Monday Night RAW

Résultats de WWE RAW du 15 novembre

resultats wwe raw 15 novembre 2021

Résultats complets de l’épisode de WWE RAW du 15 novembre 2021.

WWE

Au programme de cet épisode de WWE RAW du 15 novembre 2021, go-home de Survivor Series — il faut bien le préciser, parce que c’est pas l’impression qu’il donne — Big E et Kevin Owens ont encore des comptes à régler, Kevin Owens affronte Finn Bálor, Becky Lynch répond à Charlotte Flair et Rey Mysterio défend l’honneur de son fils face à Adam Pearce.

Big E n’aime pas les menteurs

C’est Big E qui ouvre cet épisode, en vue de son match contre Roman Reigns à WWE Survivor Series 2021. C’est ce dimanche, oui. On dirait pas, non. Il met en garde Roman Reigns, vu qu’il a osé poser la main sur sa « famille », le New Day, il va être obligé de lui botter le train arrière. « J’espère qu’il reste des lits d’hôpital vides à Brooklyn » dit-il.

Le champion de la WWE veut aussi parler à « ce menteur et traître de Kevin Owens », qui fait son entrée. Owens lui, il en a marre. Ça fait trois fois que Big E lui cause des défaites depuis son retour à RAW et il n’en peut plus de ses accusations. À cause de lui tout le monde croit qu’Owens est le méchant de l’histoire. Il termine en disant que tout ce qui arrivera à partir de maintenant, ce sera de la faute de Big E.

Big E demande à Owens de le rejoindre sur le ring mais le canadien refuse et préfère s’en aller. Les Usos attaquent ensuite Big E par surprise et adresse un message de la part de Roman Reigns à Big E et mettent en garde RK-Bro au passage. Riddle débarque alors pour se joindre à Big E et virer les heels du ring. Arrive alors Sonya Deville qui conseille à tout le monde de rester sur le ring, les deux duos s’affronteront dans un match par équipe, tout de suite. Seth Rollins qui s’ennuie en coulisse vient voir le match de plus près.

Publicité

Big E et Riddle ont battu les Usos par disqualification, Rollins a attaqué Big E. Pas question de s’arrêter là, Randy Orton vient se joindre à la fête, et le match reprend à trois contre trois.

Seth Rollins et les Usos ont battu Big E et R-Bro par tombé avec un roll up après quelques coups de coude à la tête sur Riddle. Après le match Big E attrape Jey Uso et lui porte un Big Ending en guise de message à Roman Reigns.

En interview Bianca Belair défie Doudrop de venir l’affronter. Mais finalement elle aura le droit à Tamina qui existe toujours et qui avait envie de l’affronter. C’est bien aussi Tamina, non ? Non ? Bon.

Finn Balor annonce en coulisse à Kevin Owens qu’il devait affronter Seth Rollins mais comme ce dernier a déjà eu un match juste avant, il affrontera Kevin Owens. Owens est plutôt satisfait.

Bianca Belair a battu Tamina par tombé avec son KOD. Doudrop est venue après le match pour donner rendez-vous à Belair après Survivor Series.

Publicité

À lire aussi : Résultats de WWE Tribute To The Troops 2021

Becky Lynch fait dans le souvenir, Liv Morgan pense à son futur

Becky Lynch fait son entrée pour répondre à Charlotte Flair et sa promo de vendredi à SmackDown. Le public l’acclame. Il va falloir faire un choix parce que vendredi il a aussi acclamé Charlotte Flair et l’a même suivi dans ses piques verbales. Après un recap de la promo de la championne de SmackDown, Becky Lynch fronce les sourcils. Ça va devenir sérieux.

La championne de RAW se remémore leur amitié, jusqu’au moment où elle a compris qu’elle resterait toujours dans son ombre et a décidé qu’il en serait autrement en se rebellant contre elle. Depuis, Charlotte Flair est jalouse d’elle, affirme Lynch.

Publicité

Liv Morgan interrompt Becky Lynch et lui explique qu’elle n’a pas aimé avoir été snobbé la semaine dernière. Elle veut avoir l’opportunité de prendre le titre à la personne qu’elle a longtemps admiré. Becky Lynch qui avait prévu le coup ressort une vieille interview de Liv Morgan dans laquelle elle dit qu’elle voudrait bien prendre le titre des mains de Lynch un jour. Elle poursuit en disant que durant son absence elle n’a pas progressé et qu’on ne pourra pas la blâmer de l’avoir empêché, parce qu’elle n’était pas là. « Certaines ont ce qu’il faut, d’autres non » dit la championne.

