Monday Night RAW

Résultats de WWE RAW du 27 décembre

resultats wwe raw 27 decembre 2021

Résultats complets de l’épisode de WWE RAW du 27 décembre 2021.

WWE

Au programme de ce dernier épisode de WWE RAW de l’année 2021, il manque quelques Superstars mais le RK-Bro-nament peut enfin se tenir, et le Miz et Maryse renouvellent leurs vœux de mariage. Pas grand-chose à se mettre sous la dent ce lundi soir.

Riddle et Randy Orton prolongent Noël

Ce sont les RK-Bro qui ont ouvert cet épisode en vue du lancement du tournoi « RK-Bro-nament » destiné à désigner les prochains challengers aux titres de champions par équipe de RAW qu’ils détiennent. Randy Orton doit affronter Otis dans le premier match de la soirée.

Un segment classique, Riddle fait du Riddle et Orton ramène la discussion au sérieux comme à chaque fois. Ils sont interrompus par Alpha Academy, Gable se prétendant trop intelligent pour être battu par Riddle et laissant entendre qu’Orton n’a aucune chance contre Otis.

Riddle a défendu Gable à un match avant celui d’Orton, match accepté. Le segment était long, on sent l’envie de meubler la soirée en l’absence de certaines Superstars.

Publicité

Riddle a battu Chad Gable par tombé avec son Floating Bro. C’est court et pas fou. Otis attaque Riddle près le match en attendant qu’Orton se ramène sur le ring.

Randy Orton a battu Otis par tombé avec son RKO après avoir échappé à une Vader Bomb. Pas facile de porter un RKO à un type qui n’a pas de cou mais Orton y est arrivé.

Riddle est fier d’Orton, il a un cadeau pour lui : un câlin. Orton hésite, fait même semblant d’avoir envie de porter un RKO à son partenaire mais non, c’était pour rire. Joyeux Noël.

Kevin Owens seul et confiant

Big E est absent ce soir mais il a envoyé une petite promo en vidéo enregistrée avec son téléphone pour nous parler de l’importance qu’a pour lui sa position en tant que champion. Owens se moquera de lui en interview, sur son absence de la soirée avant de s’en prendre à Kevin Patrick à qui il demande de changer de prénom et de l’appeler Bert. Une idée de McMahon ça, sans doute, dès que deux gars ont le même prénom il panique.

Veer Mahan arrive, en 2022. Ou 2023… 2024 peut-être. Ou alors 2025, avant d’être viré.

Publicité

Pour preuve qu’on meuble au maximum ce soir, Reggie et Dana Brooke ont un vrai match contre Tamina et R-Truth. Enfin, « un vrai match », vous avez compris.

Dana Brooke et Reggie ont battu Tamina et R-Truth par tombé avec un roll up du champion 24/7 sur Truth.

En interview Nikki ASH a défié Carmella et Zelina Vega à un match de championnat par équipe la semaine prochaine avec Rhea Ripley. C’est de l’acharnement, qu’on laisse les deux catcheuses reprendre leur petit chemin en solo.

Publicité

Les Street Profits ont battu Rey et Dominik Mysterio avec un Blockbuster de Montez Ford sur le fils Mysterio. Une victoire qui permet à Ford et Dawkins de devenir challengers aux titres de champions par équipe. Le match est bon mais les Mysterio malgré les bonnes prestations passent pour des losers finis. Surtout Dominik qui deux ans après ses débuts nous fait un peu pitié. Imaginez s’il a vu pour HOOK.

À lire aussi : WWE : Plusieurs Superstars retirées des house-shows à cause du COVID

En coulisse le Miz qui se prépare à renouveler ses vœux de mariage avec Maryse en fin d’épisode hurle sur un type qui s’est trompé pour les fleurs. Apparaît ensuite Eric Bischoff qui sera là pour animer la cérémonie. Bischoff, le vrai free-agent du monde du catch qui prend la porte interdite dans le sens qu’il veut.

AJ Styles n’a pas peur d’Omos

AJ Styles aurait dû croiser Omos ce soir après la brouille de la semaine dernière mais le géant est absent. Styles sort une promo clairement face dans laquelle il parle de sa carrière, des peurs qu’il a pu avoir tout au long de celle-ci mais il dit que contrairement à Omos, il n’a jamais été égoïste ou ingrat — sauf quand il a été heel, mais c’est pas dans le script.

Grason Waller sera aussi de la partie après leur rencontre à WWE NXT la semaine dernière, Styles l’a invité à le rejoindre pour le présenter au public. Waller menace de prendre sa place une fois qu’Omos se sera chargé de son cas, à ce quoi Styles l’a menacé de lui faire comprendre certaines choses à coup de Phenomenal Forearm.

