AEW Dynamite

Résultats de AEW Dynamite : Beach Break du 26 janvier

resultats aew dynamite beach break 26 janvier 2022

Résultats complets de l’épisode spécial de AEW Dynamite : Beach Break du 26 janvier 2022.

AEW

Nous sommes le 26 janvier, il fait très froid mais l’AEW s’offre une petite virée à la plage avec un épisode spécial de AEW Dynamite, Beach Break. Au programme notamment Cody Rhodes contre Sammy Guevara pour le titre de champion TNT, CM Punk qui s’adresse à MJF et Adam Cole contre Orange Cassidy dans un Light Out Match.

Sammy Guevara regagne le titre TNT

On démarre cet épisode avec le Ladder Match pour désigner le seul et unique champion TNT de l’AEW. Cody Rhodes est le champion original, mais en son absence a été désigné un champion par intérim en la personne de Sammy Guevara, l’ancien champion. Les deux catcheurs ayant un compte à régler et les titres devant être réunifiés, le Ladder Match s’imposait.

Sammy Guevara a battu Cody Rhodes décrochant les titres en éjectant son adversaire du haut de l’échelle à coups de ceinture.

Incroyable match. Grosses prises de risques, des spots incroyables comme ce cutter d’une échelle à l’autre de Guevara sur Rhodes qui restera longtemps dans les mémoires et une superbe victoire de Guevara. On se demande pourquoi Rhodes a eu besoin de remporter le titre, mais vu le match qu’on vient d’avoir ça valait le coup.

Publicité

Ricky Starks et Powerhouse Hobbs sont en interview avec Tony Schiavone… au bord de la plage, il fait -10°C à Cleveland. Hobbs a défié Dante Martin pour un match et Starks a défié Jay Lethal dans un match de championnat FTW.

Wardlow entre avec Shawn Spears pour un nouveau squash contre non pas un mais deux jobbers. Il est chez lui à Cleveland et il a faim. Spears semble lui proposer son aide mais Wardlow n’a besoin de personne.

Wardlow a battu Elijah Dean et Jake Alexander par tombé avec cinq powerbombs dont une dernière pour empiler les deux jobber.

C’est pas la bonne ambiance au sein de l’Inner Circle ces temps-ci. Et ce n’est visiblement pas ce match à trois contre trois qui va arranger les choses.

Chris Jericho, Ortiz et Santana ont battu Daniel Garcia et 2point0 par tombé avec un piledriver de Santana sur Matt Lee qui vient de recevoir un Judas Effect de Jericho. Jericho qui aurait bien voulu participer un peu plus au match mais qui s’est vu ignoré au moment de faire un tag.

Publicité

On apprend à travers des promos de Lancer Archer puis de Hangman Page que leur match de championnat AEW sera un Texas Death Match. Jurrassic Express de leur côté défendront les titres de champions par équipe de l’AEW contre Private Party endredi à AEW Rampage.

MJF fait miroiter CM Punk

CM Punk est sur le ring pour s’adresser à MJF. Il est en tenue de ring et n’a envie que d’une chose : affronter MJF, ce soir. Mais MJF qui le rejoint ne veut pas se battre ce soir et se moque du public à qui voudrait bien le match ce soir. Il veut affronter CM Punk à Chicago et pour une raison bien particulière.

Ce n’est pas seulement parce que c’est chez CM Punk, mais parce qu’il sait qu’une fois qu’il l’aura battu, Punk nous montrera son vrai visage, « Celui qui perd son sourire dès qu’on ne lui donne pas ce qu’il veut et blâme les autres pour ses défaites, comme Lebron James ». Le public goûte assez peu à la référence.

Publicité

Lors que CM Punk a claqué la porte de la WWE un soir de janvier 2014, c’était aussi à Cleveland, et le fait que le public semble lui avoir pardonné de ne pas être venu surprend un peu MJF, qui fait une référence au podcast qu’avait fait Punk après son départ, insinuant qu’une fois qu’il l’aura battu il ira s’en plaindre à nouveau dans un podcast. « La meilleure chose que je n’ai jamais faite, c’est de partir, et la meilleure chose que je n’ai jamais faite c’était de revenir (…). Ces gens m’aiment parce que parce que je me relève à chaque fois et je me bats. », dit-il en demandant le match.

