Impact Wrestling

Résultats de IMPACT Sacrifice 2022

resultats impact wrestling sacrifice 2022

Résultats complets de IMPACT Wrestling Sacrifice 2022.

Impact Wrestling
Publicité

Ce samedi, Louisville dans le Kentucky voyait IMPACT Wrestling débarquer à l’occasion de Sacrifice 2022. Au programme, six matchs de championnat : Moose défend le titre mondial contre Heath, Jake Something a sa chance au championnat X-Division de Trey Miguel, Mickie James défend celui des Knockouts face à Tasha Steelz tandis que Deonna Purrazzo donne sa chance à n’importe qui pour le championnat féminin de la ROH.

Du côté des championnats par équipes, Violent by Design se mesure aux Good Brothers tandis que The Influence défie les IInspiration.

Des revanches lors du Countdown

Lady Frost a battu Gisele Shaw (6:04). Après une première défaite en janvier, Frost est arrivée sur le ring avec une nette envie de revanche. Ce qu’elle a rapidement montré sans pour autant se découvrir face à Shaw. Un match des plus solides conclut par la Frostbite.

Rich Swann et Willie Mack ont battu The OGK (Matt Taven & Mike Bennett) (7:45). Toujours avides de vengeance face à Honor No More, Swann et Mack sont parvenus à ne pas tomber dans le piège qu’ont mis en place Taven et Bennett. De la triche en veux-tu en voilà avant que Swann ne surprenne Bennett avec un tombé rapide.

Publicité

Opposition de styles entre Trey Miguel et Jake Something

Trey Miguel a battu Jake Something (11:03) pour conserver le titre X-Division. Une belle opposition de styles entre un bourrin et un voltigeur. Something use rapidement de sa force jusqu’à ce Miguel lui fasse comprendre que celle-ci ne suffit pas pour le battre.

Les deux hommes s’en mettent plein le museau, quitte à prendre des risques assez démesurés avant que le champion ne fasse manger sa Meteora sur son challenger. Superbe match.

Eddie Edwards a battu Rhino (8:44). Trahi par Edwards, désormais leader de Honor No More, Rhino veut le déchiqueter et ça peut se comprendre. La Team IMPACT et HNM sont toutes deux aux abords du ring tandis que Maria Kanellis essaie de tricher avant d’être renvoyée au vestiaire.

Une bagarre éclate entre les deux clans tandis que Steve Maclin débarque afin de venir en aide à Rhino. Ça, c’était avant qu’il lui éclate un kendo stick dans le dos tandis qu’Edwards n’a plus qu’à infliger la Boston Knee Party pour la victoire.

Alex Shelley et Jay White pour la grosse régalade

The Influence (Madison Rayne & Tenille Dashwood) ont battu The IInspiration (Cassie Lee & Jessie McKay) (10:30) pour remporter les titres Knockouts par équipes. Au fil de leur rivalité, les quatre femmes ont su la tenir en haleine et offrent un match des plus solides au bout du compte.

Publicité

Chacune des deux équipes tente de faire primer son alchimie avant que Kaleb envoie une ceinture à Dashwood, laquelle termine dans le face de Lee, qui reste clouée au tapis.

JONAH a battu PCO (11:30). Un bon gros match de pépères comme JONAH les aime tandis que PCO n’est là pour faire de la figuration. Le Canadien donne du fil à retordre à l’Australien mais pas assez pour le battre. Des grosses prises et des grosses chutes au menu. L’ex-Bronson Reed l’emporte grâce à son Tsunami.

Jay White a battu Alex Shelley (18:45). Sans aucun doute, on tient le meilleur match de la soirée. Retrouvailles entre deux hommes qui se sont connus lors de l’excursion du Néo-Zélandais. Du toi à moi tout du long tandis que White tente de la gruge avant d’être rattrapé par le karma.

Publicité

Shelley régale pour son retour à IMPACT et a encore quelques leçons à donner à son cadet. Cependant, la Motor City Strech finit par être contrée par une Blade Runner, une prise imparable. Excellent match.

À lire aussi : Michael Elgin poursuit IMPACT Wrestling en justice

Chelsea Green rêve de titre, Tasha Steelz s’en offre un

Deonna Purrazzo a battu Chelsea Green (8:18) pour conserver le titre mondial féminin de la ROH. Pas de grande surprise quant à l’open challenge de Purrazzo mais toujours est-il que Green à son occasion pour briller.

La championne prend le contrôle plutôt rapidement et malgré un retour assez crédible de sa challengeuse, Purrazzo soumet Green avec sa Fujiwara Armbar. Néanmoins, celle-ci ne lâche pas la prise tandis que Mickie James débarque pour s’en prendre à sa rivale. Tasha Steelz fait irruption à son retour et le match pour le titre de James arrive tout de suite.

Tasha Steelz a battu Mickie James (14:06) pour remporter le titre des Knockouts. La deuxième fois, c’est la bonne. Steelz a néanmoins attaqué James avant le son de la cloche pour prendre l’avantage. La championne n’en démord pas et ne se laisse pas du tout abattre.

Publicité

Les deux femmes sont à égalité et aucune ne parvient vraiment à concrétiser quelconque séquence. Cependant, Savannah Evans, restée discrète tout le long du match, distrait James un temps, permettant à Steelz de placer un Cutter pour remporter le titre pour la première fois de sa carrière.

Eric Young et sa troupe retrouvent l’or, Moose retrouve un vieil ami

Violent By Design (Eric Young & Joe Doering) ont battu The Good Brothers (Karl Anderson & Doc Gallows) (11:44) pour remporter les titres mondiaux par équipes. Même si les deux équipes se sont côtoyées un temps, plus rien ne compte lorsque les titres sont en jeu.

Les deux colosses que sont Doering et Gallows ne cachent pas leur sourire de se rentrer dedans tandis qu’Anderson et Young se montrent davantage sournois. Doering décide de la jouer déménageur et envoie tout le monde bouler avec une Tower of Doom. Plus qu’à achever Anderson pour reprendre les titres.

Moose a battu Heath (12:09) pour conserver le titre mondial. On ne va pas vous faire un dessin : Moose a mangé du rouquin pour le petit-déj. On donne à ce dernier un peu de consistance pour paraître crédible mais disons qu’on ne va pas laisser se leurrer. Une bonne grosse Lights Out pour clore le spectacle. Heath a été néanmoins bon.

Le plus important est le retour de Josh Alexander. Renvoyé par Scott D’Amore, ce qui est révélé être un écran de fumée de l’expiration de son visa de travail, le Canadien vient ici réclamer son dû. Une bonne C4 Spike dans le bec pour Moose pour faire comprendre les choses. On apprendra après le show qu’Alexander a signé un nouveau contrat pour plusieurs années avec IMPACT Wrestling.

IMPACT reste pour le moment sur sa bonne lancée et malgré quelques imperfections, on est sur un show des plus solides. Le White contre Shelley a assurément volé la vedette tandis que d’autres d’affiches valent le détour. On ne cache non plus notre hype pour le Moose contre Alexander à Rebellion, prévu le 23 avril.

En haut