Preview

WWE Royal Rumble 2022 : Qui a ses chances chez les hommes ?

wwe royal rumble 2022 participants chances

Qui a ses chances de remporter le Rumble masculin cette année à WWE Royal Rumble 2022 ?

WWE
Publicité

Qui pourra pointer le logo de WrestleMania dès ce samedi soir ? Voyons un peu qui a ses chances de remporter le Rumble masculin cette année.

Ce samedi soir a lieu WWE Royal Rumble 2022, pay-per-view dans lequel trente hommes et trente femmes se feront passer par-dessus la troisième corde jusqu’à ce qu’il n’en reste qu’un·e. Un chanceux et une chanceuse qui gagneront leur ticket pour l’un des deux main-event de WrestleMania 38.

À quelques jours du show et alors qu’aucun favori ne semble se dégager du lot, on fait le tour des participants annoncés et de leur chance de remporter le match.

Randy Orton

Randy Orton peut-il remporter une troisième fois le Rumble ? On a un peu de mal à l’imaginer aujourd’hui. Orton alterne souvent les run dans le main-event et les programmes plus cools, mais à l’approche de WrestleMania peut-être sera-t-il temps de passer à la vitesse supérieure. On n’exclut pas sa victoire, mais ce n’est pas non plus un favori cette année.

Publicité

Riddle

Matt Riddle booké par Triple H aurait sans doute été dans les favoris. Riddle booké par Bruce Prichard fera trois tours de trottinettes et passera par-dessus la troisième corde après avoir fait deux ou trois gags sur le ring.

Dolph Ziggler

On a toujours l’impression que son heure de gloire ne reviendra jamais, même lors de sa rivalité contre Drew McIntyre on n’y a pas cru. Ziggler est là où il faut quand il faut pour occuper les temps morts des shows de la WWE, tenir parfois les titres de champions par équipe avec Robert Roode mais on ne le voit pas en faire plus dans un avenir proche.

Robert Roode

Comme pour Ziggler, ce n’est pas le haut du panier, il y a sans doute mieux à faire avec lui — son règne de champion de NXT laissait entrevoir un bon parti pour le roster principal — mais le main-event semble une perspective très éloignée pour Robert Roode.

Kevin Owens

Alors c’est clairement obligé. C’est l’un des catcheurs les plus portés par la foule quoi qu’il fasse, il a commencé une histoire avec Seth Rollins qui pourrait bien mener ce dernier au titre Universal et ce serait vraiment dommage de passer à côté d’une victoire de Kevin Owens.

Il vient en plus de signer un nouveau contrat avec la WWE et a donc choisi de ne pas passer la porte interdite. On serait la WWE, on en serait très fier.

Publicité

Big E

Pourquoi pas. Il a une revanche à prendre après s’être fait siffler le titre de champion de la WWE par Brock Lesnar sans match revanche possible. Big E a les épaules d’une topstar, un public autour de lui, ce serait clairement dommage de ne pas en profiter. On veut une remontada de Big E.

AJ Styles

Une autre possibilité. Après une année 2021 assez nulle, ne nous le cachons pas — champions par équipe certes, mais avec Omos. AJ Styles est l’une des plus grosses stars du catch que possède la WWE dans son roster et est comme Kevin Owens fidèle à la compagnie de Stamford depuis sa signature en 2016. 44 ans et toujours au top de sa forme, qu’est-ce qu’on attend ?

Omos

Il est grand, il est fort, mais faut pas déconner. Il est là pour le spot dans lequel ils se mettent à plusieurs pour éliminer un géant. Pour le spectacle.

Publicité

Otis

Ah oui, il y a lui aussi. On peut faire deux spots identiques dans un seul Rumble ?

Chad Gable

On n’avait pas vu Chad Gable autant en forme depuis longtemps. L’Alpha Academy c’est un peu son revival, l’occasion de montrer ce qu’il vaut, et c’est tant mieux pour lui. Mais restons raisonnables, on ne le voit évidemment pas remporter le Rumble, ce n’est pas pour lui.

