AEW Dynamite

Résultats de AEW Dynamite du 23 février

resultats aew dynamite 23 fevrier 2022

Résultats complets de l’épisode de AEW Dynamite du 23 février 2022.

AEW

Au programme de AEW Dynamite ce 23 février 2022, une bataille royale par équipe en opener, une révélation de MJF quant à CM Punk, un face-à-face entre Chris Jericho et Eddie Kingston, le titre TBS de Jade Cargill en jeu et un main-event entre Bryan Danielson et Daniel Garcia.

reDRagon et les Young Bucks ne s’entendent plus

L’épisode de ce mercredi soir démarre avec la bataille royale des équipes pour une place de challengers aux titres de champions par équipe de l’AEW dans le triple menace prévu à AEW Revolution. Les Best Friends, The Butcher & The Blade, John Silver et Alex Reynolds, The Gunn Club, FTR, Santana et Ortiz, reDRagon, 2point0, Private Party et les Young Bucks sont les participants du match.

reDRagon ont remporté la bataille royale quand Kyle O’Reilly a éliminé Matt Jackson des Young Bucks, qui venait tout juste d’éliminer John Silver.

Kyle O’Reilly et Bobby Fish iront à AEW Revolution affronter Jurassic Express, et les Young Bucks l’ont un peu en travers de la gorge. Hangman Page est arrivé au galop pour s’en prendre à reDRagon pour se venger de l’attaque de la semaine dernière, et les Young Bucks n’ont pas spécialement eu envie de les aider. Adam Cole a tenté d’attaquer Page par surprise mais celui-ci a réussi à le bloquer, avant que O’Reilly et Fish ne sortent Cole du ring, en difficulté face à Page. John Silver revient à la charge et envoie O’Reilly sur le ring prendre un Buckshot Lariat.

Publicité

Hangman Page prend ensuite le micro pour nous raconter une histoire. C’est l’histoire d’un mec, il gagne des titres partout où il va, et partout où il passe il révolutionne le paysage. Mais maintenant qu’il se rapproche du titre de champion de l’AEW, il se rapproche d’un trou de sa future tombe. Belle promo.

Bryan Danielson parle de Daniel Garcia qu’il affronte dans le main-event ce soir. Il trouve dommage qu’il n’ait pas eu un mentor comme William Regal (beau namedropping) et déplore le fait qu’il traîne avec 2point0. Il donnera aussi une réponse à Jon Moxley ce soir.

CM Punk, la déception de MJF

On continue sur les excellentes promos. MJF est arrivé sur le ring, et vous vous attendez certainement à l’une de ses habituelles diatribes heel. Ce ne sera pas le cas. Ce soir il n’est pas d’humeur.

CM Punk la semaine dernière s’est moqué du jeune catcheur en ressortant la photo de leur rencontre lorsque MJF avait 13 ans, disant qu’elle ne signifiait rien pour lui. Ce qui n’était clairement pas le cas pour MJF. Il raconte en effet que cette rencontre comptait énormément pour lui, alors qu’il se faisait à la même époque harceler à l’école et dans son équipe de football parce qu’il était « un petit juif avec des troubles de l’attention ».

Il a tout de même réussi à poursuivre sa scolarité pour pouvoir devenir catcheur, pour pouvoir devenir CM Punk. Mais lorsque CM Punk a quitté le catch en 2014, ça l’a anéanti. Il a abandonné et est retourné sur les bancs de l’école, à l’université. Il reprendra le catch mais désormais le but n’est plus le même, le but est de devenir le Best in The World, peu importe ce que fait CM Punk.

Publicité

Il termine en disant qu’à Revolution il pourra se faire étrangler ou saigner des litres, il n’abandonnera pas, « parce que ce serait faire comme CM Punk. » Les mots sont forts, MJF les lâche la larme à l’œil.

CM Punk entrera sans musique, l’air totalement surpris, comme nous, de ce qu’il vient d’entendre. « Est-ce que c’est vrai ? » lui demande-t-il sans micro. MJF ne lui répondra pas, il préfère quitter le ring.

La promo est incroyable. Elle montre un MJF différent, même si une partie de nous pense qu’il cherche à nous mener nous et Punk en bateau. Ramener le départ de CM Punk en 2014 par cet angle est assez osé. Et génial. MJF se fait la voix de nombreux fans qui voyait en Punk une sorte de modèle, d’espoir pour le catch et qui ont pris un coup dans le bide en janvier 2014.

Publicité

Daniel Garcia est avec 2point0 en coulisse et nous dit que tout le monde s’en fout de ce que veut Bryan Danielson, du fait qu’il veuille être son mentor. « Je suis déjà ultra-violent » dit-il.

Buddy Matthews est All Elite

Pendant ce temps on découvre que Penta El Zero M a un nouveau gimmick : Penta Oscuro, l’obscure Penta.