FTR et Wardlow rejoignent MJF, tandis que Shawn Spears attaque CM Punk par surprise sur le ring. Le clan heel passe CM Punk à tabac, Wardlow hésite à exécuter la powerbomb sur la chaise placée sur le ring, mais la porte finalement. On a failli y croire, mais il faudra attendre encore un peu pour le faceturn. MJF termine en s’asseyant sur CM Punk et lui donne rendez-vous à Chicago.

MJF qui prépare en tout cas bien le terrain pour le futur heelturn de CM Punk, une fois que ce sera fait il pourra dire qu’il avait raison sur toute la ligne.

Jon Moxley affrontera Anthony Bowens à AEW Rampage. Julia Hart affrontera aussi Jade Cargill pour le titre de champion TBS, et Mark Sterling est venu interrompre une discussion avec Griff Garrison pour lui faire signer un papier en vue du match.

Layla Hirsh a battu Red Velvet par tombé avec un roll up la main tenant le slip de son adversaire. Hirsh porte une armbar à Red Velvet après le match, Kris Statlander vient la stopper.

Publicité

Comme presque toutes les semaines ces matchs féminins nous paraissent fades à côté du reste de l’épisode, comme une impression de répétition mais avec des personnages différents. C’est dommage de ne pas mettre un peu plus d’effort dans cette partie du show.

Malakai Black met en avant Brody King et met en garde PAC qu’il compte humilier. Le Death Triangle va ressentir ce qu’est la vraie douleur dit-il, « Tout comme la mort, nous sommes inévitables » termine-t-il à propos de la House of Black.

Britt Baker est sur le ring, entouré de ses récompenses du Pro Wrestling Illustrated pour rien d’autre qu’un segment où elle se moque de Cleveland et se vante d’avoir créé la division féminine de l’AEW et d’en être devenu le visage. Elle compte aussi devenir la femme de la décennie. C’est marrant tout ça mais ça manque quand même pas mal de compétition autour de Baker.

Nyla Rose est aussi venue se plaindre de Ruby Soho, expliquant que sans elle, elle serait sûrement championne TBS, et réclame un match.

À lire aussi : AEW : Plusieurs talents bientôt sur le départ

Orange Cassidy éteint la lumière chez Adam Cole

On termine donc cet épisode spécial de AEW Dynamite par un Light Out Match entre Adam Cole et Orange Cassidy. Aucune disqualification possible, tout est autorisé et le match ne compte pas pour le classement des victoires et défaites de l’AEW. Éteignez les lumières.

Bon match mais un peu à la traîne par moments, la stipulation Light Out était surtout là pour ne pas entacher le classement de Cole et en même temps permettre une victoire de Cassidy, en dehors de ça c’est un bon Falls Count Anywhere suffisamment brutal.

Quelques interventions dont une assez surprenante: Danhausen, que les fans de la ROH entre autres connaissent sans doute déjà et dont le personnage a de quoi divertir. Tony Khan annoncera rapidement sa signature sur Twitter. On y verra aussi Wheeler YUTA venu empêcher Brandon Cutler de s’en prendre à Cassidy, Bobby Fish venu s’en prendre à YUTA, Chuck Taylor dégager Fish, et les Young Bucks attaquer Taylor. Sacré enchaînement. Trent et Rocky Romero fermeront la marche pour calmer tout ça et remettre le match sur les rails.

Orange Cassidy a battu Adam Cole par tombé après l’avoir envoyé s’écraser, en se jetant du haut d’une partie de l’un des tunnels d’entrée dans un « câlin » avec lui, à travers la rampe.

Belle victoire de Cassidy, même si elle ne compte pas pour le classement elle termine sans doute la rivalité. On attend la suite pour Adam Cole désormais, vers quoi va-t-il se diriger ?

Un bon épisode de AEW Dynamite, un superbe opener, un bon main-event et un bon échange entre MJF et CM Punk. On regrette toujours le peu d’effort mis du côté des femmes, malheureusement. Beach Break continue vendredi avec AEW Rampage où les titres par équipe et le titre TBS seront en jeu.

En haut