Monday Night RAW

Résultats de WWE RAW du 29 novembre

resultats wwe raw 29 novembre 2021

Résultats complets de l’épisode de WWE RAW du 29 novembre 2021.

WWE

Au programme de WWE RAW ce lundi 29 novembre, Seth Rollins et Finn Bálor s’affrontent, Kevin Owens complote, Liv Morgan et Becky Lynch signent le contrat de leur match et Edge fait son retour, mais il n’est pas le seul.

Seth Rollins est de bonne humeur

C’est Seth Rollins et sa jolie fourrure qui démarre cet épisode. On pourrait le croire de mauvaise humeur vu ce qui s’est passé la semaine dernière nous dit-il, mais ce n’est pas le cas. Rollins arrive en effet avec une bonne nouvelle : il affrontera Big E pour son titre de champion de la WWE à Day 1 le 1er janvier 2022.

Finn Bálor, qui lui n’est pas vraiment de bonne humeur, entre et attaque Rollins. Bálor passe Rollins à tabac tout autour du ring et avec les marches en métal avant de revenir entre les cordes.

Un arbitre est entre-temps venu les rejoindre sur le ring, et Seth Rollins lui ordonne de lancer le match qui était visiblement prévu entre les deux catcheurs.

Publicité

Seth Rollins a battu Finn Bálor par tombé avec son Curb Stomp après l’avoir aveuglé en lui mettant les doigts dans les yeux. C’est Bálor qui se fait aveugler, mais c’est l’arbitre qui ne voit rien. Un match assez court, pas assez long pour être bon et on est déçu pour Finn Bálor qui aurait pu venir attaquer Rollins après le match dans lequel Rollins aurait battu quelqu’un de moins intéressant.

Austin Theory rejoint Vince McMahon dans son bureau, il est invité à regarder le show avec lui dans son bureau. Déjà que regarder le show seul c’est pas simple, imaginez devoir le regarder avec celui qui le crée. Courage Austin.

Liv Morgan tire à balles réelles

Becky Lynch, elle aussi avec une jolie fourrure, entre pour signer le contrat du match qui l’opposera à sa prochaine challengeuse : Liv Morgan. Celle-ci entre tout de suite après, tandis que l’on apprend que le match de championnat aura lieu la semaine prochaine à WWE RAW.

Après avoir fait rediffuser le clip vidéo de Becky Lynch en larme diffusé sur les réseaux sociaux à la suite de sa victoire à Survivor Series, Liv Morgan se moque de la championne de RAW et du fait qu’elle pleure, lui rappelant que les rôles étaient inversés il n’y a pas si longtemps.

On notera par ailleurs la petite punchline de la promo, « C’est de ta faute si tes amies sont parties, tout comme ton énorme contrat est la cause du départ de MES amies. Ça fait quoi de savoir que tu es devenue tout ce que tu détestes ? » Les balles sont réelles, mais ça reste un peu gênant d’évoquer les renvois de la sorte, comme pour les justifier. Liv Morgan signe le contrat, le match est officiel pour le prochain épisode de Monday Night RAW.

Publicité

En coulisse, Riddle rejoint Randy Orton, surpris que ce dernier ne soit pas habillé comme lui — la semaine dernière, Riddle s’était habillé comme Randy Orton. Orton s’énerve et lui répond qu’il n’est pas vraiment d’humeur à se déguiser comme lui ou à faire de la trottinette pour rejoindre le ring. Il reprend son calme et dit à Riddle qu’il apprécie ce qu’il fait, mais ajoute que tout ce dont ils ont besoin c’est d’être sans pitié et de rester dix pas devant tout le monde.

Riddle demande ensuite à Orton de fermer les yeux, avant de lui mettre une perruque blonde sur la tête. « Tu as deux secondes pour me retirer ça de la tête » lui dit-il. L’image en vaut quand même la peine. Les deux catcheurs affrontent Dolph Ziggler et Robert Roode.

Randy Orton et Riddle ont battu Dolph Ziggler et Robert Roode par tombé avec le RKO d’Orton sur Ziggler, après s’être relevé d’un Zig Zag. Le match était sympa, le public accroche toujours autant au duo d’Orton et Riddle.

Publicité

Kevin Owens prépare un coup

En coulisse Seth Rollins croise Kevin Owens qui lui annonce que son match contre Big E ce soir a un enjeu intéressant : s’il bat le champion de la WWE, il est ajouté au match de championnat à WWE Day 1, comme le lui a annoncé Adam Pearce. Seth Rollins n’en croit pas un mot, Owens lui demande alors d’aller demander à Pearce.

