WWE

Court Bauer (MLW) : « La WWE, c’est comme McDonald’s »

wwe mlw court bauer

Interrogé sur le procès contre la WWE, le président de la MLW Court Bauer n’est pas tendre avec le produit de la compagnie de Vince McMahon.

MLW
Publicité

Alors que la MLW a intenté un procès envers la WWE pour sa « monopolisation du marché du catch », son président Court Bauer en remet une couche en critiquement vivement le produit de la WWE, le comparant notamment à l’enseigne de restauration rapide McDonald’s.

Engagé comme auteur en 1999, Bauer quitte la promotion de Stamford en 2002 afin de créer la première version de la Major League Wrestling, qui fermera ses portes seulement deux ans plus tard. Son activité de promotion de catch a été relancée en 2017.

De son passage chez Vince McMahon, Court Bauer n’en retient qu’un manque créatif criant et le raconte au micro de Busten Open Radio :

Lorsque j’étais à la WWE, j’arrivais souvent dans la salle des auteurs en disant : « Les gars, il faut changer ce format ». Déjà, à l’époque, ils produisaient le même format depuis dix ans, maintenant c’est depuis deux décennies. C’est toujours la même chose. Celui n’a changé que dans les années 90 pour devenir de la trash-TV.

Publicité

Un show de la WWE s’ouvre toujours sur un talent faisant une promo de vingt minutes, et son rival est assis dans l’entrée et écoute patiemment ce gars déballer ses sentiments. Ça n’a pas l’air réaliste. Quand vous regardez l’UFC, personne ne laisse quelqu’un parler sans rien faire. C’est très répétitif et on a l’impression que c’est la même voix qui sort de la bouche de quinze ou vingt personnes.

À lire aussi : Jerry McDevitt, avocat de la WWE : « Je ne cesse de dire à Vince McMahon que je veux prendre ma retraite »

« L’authenticité est plus importante que jamais »

Court Bauer pointe aussi du doigt le manque de continuité à la WWE, ajoutant que le produit n’est pas naturel et le compare ainsi à McDonald’s.

Vous devez avoir de la continuité. Si tout à coup vous changez tout, c’est un problème. L’autre problème est celui de l’authenticité. À notre époque, il est impossible de ne pas réagir lorsqu’on change le nom d’un talent après l’avoir établi. L’authenticité est plus importante que jamais. Si vous essayez d’avoir un faux produit, un produit en plastique, un produit artificiel, c’est un peu comme McDonald’s. C’est facilement disponible mais je ne sais pas si vous allez vous sentir bien en le digérant.

Publicité

Quant au procès de la MLW contre la WWE, une rencontre devrait avoir lieu entre les avocats des deux camps le 12 avril à Oakland (Californie) tandis que l’affaire a été assignée au juge d’instruction Kandis A. Westmore cette semaine.

Voir aussi

En haut