Friday Night SmackDown

Résultats de WWE SmackDown du 4 février

resultats wwe smackdown 4 fevrier 2022

Résultats complets de l’épisode de WWE SmackDown du 4 février 2022.

WWE

Au programme de cet épisode de WWE SmackDown du 4 février 2022, Paul Heyman nous explique quelle mouche l’a piqué à Royal Rumble, et Ronda Rousey vient nous faire part de sa décision pour WrestleMania 38.

Paul Heyman prend le micro pour expliquer pourquoi il est revenu vers Roman Reigns. Il n’était pas question d’un plan ou d’un complot, tout est de la faute de Brock Lesnar. Il ne pense désormais plus qu’il faille protéger Reigns de Lesnar, mais Lesnar de Reigns. C’est aussi pour ça qu’il a fait booker Lesnar à Day 1 dans le match de championnat WWE, pour séparer les deux catcheurs.

Mais Brock Lesnar a tout gâché en venant défier Roman Reigns pour un match titre contre titre à SmackDown. Heyman a trouvé l’idée stupide et s’est vu rester avec Lesnar à faire sa présentation pendant encore des années. Il ne veut plus s’occuper de Brock Lesnar.

C’est à Royal Rumble que Paul Heyman a réalisé qu’il devait retourner avec Roman Reigns, que celui-ci n’avait rien à craindre de Brock Lesnar, ajoutant que Reigns lui a tendu la main pour ce retour ensemble. Il ajoute qu’il n’y aura pas non plus de match titre contre titre (ça, ça veut dire qu’il y en aura un).

Publicité

Paul Heyman demande au public d’Oklahoma City de reconnaître Roman Reigns… Et Goldberg est arrivé. Il a dit qu’il reconnaissait Roman Reigns, mais comme sa prochaine victime, et l’a à un match de championnat Universal à WWE Elimination Chamber 2022. Et c’est tout.

Le ventre mou de SmackDown

On est totalement pour l’idée de voir plus de matchs à SmackDown. C’est même pour ça qu’on vient voir un show de catch. Mais si l’idée c’est d’enchaîner les matchs comme on enchaîne les nuggets au McDo en sortie de boîte, c’est pas la peine.

Ricochet a battu Ridge Holland par tombé avec un roll up. C’est un match très court dans lequel Ricochet a profité d’une petite distraction de Cesaro et Sheamus qui se battaient aux abords du ring. Mais comme c’était le bordel le match redémarre… et devient un match par équipe.

Ridge Holland et Sheamus ont battu Cesaro et Ricochet par tombé avec un powerslam de Holland sur Cesaro. C’était encore un match court, même pas trois minutes — dont une partie pendant les pubs. Holland a fait un blind tag après que Cesaro a porté une superplex à Sheamus, et en a profité pour aller vers le finish. Pas beaucoup d’intérêt dans ces deux matchs qui auraient pu en être qu’un durant un peu plus longtemps.

Jimmy Uso a battu Erik par tombé avec un superkick et un splash. Encore un court match et pas plus intéressant, si c’est comme ça qu’ils buildent les futurs challengers aux titres par équipe on ne va pas aller loin.

Publicité

Vous n’en avez pas eu assez ? On continue avec Natalya contre Aliyah qui se disputent encore leur histoire de record.

Aliyah a battu Natalya par décompte à l’extérieur après l’avoir envoyé dans les barrières du public, la Canadienne ne s’est pas relevée. Encore un très court match.

On vient d’enchaîner quatre matchs, et on a en tout et pour tout 8 minutes de catch. C’est assez terrifiant.

Publicité

Drew McIntyre encore coincé avec Corbin et Moss

Drew McIntyre est venu discuter de son retour au Royal Rumble et des rumeurs qui le concernait au moment de sa blessure, des rumeurs qui l’annonçaient absent plusieurs mois, ses médecins eux aussi pensaient qu’il manquerait Royal Rumble. Mais lui n’en avait rien à faire.

Alors que Baron Corbin est venu sur la rampe l’interrompre, Macdap Moss a tenté de l’attaquer mais McIntyre l’a vu. Il demande à Moss de lui raconter une blague… avant de lui porter son Claymore Kick. C’est comme ça qu’on rigole en Écosse. McIntyre termine en disant à Corbin qu’il est le suivant, façon Goldberg.

On apprendra un peu plus tard que Drew McIntyre affrontera Madcap Moss à Elimination Chamber 2022. Corbin va devoir attendre… WrestleMania ? Imaginez la dégringolade pour McIntyre, devoir affronter Corbin à WrestleMania après deux matchs de championnat WWE à 36 et 37 contre Lesnar et Lashley.

