Preview

WWE Royal Rumble 2022 : Qui a ses chances chez les femmes ?

wwe royal rumble 2022 participantes 1

Qui a ses chances de remporter le Rumble féminin cette année à WWE Royal Rumble 2022 ?

WWE
Publicité

Qui pourra pointer le logo de WrestleMania dès ce samedi soir ? Voyons un peu qui a ses chances de remporter le Rumble féminin cette année.

Ce samedi soir a lieu WWE Royal Rumble 2022, pay-per-view dans lequel trente hommes et trente femmes se feront passer par-dessus la troisième corde jusqu’à ce qu’il n’en reste qu’un·e. Un chanceux et une chanceuse qui gagneront leur ticket pour l’un des deux main-event de WrestleMania 38.

À quelques jours du show, on fait le tour des participantes annoncées et de leur chance de remporter le match.

Bianca Belair

La gagnante de l’édition 2021 réussira-t-elle le doublet ? On en doute, mais toujours est-il que justice n’a pas été rendue quant à sa défaite expéditive lors de SummerSlam 2021 où elle s’est fait ravir le titre de championne de SmackDown par Becky Lynch qui faisait ce soir-là son retour.

Publicité

Becky Lynch est aujourd’hui toujours championne, on ne sait pas si elle le sera encore d’ici WrestleMania, mais la revanche est possible.

Liv Morgan

Elle a déjà eu une rivalité contre Becky Lynch et n’a pas réussi à devenir championne de RAW. On ne sait pas si la WWE la mettra à nouveau dans la title-picture un jour, mais ce ne sera sans doute pas pour WrestleMania cette année.

Charlotte Flair

C’est la participation incongrue de cette édition. La championne de SmackDown n’y défend pas son titre comme l’avait fait Roman Reigns en 2016, mais espère sortir gagnante pour choisir elle-même sa challengeuse. Bizarrement c’est le genre d’entourloupe qu’aimerait bien nous faire la WWE.

Une victoire de Charlotte Flair aurait le ressenti d’un Rumble pour rien, mais la symbolique en général, Vince McMahon s’assoit dessus plusieurs fois par semaine sur son siège en coulisse.

Naomi

Si sa rivalité contre Sonya Deville se termine un jour peut-être, mais il y a peu de chance. Pour l’instant, il faut nourrir la heat de la general manager. Une participation de Sonya Deville n’est d’ailleurs pas à exclure. Deville l’éliminera et on aura un nouveau match contre Naomi à SmackDown ensuite et… pourvu que ça se termine.

Publicité

Rhea Ripley

C’est un de nos choix, mais comme souvent avec les catcheuses puissantes qui viennent de WWE NXT, la WWE ne sait pas quoi faire avec et elles finissent dans des histoires louches ou en équipe avec une autre catcheuse qui n’a rien à voir avec elle.

Nikki A.S.H.

La catcheuse qui n’a rien à voir avec Rhea Ripley, donc. En cinq ans on est passé d’un personnage super efficace de Nikki Cross la psycho de SAnitY, à Nikki la presque super-héros. C’est mignon, c’est familial et ça fait passer de beaux messages à l’emporte-pièce pour les gosses, mais ça ne va nulle part. Alors non, pas cette année Nikki, désolé.

Brie & Nikki Bella

Elles sont plus invitées que participantes. À une exception près, on doute fort que la WWE fasse gagner l’une des anciennes Superstars invitées à ce Rumble. Les deux catcheuses ne cachent pas leur envie de s’essayer au championnat par équipe de la WWE, mais pas besoin du Rumble pour ça.

Publicité

Lita

L’exception dont on parlait. Elle ne cache pas ses ambitions d’affronter Charlotte Flair et lui a déjà fait part de son envie de la retrouver à WrestleMania. Ce ne serait sans doute pas un mauvais choix pour une challengeuse, mais étant donné qu’elle n’est probablement pas là pour revenir à plein temps à la WWE, c’est surtout une manière d’offrir un piédestal à Charlotte Flair à WrestleMania.

