Monday Night RAW

Résultats de WWE RAW du 10 janvier

resultats wwe raw 10 janvier 2022

Résultats complets de l’épisode de WWE RAW du 10 janvier 2022.

WWE

Au programme de cet épisode de WWE RAW du 10 janvier 2022, Randy Orton et Riddle défendent les titres par équipe, Beth Phoenix est l’invité d’un Cutting Edge et on désigne la challengeuse de Becky Lynch pour WWE Royal Rumble 2022 dans un triple-menace dans le main-event.

Lesnar Comedy Club

Brock Lesnar ouvre cet épisode avec Paul Heyman, acclamé par le public de Philadelphie. Pendant ce temps on voit Bobby Lashley en coulisse qui explique à Cedric Alexander et Shelton Benjamin venus le féliciter pour sa place de challenger que le Hurt Business n’existait plus et qu’il n’avait plus besoin d’eux.

Lesnar est toujours sur le ring, Bobby Lashley l’interrompt en faisant son entrée. Il est content d’enfin pouvoir faire ce match parce que selon lui, cela fait vingt ans que Brock Lesnar l’évite, le fuie. Mais Lesnar n’a pas l’air de cet avis et lui fait comprendre qu’il ne l’avait jamais rencontré jusqu’au 1er janvier à Day 1, expliquant que lui ces 20 dernières années il était occupé à gagner des titres sur ce ring et dans d’autres — Lashley a quand même remporté le titre l’an dernier, on ne peut pas déjà oublier.

Un segment qui montre en tout cas à nouveau à quel point ce Brock Lesnar en face et plus enclin à prendre le micro fonctionne. La blague « toc toc qui est là » dédiée à Lashley est parfaite.

Publicité

Le champion de la WWE quitte le ring tout fier de sa blague, puis Alexander et Benjamin en profite pour attaquer leur ancien leader Lashley — qui n’aura pas trop de mal à se débarrasser d’eux.

RK-Bro en bad trip

Randy Orton commence à avoir un peu de mal avec Riddle qu’il accuse d’être la cause de la défaite de la semaine dernière. Il va falloir s’entendre, ils défendent leurs titres de champions par équipe de RAW contre Otis et Chad Gable dans le match suivant.

Alpha Academy ont battu RK-Bro par tombé avec le World’s Strongest Slam d’Otis sur Randy Orton. La faute va encore tomber sur Riddle qui n’a pas réussi à empêcher le tombé à temps.

Chad Gable et Otis sont maintenant champions par équipe, il va nous falloir un moment pour assimiler ça sans tiquer. On dira qu’on est content pour Gable, la WWE ne saura de toute façon jamais quoi en faire en solo.

Damian Priest s’annonce participant au Rumble Match masculin avant son match en équipe avec les Street Profits contre Apollo Crews, Dolph Ziggler et Robert Roode.

Publicité

Dolph Ziggler, Robert Roode & Apollo Crews ont battu Damian Priest et les Street Profits par tombé avec un Zig Zag de Ziggler sur Angelo Dawkins.

Big E vise WrestleMania 38

Seth Rollins a hâte d’être à WWE Royal Rumble 2022 pour devenir champion Universal. Il explique qu’il n’a pas eu le match grâce à Paul Heyman (un « avocat qui ressemble à un pingouin » comme il le qualifie) mais parce qu’il est Seth « freakin' » Rollins, et compte bien battre Roman Reigns.

Big E interrompt et lui fait clairement part de ses intentions pour les prochaines semaines : il va entrer dans le Royal Rumble, le remporter et aller affronter et battre Seth Rollins à WresleMania 38. Un fantasy booking qui fait bien rire Seth Rollins qui lui dit qu’il n’a aucune chance et lui propose un essai ce soir, un match, tout de suite.

Publicité

Seth Rollins a battu Big E par tombé avec son Curb Stomp. Bon match et troisième victoire de heel de la soirée sur trois match. On comprend l’intention, c’est Rollins le challenger au titre Universal, mais Big E a-t-il besoin de perdre un second match maintenant ?

Rhea Ripley et Nikki ASH, presque amies

Nikki ASH et Rhea Ripley ne s’entendent plus vraiment. La première voulait défier les championnes par équipe de la WWE pour un match de championnat, mais Ripley n’était visiblement pas de cet avis. Ripley, elle, voulait visiblement parler du Rumble. Elle fait d’ailleurs comprendre à Nikki ASH qu’il est peut-être temps de faire chemins à part.

