WWE NXT

Résultats de WWE NXT du 14 décembre

resultats wwe nxt 14 decembre 2021

Résultats complets de l’épisode de WWE NXT du 14 décembre 2021.

WWE

Au programme de WWE NXT ce mardi 14 décembre, un No Holds Barred en opener, Cora Jade affronte Dakota Kai, Jacket Time face aux Grizzled Young Veterans et Bron Breakker face à Roderick Strong en main-event.

Bienvenue dans WWE NXT sans Johnny Gargano et Kyle O’Reilly, deux raisons en moins de s’intéresser à ce show, mais on va essayer de tenir le coup. On démarre d’ailleurs avec Grayson Weller qui a la semaine dernière passé Gargano à tabac en interrompant son discours d’au revoir. On le voit à l’extérieur du Performance Center, hué par une foule de fans qui attendaient d’entrer.

Mais sur le ring c’est autre chose qui se prépare : Cameron Grimes affronte une nouvelle fois Duke Hudson après lui avoir rasé la tête à NXT WarGames 2021, et cette fois c’est dans un No Holds Barred.

Cameron Grimes a battu Duke Hudson par tombé avec son Cave In. Un No Holds Barred classique avec tout l’attirail habituel, plus une table de poker à travers laquelle Grimes passera. Le match termine très certainement la rivalité.

Publicité

En interview Cora Jade rassure sur l’état de son, épaule, elle peut reprendre l’action dès ce soir et ça tombe bien, Dakota Kai l’interrompt. Elles s’affronteront dans cet épisode.

Grayson Waller s’explique

Grayson Waller vient donc s’expliquer sur son geste de la semaine dernière, lorsqu’il a attaqué Johnny Gargano durant son speech d’adieu à WWE NXT. Il est ravi, fier de son geste et montre des tweets de haine publiés à son encontre. Il dit avoir fait ça pour s’établir en tant que Superstar de la WWE et se moque des fans.

Waller se moque ensuite de Wade Barrett et surtout Vic Joseph, ami de Gargano qui a regardé ce dernier se faire attaquer sans oser agir. Il termine en disant que tout ce dont il a besoin pour réussir, c’est lui. Promo classique, on regrette que personne ne soit venu ce soir pour lui répondre. On aurait misé sur Dexter Lumis, mais il est encore absent ce soir.

Les Jacket Time sont les invités de Lashing Out with Lash Legend. C’est à la hauteur de ce que vous imaginez, bas de plafond. Sauvez au moins KUSHIDA bordel.

Ivy Nile a battu Amari Miller par soumission avec un neck crank. Petit match d’exhibition pour mettre en avant Ivy Nile, qu’on espère voir aller loin.

Publicité

On voit la suite des aventures de MSK et de leur shaman, Riddle, dévoilé la semaine dernière. On s’était arrêté à la découverte du sac des anciens champions par équipe. Vu les personnages on s’attendait à autre chose, mais il ne s’agissait que d’objets divers. Riddle leur explique que tout ça c’est de la distraction. Il leur conseille de se vider l’esprit s’ils veulent redevenir champions. Pour cela, Riddle leur offre… des trottinettes. C’est rien c’est Riddle.

Harland et le wokisme hard

Harland a battu Guru Raaj avec un back drop driver dans un squash match. Harland continue de s’en prendre à Raaj après le match, pour la forme.

Dans une promo depuis le parking du Performance Center LA Knight provoque Grayson Waller après avoir pointé du doigt l’arrivisme dont fait preuve l’agresseur de Johnny Gargano. Le début d’une rivalité qui ne promet pas grand-chose.

Publicité

Au retour de la publicité, on retrouve encore Harland, qui cette fois jette Brian Kendrick dans les escaliers. C’est un drôle de wokisme que pratiquent Gacy et son colosse quand même.

Cora Jade a battu Dakota Kai par tombé avec un roll up, Kai a été distraite par l’arbitre qui lui a repris la pelle qu’elle était allée chercher sous le ring. C’est pas grave c’est NXT 2.0.

Après le match Kai attaque à nouveau Cora Jade, Raquel Gonzalez vient à son secours, Mandy Rose qui était à la table des commentateurs est rejointe par Gigi Dolin et Jacy Jayne pour passer à tabac Jade pendant que Gonzalez est occupée avec Dakota Kai.

Pete Dunne se bat pour son protège-dents

Tony D’Angelo a battu Andre Chase par tombé avec un twisting fisherman’s buster. Étonnant d’avoir construit tout un personnage autour de Chase pour le voir perdre aussi souvent.

Après le match D’Angelo qui garde le protège-dents de Pete Dunne comme un trophée appelle ce dernier à rejoindre le ring. Dunne fait son entrée, prêt à en découdre. D’Angelo menace de frapper Dunne mais celui-ci lui attrape la main et lui tord les doigts comme à son habitude. L’anglais quitte le ring, éclate la boîte de son protège-dents avant de le remettre dans sa bouche. Pas simple de réaliser que Pete Dunne a re-signé avec la WWE pour jouer à ça.

Publicité

Boa a battu Edris Enofe par tombé avec un roundhouse kick.

En coulisse, à l’occasion d’une promo, Raquel Gonzalez a défié Dakota Kai dans un match Street Fight. Pendant ce temps LA Knight se fait attaquer par Grayson Waller qui lui vole sa voiture.

À lire aussi : Résultats de WWE RAW du 13 décembre

Jacket Time ont battu les Grizzled Young Veterans avec un senton d’Ikemen Jiro sur James Drake, profitant d’une distraction des Creed Brothers. Enfin un bon match ce soir malgré la fin pas totalement clean, deux équipes qui méritent comme on dit. Ce sont eux qu’il faut mettre en avant dans ce show, avec du sérieux.

Dakota Kai contre Raquel Gonzalez (Street Fight) et Tony D’Angelo contre Pete Dunne sont officialisés pour l’épisode de la semaine prochaine.

Le champion Cruiserweight sacrifié

On termine cette soirée avec un match entre Bron Breaker et le champion Cruiserweight Roderick Strong. Le titre n’est évidemment pas en jeu.

Bron Breakker a battu Roderick Strong par tombé avec un powerslam. Carmelo Hayes et Trick Williams ont quelque peu distrait Roderick Strong depuis le balcon, mais ce n’est pas ce qui va causer sa défaite. Le match est bon, mais on ne comprend pas l’intérêt d’envoyer le champion Cruiserweight au casse-pipe de la sorte, à moins d’avoir envie d’enterrer la division Cruiserweight.

Après le match Bron Breakker se fait attaquer par le champion de NXT Tommaso Ciampa qui lui porte sa Widow’s Bell la tête sur sa ceinture histoire de lui faire comprendre que ce ne sera pas comme face à Strong à New Year’s Evil le 4 janvier prochain.

Encore un épisode de WWE NXT auquel il est difficile de s’intéresser. Les habituels défauts sont toujours présents et les storylines en cours peinent à passionner, le coup de grâce étant donné avec le sacrifice de Roderick Strong pour que Bron Breakker gagne en crédibilité (face à un Cruiserweight c’est limité, quand même).

Voir aussi

En haut