Au retour de la pub — alors qu’Edge est déjà sur le ring pour son retour — Seth Rollins retrouve Adam Pearce pour lui demander s’il a vraiment dit à Owens qu’il avait une chance d’être ajouté au match de championnat le 1er janvier s’il bat Big E. Pearce lui répond que non, Rollins est rassuré.

Adam Pearce explique ensuite la situation à Sonya Deville qui vient juste d’entrer dans son bureau, « En fait ce n’est pas une si mauvaise idée » dit-elle. Il est malin, Kevin Owens.

À lire aussi : Après son renvoi de la WWE, Nia Jax n’envisage pas de catcher à nouveau

Edge, The Miz, double retour

Edge fait donc son retour à WWE RAW pour la seconde heure du show. Il est content d’être de retour, rappelle sa victoire contre Seth Rollins à Crown Jewel dans le Hell In A Cell et se rend compte que maintenant, Rollins est challenger au titre de la WWE. On n’est pas certain que ce soit très intelligent de le rappeler. Edge explique qu’il le mérite quand même parce qu’il est « dans un tout autre niveau maintenant ».

Publicité

La Rated-R Superstar veut passer à autre chose, il veut affronter des gens qu’il n’a pas encore affrontés, citant entre autres AJ Styles, Finn Bálor, Kevin Owens, Damian Priest ou Big E. Mais il y en a un qui aurait bien voulu être cité dans cette liste. Il est en effet interrompu par une autre personne qui fait aussi son retour ce soir : The Miz… et Maryse ? Le Miz revient de Danse Avec Les Stars et visiblement, il n’est pas content non seulement de ne pas avoir eu les mêmes honneurs pour son retour, mais aussi de ne pas avoir été cité par Edge dans les personnes qu’il aimerait affronter maintenant qu’il est à RAW. MJF et CM Punk ont les oreilles qui sifflent.

Edge lui répond en se moquant de son passage à DALS, des tenues qu’il y a porté et lui explique que s’il ne l’a pas cité, c’est que les fans à qui il a demandé sur Twitter qui il pouvait affronter ne l’ont pas fait non plus. Pourtant Edge sait que le Miz allait venir vers lui parce qu’il sait que cela le fait venir dans le main-event, ce à quoi l’intéressé répond qu’il n’a pas besoin de lui, et lui rappelle qu’en début d’année il était champion de la WWE alors que lui n’a pas été champion depuis de nombreuses années. Le Miz dit avoir dépassé Edge et lui conseille de rester chez lui.

Edge admet qu’il n’est plus celui qu’il était il y a dix ans, mais lui ne se plaint pas contrairement au Miz. Il fait comprendre au Miz qu’il a de la chance d’être arrivé là où il est aujourd’hui, de passer de Tough Enough à battre John Cena dans un main-event de WrestleMania, de faire du cinéma, de la télévision, et même du fait qu’on utilise son nom « dans d’autres shows » pour avoir de la cheap pop. Les oreilles sifflent toujours. Edge termine en disant qu’il a travaillé dur pour son retour, pendant que le Miz utilisait la WWE comme tremplin pour d’autres projets et tandis que son ami (Morrison) se faisait virer. La tension monte, Edge lui propose de venir se battre mais le Miz finit par quitter le ring.

Le segment est un peu long, assez classique et surtout relevé par les quelques punchlines et références. C’est pas vraiment la rivalité qu’on attendait pour le retour d’Edge, et on s’attend surtout à une rivalité et un match entre couples vu la présence de Maryse dans ce segment. Pas très excitant, en réalité.

Sauvez AJ Styles

En interview, AJ Styles est furieux car il ne voit plus rien depuis qu’il a été aspergé par un extincteur par les Street Profits la semaine dernière.

Les Street Profits ont battu Alpha Academy par tombé avec un frog splash de Ford sur Chad Gable. AJ Styles était aux commentaires durant le match, et a tenté d’intervenir mais sans succès à cause de son handicap. Styles est à terre, Omos est atterré. Il est temps que cette histoire cesse, AJ Styles aurait dû retrouver sa carrière solo après la perte des titres.

Seth Rollins retrouve à nouveau Kevin Owens pour lui dire qu’il avait raison : Owens n’aura pas de match de championnat s’il bat Big E ce soir. Pourtant Owens maintient, il sait que cela arrivera.