Les deux catcheuses se disputent, sur qui est la meilleure des deux notamment, mais lorsqu’elle veut quitter le ring Ripley lui propose de rester amis (dur, la friendzone version catch). Ripley dit toujours croire en elle, et les deux catcheuses se prennent dans leurs bras. On a un peu l’impression d’être de trop dans ce segment.

Mais surprise, Nikki ASH finit par attaquer Rhea Ripley en la rouant de coups avant de quitter le ring. « Les presque super-héros n’ont pas besoin d’amis » lâche-t-elle sur la rampe. On va sans doute passer par la case rivalité, mais il est clair que ces deux-là doivent retrouver un run solo — et Nikki ASH doit quitter ce personnage qui la dessert plus qu’autre chose, surtout si elle devient heel.

Un segment autour du titre 24/7 voit notamment Tamina recouverte de nourriture. C’est l’anniversaire de Tamina. Joyeux Anniversaire Tamina. Reggie croise aussi Omos qu’il bouscule par accident, ça ne se passe pas très bien.

Publicité

Omos a battu Nick Sanders par tombé avec un Tree Slam. Retour aux squashs pour le géant visiblement.

Maryse n’est toujours pas prête

C’est l’heure du Cutting Edge avec Beth Phoenix pour invitée. Edge chante les louanges de Phoenix, fait diffuser un clip vidéo sur celle-ci, le public acclame la catcheuse qui pense qu’Edge fait tout ça pour  » plus tard ce soir » — vous avez compris, en tout cas le public oui. Phoenix elle explique en avoir marre de Miz et Maryse et a hâte d’en finir à Royal Rumble.

Les intéressés font leur entrée, parle basket et Ben Simmons pour s’attirer de la heat du public de Philadelphie et propose lui aussi son clip vidéo sur Maryse, le public apprécie moins que pour Beth Phoenix. Le Miz tente alors de chanter lui aussi les louanges de sa femme qui reste silencieuse, avant de quitter la rampe pour retourner en coulisse sans que le Miz ne s’en aperçoive. Le couple ne co-existe pas.

C’est un segment très tourné sur l’humour WWE, un peu long pour ce qu’il y avait à entendre — pas plus de choses que la semaine dernière à vrai dire.

AJ Styles a battu Austin Theory par disqualification, Grayson Waller a attaqué Styles durant le match alors qu’il allait porter le Phenomenal Forearm.

Waller expliquera rapidement en coulisse qu’il a fait ça pour donner un avant-gout du match qui l’opposera demain à AJ Styles à WWE NXT.

Des nouvelles d’Alexa Bliss : ça ne va pas du tout. La catcheuse est en thérapie, toujours dans son personnage possédé. La thérapie tourne mal, Alexa Bliss casse tout dans le bureau du docteur. Ils ne veulent pas nous ramener l’Alexa Bliss que tout le monde aime ? On fera comme si rien ne s’était passé, promis.

À lire aussi : Carte de WWE Royal Rumble 2022

Doudrop challengeuse de Becky Lynch

Le main-event de cet épisode oppose Bianca Belair, Liv Morgan et Doudrop dans un match triple-menace pour la place de challengeuse au titre de championne de RAW de Becky Lynch. La championne avant le match met over à sa façon les trois catcheuses avant de dire que la gagnante aura l’honneur de raconter à ses petits enfants qu’elle a été battue par Big Time Becks.

Doudrop a battu Liv Morgan et Bianca Belair par tombé avec son Banzai Drop sur Liv Morgan. Bianca Belair aurait pu remporter le match mais Becky Lynch, installée aux commentaires, a interrompu le tombé (et comme on est en triple-menace, pas de DQ). Bon match et victoire un peu étonnante de Droudrop.

Doudrop affrontera donc Becky Lynch à WWE Royal Rumble 2022. Lynch la rejoint sur le ring pour lui proposer de lui serrer la main, avant de la frapper. Elle tente de lui porter son Man-handle Slam, mais ça n’est pas très efficace. Doudrop l’éjecte du ring pour terminer le segment.

Un épisode de Monday Night RAW sans grand intérêt. Le segment d’ouverture avec Brock Lesnar et Bobby Lashley est divertissant, la victoire d’Otis et Gable est surprenante, Rollins et Big E ont eu un bon match, le main-event est sympathique, mais l’épisode et ses nombreux segments nous a semble très long, trop long.

En haut