Carmella

Elle est certes championne par équipe de la WWE avec Zelina Vega, mais les titres par équipes féminins à la WWE sont assez loin du main-event sur l’organigramme. On doute que la WWE ait de grands projets pour elle impliquant un main-event de WrestleMania.

Zelina Vega

Pareil que Carmella, on a bien compris que la victoire dans le tournoi Queen’s Crown n’apporterait pas grand-chose à une catcheuse, et certainement pas un push jusqu’à WrestleMania.

Michelle McCool

On sera content de la revoir, on se souviendra du bon vieux temps mais on aurait préféré Layla pour être tout à fait honnête.

Kelly Kelly

Pas mieux.

Publicité

Dana Brooke

Elle est championne 24/7. C’est peut-être prestigieux pour vous, mais pour nous ça veut dire walou.

Natalya

Natalya a eu certes deux titres solo (championnat des Divas en 2011 et de SmackDown en 2017) et un titre par équipe, son utilisation actuelle relève plus de la blague qu’autre chose. Après treize années passées à la WWE c’est assez triste à regarder. Le Rumble ce ne sera pas pour cette année.

Mickie James

C’est la plus surprenante présence annoncée pour ce match. Et c’est étonnant de la part de Mickie James vu le traitement subi lors de son départ l’an dernier. On ne sait pas combien de zéros il y a sur le chèque, mais on doute que la victoire soit dans le contrat.

Tamina

Ah tiens, c’est amusant ça. Mais non.

Shayna Baszler

On en revient au cas de Rhea Ripley. Dans un monde parfait où Vince McMahon avait encore une vision moderne du catch elle serait sûrement déjà championne depuis longtemps, au lieu de ça elle a mis des mois à se dépêtrer de Nia Jax et sert de second couteau pour Sonya Deville.

Summer Rae

Il y a une petite vague de hype autour de Summer Rae depuis sa présence à SmackDown et son petit échange avec Natalya. Il y a aussi une petite polémique parce qu’elle a été qualifiée de « légende » par la WWE. Pourquoi on vous parle de ça ? Parce qu’on n’a pas grand-chose à dire… Vous avez un match mémorable de Summer Rae en tête ? Nous non plus.

À lire aussi : IInspiration (ex-IIconics) ont refusé de participer à WWE Royal Rumble 2022

Aliyah

Elle est régulièrement présente à SmackDown depuis quelque temps mais c’est peut-être parce que Toni Storm est partie. On ne lui voit malheureusement pas un grand avenir à la WWE, même si elle a l’air plus enclin à accepter de faire tout ce qu’on lui demande.

Shotzi

On l’avait déjà oublié. Vince McMahon l’a sûrement lui aussi oublié. C’est triste mais c’est le sort de pas mal de talents qui ont été appelés à passer dans le roster principal peu avant le démantèlement de l’ancien WWE NXT. Elle a de la chance, elle est encore employée… pour l’instant.

Alexa Bliss

Après quelques mois d’absence l’ancienne partenaire de Bray Wyatt fait son retour. Pour le moment on ne l’a vu que dans des segments chez le psy, mais le Rumble serait l’opportunité idéale pour la faire revenir sur le ring. Irait-on jusqu’à la voir gagner ? Ce serait une surprise certes, mais pas impossible.

Asuka

Elle n’est pas officiellement annoncée mais l’ancienne championne de RAW pourrait faire son retour à l’occasion du Royal Rumble après quelques mois de convalescence. On doute que ce retour sera victorieux, mais sa présence dans le roster manque pas mal ces temps-ci.

Toutes les participantes n’ont pas été annoncées et il reste quelques places disponibles pour les quelques surprises. Il y a des chances que des catcheuses de NXT passent par le Rumble pour peut-être ces prochaines semaines s’installer dans le roster principal, à l’image de Dakota Kai, Io Shirai ou Raquel Gonzalez qui ont bien fait le tour de NXT et pour qui il est temps de rejoindre le roster principal.

Voir aussi

En haut