Damian Priest a battu Apollo Crews par tombé avec son Reckoning après que le Commandant Azeez a été éjecté des abords du ring. Le titre de champion des États-Unis était en jeu, mais le match n’avait rien de fou, en dehors de Priest et son numéro de lunatique qui craque dans la dernière ligne droite.

Seth Rollins se rend une nouvelle fois dans le bureau d’Adam Pearce et Sonya Deville. Cette fois c’est officiel, si Kevin Owens bat Big E, il sera ajouté dans le match de championnat de WWE Day 1 le 1er janvier. Kevin Owens est vraiment très malin.

Dominik et Rey Mysterio ont battu Cedric Alexander et Shelton Benjamin par tombé avec un double 619 du père et du fils sur Alexander. Une victoire gratos pour les Mysterio qui ne sont plus fâchés du tout visiblement, du seum pour ce qu’il reste du Hurt Business.

Liv Morgan mène son équipe à la victoire

Liv Morgan, Bianca Belair, Rhea Ripley, Nikki ASH et Dana Brooke ont battu Becky Lynch, Carmella, Zelina Vega, Tamina et Doudrop par tombé avec l’Oblivion de Liv Morgan sur Tamina. Vingt minutes d’un match qu’on aurait pu croire bordélique et impossible à suivre mais au final, sans être incroyable, assez divertissant — dommage que le public n’ait pas suivi.

Becky Lynch attaque Liv Morgan après le match, quelques autres catcheuses se battent — mais bizarrement personne ne tente de ravir le titre 24/7 de Dana Brooke. Le roster féminin a visiblement d’autres ambitions.

Vince McMahon et Austin Theory sont toujours ensemble dans le bureau. On est limite gêné de les regarder, McMahon semble expliquer le principe de la surprise dans un show de catch à Theory, « Attend-toi toujours à l’inattendu » lui dit-il. C’est sans doute comme ça qu’est booké RAW, il faut surprendre au risque de faire n’importe quoi. L’important c’est la surprise.

Veer Mahaan arrive. Encore. Enfin bientôt. Si un jour il arrive ce sera pour quelques squashs, une vaine tentative de lui offrir un push dans la midcard rapidement abandonné et on le retrouvera dans la prochaine liste des virés parce qu’il a déjà coûté trop cher à la WWE. Et on ne sera pas surpris, là.

En interview Big E explique ne pas avoir peur de se retrouver contre Seth Rollins et Kevin Owens à WWE Day 1. Il compte se débarrasser ce soir de ce « fléau trompeur » de Kevin Owens et ira affronter Rollins en un contre un le 1er janvier.

Retour dans le bureau de Vince McMahon. Austin Theory dit avoir passé un bon moment avec le Chairman qui lui demande ce qu’il a appris ce soir. « À s’attendre à l’inattendu. » lui répond-il. Theory lui tend la main pour la serrer, mais McMahon lui met une claque. « Tu as encore beaucoup à apprendre » lui dit-il. Encore un segment dont seul McMahon a le secret, dira-t-on.

À lire aussi : WWE Day 1 : Big E défendra son titre contre Seth Rollins et Kevin Owens

« J’aime quand un plan se déroule sans accroc » — Kevin Owens

On termine donc cet épisode avec le match entre le champion de la WWE Big E et Kevin Owens qui, en cas de victoire, offre à ce dernier une place dans le match entre Big E et Seth Rollins à WWE Day 1. Seth Rollins ne veut évidemment pas manquer ce match et s’installe aux commentaires.

Kevin Owens a battu Big E par disqualification. Owens a surtout cherché à énerver Seth Rollins, en lui mettant d’abord une claque durant le match, et en allant l’attaquer un peu plus tard pour provoquer ensuite la disqualification, Rollins ayant répondu à l’attaque. Une manière aussi de faire perdre le champion sans vraiment le faire perdre. Un classique de la WWE.

Kevin Owens avait en attendant tout planifié, influençant Adam Pearce et Sonya Deville pour la stipulation et fait en sorte que Rollins provoque la disqualification qui lui offre la victoire, et la place dans le match de championnat.

Owens s’enfuit du ring, le match triple menace est officialisé et Rollins attaque Big E sur le ring pendant que le Canadien rit, fier d’avoir réussi à faire exécuter son plan.

Une bonne fin pour un épisode de WWE RAW moyen. Le retour d’Edge n’augure rien d’intéressant, Liv Morgan et Becky Lynch ont eu un échange sympathique. Tout cet épisode repose surtout sur Seth Rollins et Kevin Owens avec Big E au centre mais discret.

En haut