À lire aussi : WWE Royal Rumble 2022 : Plusieurs « gros » et « intéressants » noms hors-WWE pourraient participer

Damian Priest

Dans une WWE meilleure il aurait sûrement sa place avec chez les grands. Mais il est arrivé à RAW et la compagnie de Stamford a décidé qu’il irait chercher le titre de champion des États-Unis. C’est peut-être bon signe qu’il soit encore là, mais à presque 40 ans il va falloir envisager de lui faire faire des choses plus intéressantes. On ne le voit pas gagner cette année, en tout cas.

Johnny Knoxville

Bien sûr que non.

Publicité

Sami Zayn

On aimerait. On aimerait tellement. Lui aussi est fidèle à la WWE, il a préféré rester avec Kevin Owens à la WWE alors que d’autres promotions auraient sans doute bien des choses incroyables à lui proposer. Mais il semble heureux de jouer un personnage dans lequel il n’a pas tellement la possibilité d’exprimer tout son talent.

Lui-même nous dit qu’il est heureux comme ça, à faire des segments éclatés au sol toutes les semaines, mais nous ne sommes pas certains que c’est pour ces raisons qu’il a des fans.

Kofi Kingston

Le dernier WrestleMania Moment de Kofi Kingston commence à dater. On ne sait pas ce que prévoit la WWE pour le catcheur cette année à WrestleMania, peut-être quelque chose en équipe avec Xavier Woods. Mustafa Ali avait proposé un truc avec lui cette année, mais ça n’est pas passé, et la suite on la connait. Le Rumble pour Kingston ce ne sera pas cette année non plus.

Happy Corbin

Alors c’est Happy Corbin dans une librairie qui cherche un livre.

– « Je peux vous aider ? » lui demande le libraire.
– « Oui, je recherche un livre » répond Corbin.
– De quel auteur ?
– Oh juste 20 cm ça ira !

Cette blague est certainement plus drôle qu’une potentielle victoire de Corbin au Rumble.

Madcap Moss

Non, n’insistez pas.

Sheamus

Sheamus a 43 ans et malgré ses quatre titres mondiaux il est toujours loin du main-event. Il fait partie de ces catcheurs qui sont là, contents d’être là, et qui n’iront pas chercher plus loin si aucun push ne leur est proposé. La midcard à vie.

À lire aussi : WWE Royal Rumble 2022 : Qui a ses chances chez les femmes ?

Angelo Dawkins, Montez Ford, Rey Mysterio, Dominik Mysterio

On les met tous les quatre parce que depuis plusieurs semaines c’est ensemble qu’ils préparent leur entrée dans le Royal Rumble. Aucun des Street Profits ou de Dominik Mysterio ne nous laisse l’impression de pouvoir gagner ce match. Le fiston Mysterio est encore jeune et la WWE ne cherche pas plus que ça à lui faire grimper les échelons. On espère aussi qu’ils ne nous préparent pas une séparation des Street Profits. On sait jamais, vu le nombre d’équipes prometteuses qui se sont retrouvées déchirées ces dernières années.

Venons-en quand même à Rey Mysterio. Le luchador a l’honneur de faire la couverture de WWE 2K22 et si ce n’est pas forcément signe d’un push à venir, on le sait sur la fin de sa carrière et prêt à passer le témoin à son fils. Un dernier run autour de WrestleMania n’est pas à écarter.

Austin Theory

Si vous croyez que ses gênantes interactions avec Vince McMahon sont un push vous allez être déçus. Pourtant il le mériterait bien, surtout après le match contre AJ Styles cette semaine à Monday Night RAW, malheureusement les jeunes qui ont les dents longues et qui se démènent sur le ring ça n’a pas l’air de passionner la WWE plus que ça.

***

Les 30 participants n’ont évidemment pas tous été dévoilés et on peut s’attendre à quelques surprises. Des Superstars venues de NXT pourraient aussi faire leurs débuts dans le roster principal comme Tommaso Ciampa, Pete Dunne, Roderick Strong, peut-être même Gunther, allez savoir. Le champion Bron Breakker pourrait lui aussi être de la partie.

Shinsuke Nakamura pourrait lui aussi y faire son retour, après avoir annoncé être apte à remonter sur le ring après une blessure. Des rumeurs parlent aussi du rappeur Bad Bunny après sa prestation remarquée et saluée de WrestleMania 37.

Étant donné l’incertitude qui plane sur l’édition de cette année, les surprises risquent d’être nombreuses.

Voir aussi

En haut