WWE

La WWE encourage ses talents à se faire vacciner contre le COVID-19

logo wwe

Si personne n’a été forcé à se faire vacciner à la WWE, les Superstars ont été encouragées à le faire, notamment les top-stars, en raison des tournées à l’étranger.

WWE

Il y a encore des réticents au vaccin contre le COVID-19 dans le roster de la WWE, et à l’heure de la reprise des tournées mondiales, cela commence à poser des problèmes.

Lorsque l’annonce des dix-huit renvois de Superstars par la WWE jeudi 5 novembre dernier est tombée, la rumeur voulant que certaines aient été poussées vers la sortie parce qu’elles avaient refusé de se faire vacciner a rapidement commencé à circuler. Nia Jax, l’une des Superstars pointée du doigt pour cette même raison par le New York Time a depuis démenti. « Mon statut vaccinal n’a jamais été mentionné. On ne m’a pas donné le choix ou quoi que ce soit. » a-t-elle expliqué dans un message posté sur Instagram.

Le Wrestling Observer a rapporté quelques détails supplémentaires aux conditions posées par la WWE par rapport au vaccin. Personne n’aurait été forcé à se faire vacciner par la compagnie de Stamford ou menacé d’être renvoyé s’ils n’étaient pas vaccinés, mais cette dernière a tout de même tenu à faire comprendre à certains que s’ils ne le faisaient pas, cela pourrait poser des problèmes pour les tournées à l’étranger.

À lire aussi : Xavier Woods en conflit avec la WWE à cause de UpUpDownDown

Publicité

Il est notamment question des Superstars du haut de la carte. Une top star non-vaccinée s’est vue annoncer que si elle ne se faisait pas vacciner, elle serait aux yeux de la WWE moins intéressante, en partie parce que les top-stars ne peuvent pas forcément se permettre de manquer des tournées à l’étranger.

En haut