Monday Night RAW

Résultats de WWE RAW du 14 février

resultats wwe raw 14 fevrier 2022

Résultats complets de l’épisode de WWE RAW du 14 février 2022.

WWE

C’est la Saint-Valentin, quoi de mieux qu’un épisode de Monday Night RAW pour fêter ça ? Au programme de cet épisode du 14 février, un Gauntlet Match féminin pour la dernière entrée de l’Elimination Chamber, la signature du match entre Lita et Becky Lynch et un main-event entre Seth Rollins et Randy Orton.

Le défilé classique du go home d’Elimination Chamber

On démarre avec le champion de la WWE Bobby Lashley nous expliquant avec MVP qu’il a fait souffrir et raccourci des carrières autant que l’Elimination Chamber, et que si théoriquement ses chances de gagner sont de 16% (il en manque 4%, si vous avez une idée d’où elles sont passées), le fait qu’il soit Lashley les fait monter à 100%.

S’enchaîne ensuite un défilé des participants du match. Seth Rollins qui pense pouvoir battre Lashley, Riddle en toge, parce qu’il a une soirée « RK-Broga » en coulisse et qu’il voudrait bien y inviter Lashley, Austin Theory qui n’a que sa position de fayot de Vince McMahon à mettre en avant et AJ Styles, sans doute le plus ambitieux de la soirée parce qu’il compte d’abord battre Damian Priest pour le titre des États-Unis avant de participer à l’Elimination Chamber de samedi.

Brock Lesnar, en veste mouton et chapeau de cow-boy viendra pour terminer le segment, Austin Theory ayant essayé de l’attaqué. En fait c’était lui l’ambitieux. Theory aura le droit à un selfie de la part de Lesnar. Après un F-5.

Publicité

Un segment très typique de la WWE, Brock Lesnar le sauve un peu — il sauve beaucoup de choses en ce moment et on a toujours autant de mal à y croire.

Les Street Profits affrontent Dolph Ziggler et Robert Roode dans le premier match de cet épisode, et Tommaso Ciampa est à la table des commentateurs — il a aussi enregistré un match pour WWE Main-Event. Le transfert est pour bientôt ?

Les Street Profits ont battu Dolph Ziggler et Robert Roode avec un Frog Splash de Montez Ford sur Roode, qui a été distrait par l’attaque au verre d’eau de Ciampa sur Ziggler aux abords du ring.

Pendant ce temps en coulisse on retrouve Riddle et sa soirée toge avec Apollo Crews, Commander Azeez, Queen Zelina, Carmella et quelques autres talents. Randy Orton lui n’est pas à la soirée, il explique en interview que ce n’est pas tellement son truc et qu’il doit se concentrer sur son match contre Seth Rollins dans le main-event.

Kevin Owens déteste le Texas

Un sondage Twitter demandait aux fans s’ils pensaient que Kevin Owens mentait sur son amour pour le Texas. 60,5% des votants ont répondu oui. Mais les sondages, on leur fait dire ce qu’on veut non ?

Publicité

Bon, Kevin Owens admettra dans une promo enregistrée plus tôt dans les vestiaires que oui : il avait menti. Il déroule tout un tas d’insultes envers le Texas, insultant ses habitants de rednecks et expliquant que si l’Amérique du Nord était un humain, le Texas serait son fiak. Du pur Kevin Owens.

On dit que Stone Cold Steve Austin serait prévu pour WrestleMania 38 et qu’il pourrait peut-être même faire un retour sur le ring. Le timing de l’info est intéressant.

À lire aussi : WrestleMania 38 : Stone Cold Steve Austin contre Kevin Owens en discussion

Publicité

Damian Priest a battu AJ Styles par tombé avec un roll up pour conserver son titre de champion des États-Unis. Au terme d’un trop court match Priest a contré le Phenomenal Forarm de Styles pour le roll up. C’est un peu décevant.

Toujours chez le psy Alexa Bliss dit qu’elle se sent bien, qu’elle se sent heureuse à nouveau — son visage et sa coiffure ont changé, par ailleurs. Le psy lui présente les restes de la vraie Lily, avant de lui dire qu’il a « une idée ». À suivre.

Omos a battu Cedric Alexander et Shelton Benjamin par tombé avec un tree slam dans un handicap match. Moins de deux minutes de match pour nous montrer qu’effectivement, Omos est très fort. Mais vous le saviez déjà. C’est aussi triste pour Alexander et Benjamin. Mais vous l’étiez déjà.

Reggie et Dana Brooke sont au restaurant pour la Saint Valentin (mais ils ne sont qu’amis, pas de chance Reggie). Tamina et Akira Tozawa sont quelques tables plus loin, cachés pour les observer. On les reverra plus tard pour la suite des événements autour du titre 24/7.

Pendant ce temps les Street Profits ont enfilé une toge pour organiser un beer pong à la soirée de Riddle.

Publicité

Becky Lynch au bout de sa vie

On revient aux choses sérieuses avec la signature du contrat pour le match entre Becky Lynch et Lita pour le titre de championne de RAW. C’est une Becky Lynch qui donne l’impression de vivre un lendemain de soirée difficile qui rejoint sa challengeuse sur le ring. Elle explique qu’elle n’a pas pu dormir avec l’idée de devoir affronter une de ses idoles, qui n’a plus rien à prouver et qu’elle devrait laisser tomber le match histoire de protéger son histoire.

Lita, elle, explique qu’elle n’est pas venue juste pour faire un match mais pour avoir un nouveau run de championne. Selon elle, si Lynch a peur aujourd’hui c’est parce qu’elle lui a montré qu’elle avait toujours de quoi la battre samedi. Que Becky Lynch le veuille ou non, le match aura lieu. Lita signe le contrat.

