AEW

Pro Wrestling Illustrated Awards 2021 : L’AEW rafle (presque) tout

aew pro wrestling illustrated awards 2021 kenny omega britt baker cm punk mjf

Kenny Omega, Britt Baker ou encore MJF sont parmis les talents de l’AEW a avoir fait une razzia sur les prix des PWI Awards 2021.

L’AEW est visiblement la promotion la plus populaire chez les lecteurs du magazine PWI pour l’année 2021, la promotion de Tony Khan a quasiment raflé toutes les récompenses possibles.

Le magazine Pro Wrestling Illustrated a en effet décerné ses récompenses pour l’année 2021, et contrairement aux classements PWI 500 ou PWI Female 100, ce sont ici les lecteurs qui votent et qui décernent donc les prix aux talents et promotions. Et cette année les lecteurs du magazine ont clairement voté en faveur de la All Elite Wrestling.

Catcheur ou catcheuse de l’année : Kenny Omega

(Suivi par Roman Reigns, Bianca Belair et Big E)

Kenny Omega a été champion de l’AEW durant la presque totalité de l’année 2021, s’emparant du titre en décembre 2020 pour le perdre face à Hangman Page lors de Full Gear en novembre dernier. Déjà nommé catcheur de l’année par le magazine à l’occasion du classement PWI 500 de 2021, il repart aussi avec la bénédiction des lecteurs.

Publicité

Femme de l’année et Meilleur progression : Britt Baker

(Suivi par Bianca Belair, Mickie James et Deonna Purrazzo [Femme de l’année] et Bobby Lashley, Trevor Murdoch et Deonna Purrazzo [Progression]).

Britt Baker est championne de l’AEW depuis AEW Double or Nothing 2021 où elle a battu Hikaru Shida et a dominé le roster féminin de la promotion sans avoir été jusque-là inquiétée par ses rivales. Reste à voir si cela va durer en 2022.

Équipe de l’année : The Young Bucks

(Suivi par Les Lucha Brothers, The Usos, et The New Day)

Évoluant en tant que champions par équipe du début de l’année jusqu’en septembre dernier aux côtés de Kenny Omega, ils détiennent aujourd’hui le règne le plus long de la All Elite Wreslting.

Groupe de l’année : The Inner Circle

(Suivi par The Elite, The Bloodline, BULLET CLUB)

Publicité

La stable, formée par son leader Chris Jericho, Jake Hager, Sammy Guevara, Ortiz et Santana, est la plus historique de l’AEW avec The Elite, et n’a rien perdu en popularité auprès des fans, surtout depuis leur faceturn.

Match de l’année : Britt Baker contre Thunder Rosa (Unsanctionned)

(Suivi par The Young Bucks contre The Lucha Bros [AEW All Out 2021], Sasha Banks contre Bianca Belair [WrestleMania 38] et WALTER contre Ilja Dragunov [NXT TakeOver 36])

Britt Baker et Thunder Rosa s’étaient affrontées dans un Unsanctionned Match en mars 2021 dans un épisode de Dynamite. Pour la première fois deux catcheuses faisaient le main-event d’un show télévisé de l’AEW et pour l’occasion Baker et Rosa ont offert la prestation de leur carrière.

Publicité

Catcheur ou catcheuse le/la plus populaire et Meilleur retour : CM Punk

(Suivi par Adam Page, Big E, Bianca Belair [Populaire] et Sting, Christian Cage et Becky Lynch [Meilleur retour])

Sans grande surprise, celui qui a été absent des rings de catch pendant sept ans et dont le retour était sans doute le plus attendu de l’histoire du catch repart avec l’award du meilleur retour. CM Punk repart aussi avec l’award du catcheur le plus populaire de l’année.

À lire aussi : Kazuchika Okada veut affronter CM Punk et Bryan Danielson

Catcheur le plus détesté : MJF

(Suivi par Roman Reigns, Kenny Omega et Baron Corbin)

C’est le « Miz en moins connu » comme l’a appelé CM Punk qui repart avec le prix du catcheur le plus détesté. La concurrence était pourtant solide : le leader de la Bloodline Roman Reigns, l’ancien champion de l’AEW Kenny Omega et… Baron Corbin, détesté sans doute pour d’autres raisons.

Publicité

Rookie de l’année : Jade Cargill

(Suivi par Bron Breakker, Bad Bunny et Brock Anderson)

Présentée au public à l’occasion de la rivalité entre Cody Rhodes et Shaquill O’Neal, la catcheuse s’est notamment faite remarquée durant le tournoi pour le titre de championne TBS qu’elle a remportée dans le premier épisode de 2022.

Rivalité de l’année : Chris Jericho contre MJF

(Suivi par Sasha Banks contre Bianca Belair, Britt Baker contre Thunder Rosa, Edge contre Seth Rollins)

Les Five Labours of Jericho semblent avoir marqué les lecteurs du magazine PWI. Une rivalité au cours de laquelle Chris Jericho aura surtout eu l’occasion d’affronter Juventud Guerrera mais aussi dans un tout autre style Nick Gage, lui aussi récompensé à l’occasion de ces PWI Awards 2021.

À lire aussi : Chris Jericho : « Le roster de l’AEW est si fourni que beaucoup de fans en oublient ma présence »

Catcheur le plus inspirant : Edge

(Suivi par Bianca Belair, Big E et Mickie James)

Seule récompense décernée à un catcheur de la WWE, celui du catcheur le plus inspirant. Sans doute en raison de son retour pour lequel le catcheur a travaillé très dûr et qui a pu prouver qu’après toutes ces annnées à l’arrêt, le catcheur peut encore faire lever les foules.

Catcheur indépendant de l’année : Nick Gage

(Suivi par Tony Deppen, Trish Adora, Effy)

C’est la seconde fois que cet Award est décerné et ce n’est sans doute pas pour rien que Nick Gage repart avec, entre ses prestations pour la Game Changer Wrestling et son apparition à la All Elite Wrestling face à Chris Jericho lors de l’un des Five Labours of Jericho.

Stanley Weston Award : Terry Funk et Ron Simmons

Le Stanley Weston Award est un prix qui récompense une carrière entière. Il a été décerné cette année à Terry Funk, dont on a appris les problèmes de santé l’été dernier et Ron Simmons.

En haut