NJPW

NJPW : Gabriel Kidd prend une pause pour sa santé mentale

njpw gabriel kidd

Le catcheur anglais Gabriel Kidd a annoncé prendre une pause avec le catch pour soigner ses problèmes de santé mentale.

En proie à des problèmes avec sa santé mentale, Gabriel Kidd a annoncé se retirer des rings afin de prendre du temps pour se soigner.

Gabriel Kidd ne va pas bien. Il suffit de faire un tour sur son compte Twitter pour s’en rendre compte. Will Ospreay qui le connaît bien a, par ailleurs, demandé aux gens sur ce même réseau social de ne pas interagir avec lui pour ne pas aggraver la situation. « C’est un problème sérieux qui doit être réglé, des personnes ont été prévenues. Laissez faire et respectez sa vie privée. »

Kidd devait participer au prochain show de la TERMINUS et était sur le point de devenir le challenger d’Ospreay pour le titre poids lourds Britannique à la RevPro. Il a aussi été absent lors des derniers enregistrements de NJPW STRONG où il était attendu. Le catcheur a finalement décidé de faire un break.

Au travers d’un tweet posté ce mercredi, le catcheur s’est exprimé quant à sa décision :

Publicité

Ce n’est pas une promo. Je ne vais pas bien et je vais prendre une pause parce qu’après avoir consacré ma vie pendant 13 ans, j’ai besoin de me reposer. Merci à ma famille et à mes amis les plus proches de m’avoir envoyé le signal dont j’avais besoin depuis un moment. Je reviendrai.

Professionnel depuis ses 14 ans, Kidd s’est notamment fait connaître par ses piges à la Defiant Wrestling avant de débarquer à la New Japan au mois de février 2020. Prévu sur les rings de la promotion japonaise pour une seule tournée, le Britannique est finalement devenu un young lion avant de disparaître des radars en mai dernier.

À lire aussi : Carte de NJPW 50th Anniversary

Revenu lors de New Japan Showdown en octobre dernier, Gabriel Kidd exprimait ses problèmes de santé mentale après une année et demie passée au Japon, en raison de la pandémie de COVID-19. Confiant avoir pensé à mettre fin à ses jours, seules deux choses l’ont empêché d’aller plus loin : le catch et sa mère.

Publicité

Si vous-même ou un de vos proches êtes en détresse suicidaire, vous devez demander de l’aide. Des numéros d’écoutes existent : Suicide Écoute 01 45 39 40 00 /  SOS Suicide Phénix Écoute 01 40 44 46 45 (13h à 23h) / SOS Amitié 09 72 39 40 50 / Belgique 0 800 32 123 / Suisse 112 ou 143.

En haut