Becky Lynch la met en garde : En insistant elle la pousse vers des retranchements dont elle n’est même pas sûre de pouvoir revenir. Elle fera tout ce qu’il faut pour garder son titre, y compris viser la nuque de Lita. « Quand on se souviendra de Lita, ce sera la larme à l’œil. » dit-elle.

Lita termine la discussion en disant que si elle est responsable de l’état dans lequel est Lynch actuellement, peut-être qu’elle mettra fin à son règne samedi. Lynch ne répond pas, s’énerve et quitte le ring en traînant les pieds.

Becky Lynch surjoue totalement son rôle mais l’échange et les promos sont super bien pensés. L’idée d’une Lita de retour pour un run de championne a quelque chose d’attirant, à voir ce que ça donne tout de même sur le ring samedi avant.

Rhea Ripley cartonne mais Bianca Belair passe devant

Le match suivant est Gauntlet Match entre les participantes annoncées pour l’Elimination Chamber féminin de samedi. La gagnante de celui-ci entrera en dernière dans le match. Les deux anciennes partenaires toujours un peu en rivalité, Rhea Ripley et Nikki ASH, démarrent les hostilités.

  • Rhea Ripley a battu Nikki ASH par tombé avec son Riptide.
  • Rhea Ripley a battu Liv Morgan par tombé avec son Riptide.
  • Rhea Ripley a battu Doudrop par tombé avec son Riptide.
  • Bianca Belair a battu Rhea Ripley par tombé avec son KOD.

Bianca Belair remporte le match mais la performance de la soirée va à Rhea Ripley qui a littéralement porté le match sur ses épaules. Les affrontements contre Liv Morgan, Doudrop et surtout Bianca Belair ont été bons. Si elle n’est pas pushé bientôt c’est honteux.

Le match a duré 44 minutes au total, même si le temps d’action ne doit pas dépasser les 25 minutes. Cela reste tout de même sympa de voir le roster féminin occuper autant de place dans un show et le public a bien aimé, surtout les derniers matchs. Tu notes Tony Khan ?

De retour à la soirée de Riddle, ça se passe mal. Otis et Chad Gable l’attaquent alors qu’il joue un morceau à la guitare. Toutes les personnes venues à la soirée se sont sauvées, personne n’est resté pour l’aider. Pas sympa.

Pendant ce temps au restaurant, R-Truth, Akira Tozawa et Tamina passent à l’attaque pour essayer de s’emparer du titre 24/7. Reggie aide Dana Brooke à s’en tirer une nouvelle fois, mais depuis qu’il a compris que lui et Dana Brooke ne resteraient qu’amis, ça ne va pas. Reggie fait alors un tombé pour s’emparer du titre. Les titres avant les meufs.

Sus aux tricheurs

Avant le match qui suit Chad Gable pour le micro pour dire tout le mal qu’il pense des tricheurs. Des tricheurs comme Riddle et Randy Orton la semaine dernière durant le quiz, mais aussi comme Rey et Dominik Mysterio, le père ayant aidé le fils à gagner contre le Miz lundi dernier.

Miz et Maryse se sont installés aux commentaires, Rey et Dominik Mysterio affrontent Otis et Chad Gable.

Alpha Academy ont battu Rey et Dominik Mysterio par tombé avec un roll up de Gable sur Dominik, distrait par une intervention du Miz et un senton sur ce dernier de Rey Mysterio. The Miz portera un Skull Crushing Finale à Rey Mysterio après le match.

On apprendra un peu plus tard que le Miz et Rey Mysterio s’affronteront dans un match à WWE Elimination Chamber 2022 ce samedi.

Le psy d’Alexa Bliss lui offre une nouvelle poupée Lily fabriquée avec les restes de cette dernière. Il pense finalement que tout ira bien si elle garde Lily à ses côtés. Elle le remercie, se dit guérie et serre la main au docteur, avant de faire serrer la main de Lily au docteur aussi. On a envie de dire : Tout ça pour ça ?

Alexa Bliss annonce dans la foulée qu’elle prend la dernière place disponible dans le match Elimination Chamber féminin de ce samedi.

À lire aussi : WWE Elimination Chamber 2022 : Rey Mysterio affrontera The Miz

Seth Rollins survole RAW

Seth Rollins affronte donc Randy Orton dans le main-event. Il reste beaucoup de temps dans le show mais ne vous attendez pas à ce que le match dure une demi-heure. Rollins fait son entrée, et poireaute sur le ring pendant une bonne dizaine de minutes entre les publicités, de la pub pour SmackDown, un passage en revue de la carte d’Elimination Chamber, l’entrée de Randy Orton et à nouveau de la pub.

Seth Rollins a battu Randy Orton par tombé avec son Curb Stomp. Pendant le match Otis et Chad Gable sont entrés avec leur theme song pour distraire Orton, Riddle a accouru derrière eux pour les attaquer mais n’a pas u résister seul contre deux. Orton est alors allé à son secours.

En retournant sur le ring, Randy Orton s’est malheureusement jeté dans la gueule du loup, Rollins l’attendait prêt à porter son Curb Stomp.

Bon match quand même, Seth Rollins continue de survoler cette route vers WrestleMania durant laquelle toutes les planètes semblent alignées en sa faveur. Est-ce que WWE Elimination Chamber 2022 sera la scène de son troisième sacre de champion de la WWE ? On s’y voit déjà.

Un assez bon épisode de Monday Night RAW dans l’ensemble, malgré un segment d’ouverture assez pauvre et quelques autres passages dispensables. Seth Rollins est la star du show, au point qu’il fait déjà de l’ombre au champion Bobby Lashley pas très présent ce soir — c’est assez dommage pour un go-home, un bon Gauntlet Match, et un bon échange entre Becky Lynch et Lita.

En haut