Monday Night RAW

Résultats de WWE RAW du 6 décembre

resultats wwe raw 6 decembre 2021

Résultats complets de l’épisode de WWE RAW du 6 décembre 2021.

WWE

Au programme de cet épisode de WWE RAW du 6 décembre depuis Memphis dans le Tennessee, Liv Morgan tente sa chance au titre de championne de RAW de Becky Lynch et Kevin Owens affronte Big E dans un match en cage, en attendant le match de championnat de WWE Day 1.

Bobby Lashley veut sa part du gâteau le 1er janvier

On démarre la soirée dans la cage. Kevin Owens affronte le champion de la WWE Big E, le titre n’est pas en jeu et on se demande l’intérêt du match en sachant qu’ils s’affronteront déjà à Day 1 le 1er janvier. Il y a plein d’autres talents à affronter, faites des matchs inédits.

Big E a battu Kevin Owens en sortant de la cage. Un sympathique match de vingt minutes (c’est plus de catch que dans tout SmackDown vendredi dernier, quand même) pour ouvrir la soirée. Le public a apprécié.

Seth Rollins qui a assisté à l’affrontement aux abords du ring attaque le champion de la WWE puis Kevin Owens, mais Big E lui porte une souplesse et il s’enfuit. Owens prendra un second Big Ending pour la forme.

Publicité

Pendant la publicité, Bobby Lashley a attaqué les trois catcheurs, on essaye visiblement de nous faire comprendre qu’on va ajouter une quatrième personne dans le match de championnat le 1er janvier.

Zelina Vega a battu Nikki ASH par tombé avec son Code Red. Deux minutes de match, rien à retenir si ce n’est qu’on est sans doute parti pour enfoncer salement Nikki ASH et Rhea Ripley durant les prochaines semaines.

Un tournoi pour affronter RK-Bro

Les prochains challengers de Riddle et Randy Orton seront désignés au terme d’un tournoi, le « RK-Bro-nament ». Les Street Profits, Rey et Dominik Mysterio, AJ Styles et Omos et Alpha Academy sont les participants. Riddle porte une veste de commentateurs de la WWE des années 80 et il en a une pour Orton, parce que dans le délire de Riddle ils vont jouer les consultants pour chaque match du tournoi. On est sur une autre planète.

En coulisse « une fan » vient demander un autographe à Nikki ASH… enfin c’est ce qu’elle a cru. En fait la « fan » demandait un autographe à Jerry Lawler. Aucun réalisme : déjà il n’y a pas de fan dans les coulisses, et en plus Jerry Lawler ne peut pas avoir de fan, surtout pas une femme.

À lire aussi : WWE : Jerry Lawler a signé un nouveau contrat

Publicité

RK-Bro-nament : Les Street Profits ont battu Omos et AJ Styles par décompte à l’extérieur, Omos était en train de s’occuper d’Angelo Dawkins à l’extérieur du ring mais n’est pas revenu à temps malgré les appels de Styles. Ça tangue chez Omos et Styles.

Toujours dans sa tenue de consultant Riddle va jouer les Tony Schiavone sur le ring pour interviewer AJ Styles mais ce dernier n’avait pas tellement envie de s’amuser.

Becky Lynch est en interview en vue de son match contre Liv Morgan ce soir. Elle s’adresse à la challengeuse pour lui parler du public. « Si tu fais bien le public t’adore, mais si tu fais trop bien le public te tourne le dos. »

Publicité

Damian Priest lance un open challenge

Damian Priest s’ennuie, alors il a lancé un open challenge au vestiaire de RAW pour son titre de champion des États-Unis. Robert Roode répond à l’open challenge, mais on ne verra pas son entrée parce qu’elle a lieu pendant la pub. C’est pas cool, ça.

Damian Priest a battu Robert Roode par tombé avec son Reckoning. Bon match, et cette fois Priest est resté lui-même tout le long du match. Dolph Ziggler a attaqué le champion d’un superkick après le match.

Bianca Belair affronte Doudrop dans le match suivant, et cette dernière attaque Belair pendant son entrée. Le match commencera finalement au retour de la publicité.

Bianca Belair a battu Doudrop par décompte à l’extérieur (le second de la soirée quand même), celle-ci a préféré abandonner le match et c’est dommage parce qu’elles ont eu du temps pour nous offrir une bonne performance à deux. Belair aurait pu profiter d’une bonne victoire ici.

Austin Theory est de nouveau dans le bureau de Vince McMahon. Vince McMahon n’est toujours pas satisfait du comportement d’Austin Theory, mais il va essayer de lui avoir un match ce soir. C’est toujours gênant.

Publicité

Le Miz ne veut pas de gentillesse

C’est l’heure du Miz TV. Le Miz nous explique que Maryse n’est pas là ce soir parce qu’elle ne vient pas « dans des villes comme Memphis », surtout s’il y a Jerry Lawler dans les parages, ajoutera-t-on. Il accueille sans tarder son invité du soir : Edge. Le Miz continue de penser qu’Edge est trop vieux désormais, trop faible. À une époque, après leur échange de la semaine dernière il aurait conclu par un spear. Edge lui conseille de ne pas confondre la gentillesse et la faiblesse.