Publicité

Apollo Crews et son commandant Azeez ont interrompu l’échange, Azeez a défié AJ Styles à un match que ce dernier a accepté — mais le match n’aura visiblement pas lieu. Crews a voulu prendre sa place pendant la publicité.

AJ Styles a battu Apollo Crews par tombé avec son Style Clash. Azeez est intervenu durant le match en retirant Crews du ring après un reverse DDT. Il prendra un Phenomenal Forearm après le match.

Kevin Owens est sur le ring. Il est de bonne humeur, nous dit avoir gagné un grand match au Madison Square Garden ce dimanche — il a perdu contre Edge, en vrai. Il dit aussi être la seule personne du match de championnat de samedi présente ce soir mais il ne peut blâmer personne de ne pas vouloir venir à Detroit. Il est aussi certain d’être le prochain champion de la WWE.

MVP l’interrompt, pense qu’il est dingue de croire qu’il a une chance face à Bobby Lashley. « Ma mère pense que je suis spécial » lui répondra-t-il. Cedric Alexander et Shelton Benjamin qui sont toujours de la partie visiblement interrompent à leur tour, Owens affrontera Alexander.

Kevin Owens a battu Cedric Alexander par tombé avec un pop up powerbomb et un Stunner dans un court match. Shelton Benjamin aura aussi le droit à son Stunner après le match.

Dans une promo enregistrée, Damian Priest explique qu’il essaye tant bien que mal de contrôler sa part sombre mais qu’elle est encore apparue la semaine dernière. Il ne craint pas d’affronter Dolph Ziggler et ne pense pas avoir besoin de laisser exprimer sa rage, mais il préfère mettre en garde : cette rage peut lui permettre de rester champion. C’est d’un ridicule, même Priest lui-même ne doit pas croire un instant à la promo qu’il délivre.

Dolph Ziggler a battu Damian Priest par disqualification parce que Priest n’a pas calmé sa rage dans un des coins du ring lorsqu’il passait Ziggler à tabac. L’arbitre a compté jusqu’à cinq avant de stopper le match. Priest conserve son titre bien évidemment. Le public n’a visiblement pas aimé la fin, on le comprend.

Ziggler aura le droit à un Reckoning pour la forme juste après le match. Une revanche aura sans doute lieu ce samedi à WWE Day 1.

À lire aussi : Carte de WWE Day 1

Mariage WWE, mariage boueux

On termine cet épisode de WWE RAW avec la cérémonie de renouvellement des vœux de mariage entre le Miz et Maryse. Eric Bischoff joue les maîtres de cérémonie. On se doute bien que les choses ne vont pas se terminer de la plus belle des manières — on est quand même à Monday Night RAW, dans le dernier show de l’année.

Le Miz entre en premier (après Bischoff) et manque de se ramasser dans les escaliers du ring. Maryse le rejoint avec prudence pour ne pas subir la même maladresse. Le Miz parle de Edge, ce qui semble totalement logique lors d’une cérémonie de mariage, évoquer ton rival l’insulter. Maryse prend la parole, dit qu’elle veut le voir battre Edge et enchaîne ensuite au sujet de cette cérémonie.

Le Miz tente d’abord de faire ses vœux en français pour faire plaisir à Maryse — il se débrouille mieux qu’à une époque, mais on préfère quand il parle anglais, Maryse aussi d’ailleurs visiblement. Elle acceptera de continuer à être sa femme. Bischoff, tout en sachant ce qui va se passer, demande si quelqu’un a une objection à faire.

Edge entre donc, affirme qu’il n’est pas là pour causer du tort à cette cérémonie mais vient juste prévenir qu’il est prêt à botter les fesses du. Miz samedi à Day 1. Il leur demandera un peu plus tard s’ils souhaitent « un mariage blanc » avant que la musique de Brood retentisse.

Maryse et The Miz sont ensuite recouverts d’un liquide marron/noir pour clore cet épisode. On aime renverser des choses sur les Superstars pour terminer l’année, n’est-ce pas Baron Corbin et Madcap Moss ?

Un pauvre épisode de WWE RAW qui souffre des absences — dont on ne doit absolument pas mentionner la raison, comme si les gens étaient si bête pour ne pas savoir — et d’un script sans doute réécrit à la dernière minute. On va être un peu indulgent, c’est le dernier de l’année et le contexte n’est pas bon. On dira juste qu’on s’est ennuyé.

En haut