Morgan termine avec « un message de la part du WWE Universe » : Big Time Becks est devenue Big Time Bitch. Il n’y a pas de rivalité sans « Bitch ». Lynch tente d’attaquer, mais Morgan réussi à l’en empêcher et la championne préfère quitter le ring en oubliant sa ceinture, que Morgan porte au-dessus de sa tête. Serait-ce une vision du futur ?

Randy Orton est furieux contre Riddle, qui est allé tout seul jouer les héros en venant au secours de Big E plus tôt ce soir. Riddle tente de s’expliquer mais Orton ne veut rien savoir. Tout ce qui doit importer c’est leur équipe et les titres. Riddle est visiblement touché par l’attention, mais Orton préfère s’en aller, toujours furieux.

Les Street Profits ont battu Alpha Academy avec un roll up de Montez Ford sur Gable.

Rey Mysterio au secours du fiston

Rey Mysterio vient se plaindre à Adam Pearce du mauvais coup qu’il a fait à Dominik la semaine dernière en le faisant perdre sa place dans l’équipe de RAW des Survivor Series face à Bobby Lashley. Il demande à Pearce s’il est un homme de parole, mais Pearce lui demande de rester à sa place. Il affrontera lui aussi Lashley ce soir, pour la peine.

Publicité

Zelina Vega a battu Nikki ASH par tombé avec son Code Red, Nikki ASH ayant été prétendument distraite par Carmella (qui ne faisait rien de spécial en dehors d’être présente aux abords du ring).

Rhea Ripley a battu Carmella par tombé avec son Riptide. Zelina Vega prend le micro après le match pour dire qu’elle et Carmella mèneront l’équipe de RAW à la victoire en se moquant de Nikki ASH qui regardera le match de chez elle. Terribles matchs et segment.

Adam Pearce demande à Big E en coulisse de rester concentré sur son match contre Roman Reigns à Survivor Series. Il lui conseille de ne pas intervenir dans le match entre Finn Bálor et Kevin Owens, sinon il a deux mots pour lui : Brock Lesnar.

Seth Rollins de son côté en interview promet de mener l’équipe de RAW à la victoire à Survivor Series comme il a mené les Usos à la victoire. Et après Survivor Series, il compte prendre le titre de la WWE des hanches de Big E.

Kevin Owens a battu Finn Bálor par tombé avec un Stunner. Joli match, on ne s’y attendait pas. Du moins, on s’attendait à un finish éclaté au sol. C’est une bonne surprise. C’est d’ailleurs la seule bonne chose de cet épisode, profitez-en bien.

AJ Styles et Omos ont battu Robert Roode et Dolph Ziggler par tombé avec un Phenomenal Forearm de Styles sur Ziggler.

Bobby Lashley va affronter Rey Mysterio dans le main-event. Il reste un peu plus d’une demi-heure de show, et cette dernière demi-heure leur sera totalement consacrée. Il y a comme un problème de gestion du temps dans ce show.

Honteuse fin d’épisode go-home

Rey Mysterio entre à la demi-heure (22h30 heure locale). Pub. Récap de SmackDown. Passage en revue de la carte de Survivor Series. Récap de Lashley qui démonte Dominik Mysterio la semaine dernière. Dix minutes se sont écoulées, Mysterio est resté tout ce temps sur le ring, seul. Lashley entre finalement… Et re-pub. Petit clip promo pour NXT demain et pour RAW Talk. Pendant ces sept minutes, Mysterio et Lashley sont restés sur le ring, sans rien faire. Le match peut enfin commencer (il sera interrompu par la pub deux minutes après).

Bobby Lashley a battu Rey Mysterio par soumission avec son Hurt Lock. Lashley a pas mal dominé le match, Mysterio a porté quelques 619 et un splash, mais ça n’a pas été suffisant.

Après le match plusieurs personnes dont Dominik Mysterio viennent s’assurer de l’état de Rey, Adam Pearce fait son entrée pour annoncer que vu son état, Rey Mysterio ne fera pas parti de l’équipe de RAW dimanche à Survivor Series, et son remplaçant sera annoncé plus tard.

Dominik Mysterio s’avance sur le ring, mais Austin Theory qui sort de nulle part attaque le fils Mysterio. Pearce revient et dit qu’il aime bien le style de Theory, il le fait donc entrer dans l’équipe.

Cette dernière demi-heure est à l’image de cet épisode de WWE RAW et même du build up de Survivor Series : Nul. Pas besoin de tourner autour du pot, soyons catégoriques. La WWE s’en fout totalement de proposer un bon pay-per-view, de donner de l’importance à ses matchs, de faire monter la hype à quelques jours de l’échéance.

On pourra dire que la promo de Becky Lynch et le match entre Kevin Owens et Finn Balor sont bons, mais après ? On ne va tout de même pas se contenter de même pas trente minutes de bonnes choses sur trois heures de show ? C’est fatigant.

En haut