PAC et Penta Oscuro ont battu Malakai Black et Brody King avec un roll up de Penta sur Black après l’avoir empêché de cracher son mist.

Après le match les heels attaquent le Death Triangle, Malakai Back s’empare d’une pelle et les lumières s’éteignent. Quand elles se rallument, surprise : c’est Buddy Matthews qui apparaît. Il fait face à Malakai Black, en souvenir d’une histoire passée là où vous savez, mais attaque Penta. Plusieurs agents de sécurité viennent séparer les deux équipes mais l’effort est vain. Un curb stomp de Matthews sur Penta termine le segment.

Eddie Kingston veut juste se battre

Chris Jericho et Eddie Kingston doivent se rencontrer sur le ring. Plusieurs agents de sécurité sont déjà présents. Kingston n’est pas tellement ravi de participer à cette confrontation, « je ne suis pas un sport entertainer, je suis un catcheur, c’est une promotion de catch » dit-il. Mais Jericho lui promet quand même un peu de divertissements. Il a une histoire à raconter.

Publicité

Jericho nous raconte qu’il ne connaissait pas Eddie Kingston quand ils ont annoncé sa signature, il l’a pris pour un jobber. Puis il a vu et entendu ce dont il était capable. Il a compris qu’il était spécial, qu’il deviendrait un grand babyface — « C’est quoi un babyface? » répond Kingston.

Après une flopée de compliment, Jericho pense savoir ce qui ne va pas : Eddie Kingston est jaloux de lui. Lorsque Jericho avait 38 ans, comme Kingston actuellement, il avait déjà tout accompli dans le monde du catch. Pas Eddie Kingston. Celui-ci lui répond que Jericho ne serait pas là où il est actuellement s’il avait croisé sa route plus tôt.

Mais Eddie Kingston ne succombe pas à tous les mots de Jericho, il veut juste se battre. Jericho continue, il évoque le père ou l’oncle de Kingston qu’il traite de ratés, tout comme Kingston lui-même. C’est pour ça qu’il veut affronter Jericho à Revolution. Jericho lui dit qu’il aura tout le respect pour Kingston possible s’il arrive à le battre.

Kingston, toujours avec un air détaché, demande à Jericho d’être lui-même à Revolution, il veut le Jericho « classique », « celui que Levesque a détesté ». Jericho accepte, avant de traiter Kingston de loser.

Andrade El Idolo et Matt Hardy tombent d’accord : ils feront équipe avec Isaiah Kassidy pour affronter Sting, Darby Allin et Sammy Guevara dans un tornado trios match à AEW Revolution.

Ricky Starks prêt pour la révolution

Le match suivant, entre Ricky Starks et Preston « 10 » Vance, est un match de qualification pour le Face of The Revolution Ladder Match de AEW Revolution.

Ricky Starks a battu Preston Vance par tombé avec un spear après avoir tenté de lui retirer son masque. Starks rejoint Keith Lee, Powerhouse Hobbs et Wardlow dans le match à échelles.

Les Young Bucks retrouvent Adam Cole et les reDRagon en coulisse pour tenter de régler leur différend depuis le début du show. Adam Cole les implore de trouver un terrain d’entente.

Jade Cargill a battu The Bunny par tombé avec son Jaded Slam pour conserver son titre de championne TBS. 28-0 s’affiche sur l’écran géant.

Après le match, Jade Cargill prend le micro pour demander qui sera la suivante. Entre alors Tay Conti qui vient lui dire qu’elle ne sera pas seulement la suivante, mais celle qui va battre Jade Cargill. La bagarre éclate, Cargill envoie Conti au sol assez violemment, elle ne se relèvera d’ailleurs pas. Anna Jay viendra trop tard pour la sauver.

À lire aussi : Carte de AEW Revolution 2022

Bryan Danielson accepte le rendez-vous de Jon Moxley

On termine cet épisode avec le match entre Bryan Danielson et Daniel Garcia.

Bryan Danielson a battu Daniel Garcia par soumission avec le Triangle Choke.

Après le match Danielson demande au public s’ils ont trouvé Garcia suffisamment violent, mais les 2point0 l’attaquent. Des heels qui attaquent un heel, on a presque envie de les laisser se battre sans faire attention, mais il y a une personne que ça gêne : Jon Moxley.

Moxley arrive pour éjecter Garcia et ses copains du ring. Bryan Danielson est à lui. Les deux catcheurs se regardent en chien de faïence avant que Danielson ne reprenne le micro. Il accepte le match contre Moxley, mais le met en garde : « ne suis pas surpris si tu es le seul à saigner ».

Un superbe épisode de AEW Dynamite qui charge presque de manière indécente la carte de Revolution. Pas mal d’avancées en tout cas, la scission entre le clan Adam Cole et les Bucks, l’arrivée de Buddy Matthews ou encore l’étonnante promo de MJF avant de teminer par un bon main-event et son segment d’après-match.

En haut