Mais la gentillesse le Miz n’en veut plus. Il n’en a pas eu à ses débuts lorsqu’Edge était à son meilleur, et qu’il n’a pas vu à l’époque que le Miz avait les épaules pour mener à bien une grande carrière et qu’il ne l’a pas aidé, trop occupé à sauver sa place.

Edge lui rappelle alors que c’était pourtant dans cette même arena de Memphis qu’il l’avait pris à part pour lui dire qu’il avait quelque chose de spécial, mais le Miz l’a ignoré. Edge lui explique qu’il est passé par les mêmes étapes que lui durant les débuts de sa carrière, mais la différence c’est que lui n’est pas entré dans les vestiaires en pensant qu’il méritait déjà une meilleure place. Edge raconte qu’il voulait toujours affronter de nouveaux talents, et n’était pas du genre à vouloir rabaisser les gens.

The Miz veut conclure en disant à Edge qu’il l’a depuis dépassé, et lui propose un match à WWE Day 1 le 1er janvier. Edge accepte, et propose même de faire le match plutôt ce soir. Mais le Miz refuse, bien évidemment. Pas à Memphis. Le Miz lui dit qu’il ne refuse pas parce qu’il a peur, mais il n’aura pas le temps de finir sa phrase, Edge lui met un coup de pression qui a fait peur au Miz.

Superbes promos encore, même meilleure que l’échange de la semaine dernière. Le Miz avec un micro à la main, ça ne fait pas un pli. Mais vous le saviez déjà.

Liv Morgan est en interview en vue de son match contre Becky Lynch. Elle pense que la championne de RAW a peur parce que tout le monde s’attend à ce qu’elle gagne, et promet de tout faire pour.

Attention, « Veer Mahan arrive à RAW ». Un jour, sans doute. Enfin qu’il ne se presse pas non plus ce n’est pas grave.

Les Mysterio avancent dans le tournoi par équipe

Dominik et Rey Mysterio ont battu Alpha Academy par tombé avec un roll up de Dominik sur Chad Gable, après que ce dernier ait loupé un moonsault. Riddle a tenté d’interviewer Otis, mais il n’était pas d’humeur, dira-t-on.

Finalement Austin Theory n’aura pas de match, lui annonce McMahon. C’est dommage il s’était mis en tenue de ring et s’échauffait dans le bureau du Chairman qui lui annonce qu’il va devoir trouver une autre manière de le surprendre. Le défi est relevé.

Finn Bálor a battu T-Bar par tombé avec son Coup de Grâce. On laisse échapper de si belles affiches en si peu de temps, c’est triste.

Après le match Austin Theory attaque Finn Bálor et lui porte son ATL, très certainement dans le but d’impressionner Vince McMahon.

R-Truth et Akira Tozawa sont à la poursuite de Dana Brooke mais refusent au dernier moment de l’attaquer parce que ce n’est peut-être pas PG de s’en prendre à une femme. Reggie a tenté d’amadouer la championne 24/7 mais Tamina est arrivée pour tenter sa chance. C’est toujours ridicule.

En interview MVP explique que Bobby Lashley a attaqué les trois participants au match de championnat WWE parce qu’ils ont osé organiser un match de championnat sans lui. Les vilains. On a de moins en moins de doute : ça va finir en 4-Way cette histoire.

À lire aussi : Carte de WWE Day 1

Liv Morgan volée

C’est l’heure du main-event très attendu par la foule. Liv Morgan affronte Becky Lynch pour son titre de championne de RAW.

Le match est teasé sur les réseaux sociaux depuis plusieurs jours, on le compare au Lita contre Trish Stratus qui a eu lieu à RAW pile 15 ans auparavant aujourd’hui, Liv Morgan a elle-même reçu des encouragements de Stratus, et des images du documentaire sur la challengeuse du WWE Network sont diffusées. Avec tout ça, on a envie d’y croire pour Morgan. C’était sans compter sur la WWE et sa sale manie des fins de match en carton.

Becky Lynch a battu Liv Morgan par tombé avec un roll up en se tenant sur les cordes pour conserver son titre de championne de RAW. L’arbitre n’a évidemment rien vu. C’est pénible.

Le match a duré presque un quart d’heure et était à la hauteur des attentes avant son final. Liv Morgan a beaucoup été mise en avant dans ce match, elle en a fait baver à Becky Lynch pour prouver qu’elle est capable de jouer dans la cour des grandes. Et à la fin elle se fait avoir.

Il y a à la WWE cette manie insupportable de ne donner aucun prestige à des matchs aussi importants que celui-ci. On sait bien qu’il y aura un match revanche, mais c’est pénible quand même et ce n’est pas la première fois.

Un épisode de WWE RAW assez banal malheureusement. On nous offre de belles affiches mais elles finissent toujours gâchés. On se console avec la qualité du match quand même, tout comme l’opener ou le Doudrop contre Bianca Belair. Mais ça ne suffit pas à élever le niveau de cet épisode.

En haut