Après une rediffusion de Sami Zayn à l’avant-première de Jackass Forever durant laquelle il s’est fait jeté par la sécurité — image que Zayn n’a pas trop aimé voir rediffusée — le Canadien est dans le bureau d’Adam Pearce pour réclamer un match de championnat Intercontinental. Pearce accepte de lui donner le match, et blague sur le fait qu’il pourrait faire revenir Johnny Knoxville pour l’occasion.

Rick Boogs a voulu jouer de la guitare avant le match de Nakamura juste après, mais la guitare n’a pas fonctionné, c’est vraiment dommage. Nakamura affronte Jinder Mahal dans un match qui pourrait permettre à ce dernier de devenir challenger au titre Intercontinental. Pourrait.

Publicité

Shinsuke Nakamura a battu Jinder Mahal par tombé avec son Kinshasa. Encore un court match. Ce n’est pas qu’on aimerait voir Jinder Mahal plus longtemps, mais ce serait bien d’essayer de proposer du catch dans un show de catch, quand même.

Natalya cherchait Aliyah partout en coulisse, et lors d’une interview elle trouve surtout Xia Li.

Les New Day ont battu les Lotharios par tombé avec le Midnight Hour sur Angel Garza. Enfin un bon match qui aura duré assez longtemps pour nous proposer du bon catch par équipe. C’était pourtant pas difficile.

À lire aussi : 2021, nouvelle année record pour la WWE

Ronda Rousey choisit Becky Lynch Charlotte Flair

On termine cette soirée avec la confrontation entre Charlotte Flair et Ronda Rousey. Flair apprend dès le début de la bouche de Sonya Deville que Becky Lynch a affirmé qu’elle affronterait Ronda Rousey. C’est déjà étonnant, puisque c’est à la gagnante du Rumble d’annoncer qui elle affronte, pas la championne. Deville explique alors à Flair qu’elle peut si elle veut choisir sa challengeuse de WrestleMania.

Et là on est un peu sur le séant parce qu’il y a un truc qui date du week-end dernier et qu’on n’a pas pu oublier en si peu de temps : Charlotte Flair participait au Rumble dans l’idée de pouvoir choisir elle-même sa challengeuse au titre de championne de SmackDown si elle gagnait. Elle n’a pas gagné. Mais Sonya Deville lui dit qu’elle pourra quand même choisir son adversaire de WrestleMania. C’est incroyable.

Incroyable, mais ça ne s’arrête pas là. Parce que sur Twitter Becky Lynch explique qu’elle n’a pas parlé à Deville et que non, elle n’a pas été choisie par Rousey. Ronda Rousey est elle-même venue expliquer à Sonya Deville qu’elle ne l’a pas choisie, puisque c’est elle la gagnante du Rumble et qu’aux dernières nouvelles, c’est bien elle quoi choisit.

Ronda Rousey explique effectivement, comme l’a sous-entendu Charlotte Flair un peu plus tôt, que devenir mère l’a changé, et qu’elle comptait montrer à sa fille comment elle botte des derches. Elle défie alors Charlotte Flair pour WrestleMania 38. Là, cette fois, c’est la bonne.

Charlotte Flair répond en levant son titre, expliquant que c’est son bébé et qu’il est plus beau que celui de Ronda Rousey. Rousey qui n’a évidemment pas aimé et menace d’attaquer la championne de SmackDown, mais Deville s’interpose, en vain puisqu’elle se fait jeter. Charlotte Flair en a profité pour quitter le ring, alors c’est Deville qui subit un armbar de la part de Ronda Rousey.

On n’est pas trop certain d’avoir compris l’entourloupe de Becky Lynch brièvement annoncée comme adversaire de Ronda Rousey à WrestleMania 38 mais le reste du segment est assez bon.

Dans son ensemble cet épisode de WWE SmackDown manque clairement de contenant. Déjà, ce n’est pas une nouveauté certes, mais 21 minutes de catch sur 2 heures de show, c’est clairement honteux. En dehors de ça le segment d’ouverture est bon. Le segment de fin aussi. Entre les deux il n’y a rien. Vous pourriez totalement regarder les 20 premières et les 15 dernières minutes sans rien louper. Les rivalités secondaires sont beaucoup trop brièvement exploitées alors que rien avec l’Intercontinental et les titres par équipe il y a de quoi faire.

Voir aussi

En haut