, Owens a câblé.

Un épisode de WWE Raw totalement plat. On sent clairement que la WWE cherche à meubler ces trois heures, les avants-matchs des deux derniers affrontements de cet épisode durent une éternité et rien qu’en les retirant, l’épisode aurait sans doute pu durer deux heures. Kevin Owens reste en tout cas intéressant dans cet épisode, on est content pour Liv Morgan, mais le booking de Survivor Series paraît à la fois aléatoire et flemmard, quand il ne fait pas dans le déjà-vu.

En haut