AEW Dynamite

Résultats de AEW Dynamite du 9 mars

resultats aew dynamite 9 mars 2022

Résultats complets de l’épisode de AEW Dynamite du 9 mars 2022.

Kimberlasskick (via Twitter)

Au programme de cet épisode de AEW Dynamite du 9 mars 2022, Jericho se trouve des nouveaux copains, Wardlow nous annonce prendre sa liberté tandis que les titres de champions de l’AEW, champion TNT et champions par équipe sont en jeu.

Jericho et les Jericho Boys

On démarre cet épisode avec Chris Jericho qui veut faire amende honorable : il veut finalement serrer la main d’Eddie Kingston après l’avoir refusé suite à sa défaite à AEW Revolution. Il remercie son adversaire pour le match qu’ils ont fait dimanche et lui demande de le rejoindre sur le ring.

Kingston le rejoint, avoue avoir eu peur avant le match, et a même pensé à ne pas y aller et aller s’en jeter quelques-uns derrière la cravate pour oublier ses problèmes. Mais après avoir rencontré quelques personnes lui ayant dit que son interview avait changé leur vie et pleuré dans sa chambre d’hotel, il n’était plus question de fuir. Il voulait rendre les fans fiers.

Eddie Kingston finira par accepter de serrer la main de Chris Jericho, mais évidemment, tout ça n’était qu’un piège.

Publicité

Débarquent alors les 2point0 et Daniel Garcia qui attaquent Jericho et Kingston. Santana et Ortiz viennent à leur aide, mais lorsqu’ils tiennent l’un des deux membres de 2point0 pour permettre à Jericho de le frapper avec la batte, Jericho frappe ses Ortiz et Santana.

Jake Hager débarque, l’air surpris, essayant de réfléchir à la situation — ça lui a fait trop mal visibement, du coup il s’est aligné avec Jericho. Eddie Kingston passera à travers une table installée au bord du ring par 2point0 et jeté par Hager.

Chris Jericho prend ensuite le micro et nous dévoile le nom de sa nouvelle troupe : Jericho Appreciation Society. Adieu l’Inner Circle.

Adam Cole n’a pas dit son dernier mot

Dante Martin est arrivé en tête du classement des victoires (7-1, à égalité avec Wardlow) et a gagné le droit à un match de championnat AEW ce soir. Le premier match de cet épisode.

Hangman Page a battu Dante Martin par tombé avec son Buckshot Lariat.

Publicité

Page est interviewé après le match par Tony Schiavone mais le champion veut toucher deux mots à son adversaire du soir pour le féliciter pour le match qu’ils viennent d’avoir, et espère l’affronter à nouveau dans le futur. Des gentillesses qui ne plaisent pas à Adam Cole qui vient se plaindre du final du match de AEW Revolution, et lui annoncer qu’ils s’affronteront la semaine prochaine dans un match à trois contre trois et il a déjà choisi ses partenaires. Il ne le dit pas, mais ce sont très probablement les Young Bucks.

William Regal a un projet avec Moxley et Bryan

Bryan Danielson et Jon Moxley ont battu JD Drake et Anthony Henry par soumission avec le Lebell Lock de Danielson sur Drake. William Regal était aux abords du ring et sera d’accord pour dire que c’était un bon match par équipe de ses nouveaux poulains.

Parce que oui, sans surprise William Regal est ici pour chaperonner Danielson, Moxley et sans doute d’autres nouveaux talents. Il sera interviewé par Tony Schiavone pour de belles retrouvailles entre deux anciens camarades de la WCW. Regal après un petit moment d’émotion, revient au sujet principal, la raison de sa présence.

Publicité

Regal pensait être totalement largué du monde du catch, jusqu’à ce qu’il apprenne que Bryan Danielson prononce son nom lors d’un épisode de Dynamite. Il n’a que de bons mots pour Danielson, « Il est le catcheur que j’aurais dû être, le parfait catcheur ». Il évoque aussi Jon Moxley, et des problèmes qu’ils ont tous les deux connus et « qui feraient pleurer le diable ». C’est en apprenant que les deux allaient s’affronter qu’il a décidé de débarquer à l’AEW.

Il voulait les réunir, parce qu’il n’y aurait pas meilleure combinaison que le catcheur parfait et le catcheur qui peut pousser très loin ses limites. Il met en garde tous ceux qui se mettraient sur leur chemin « À tous ceux qui fouleraient le ring avec nous, vous n’allez pas aimer la conclusion. »

Tout ça pour dire que William Regal est le type le plus classe du monde du catch aujourd’hui.

Séparations et dissensions

Hangman Page croise le Dark Order et s’excuse auprès d’eux pour leurs récents différents. John Silver accepte les excuses avec joie et demande qui il a choisi pour le match à trois contre trois annoncé plus tôt, espérant faire partie de l’histoire. Page lui annonce gêné qu’il a déjà discuté avec Jungle Boy et Luchasaurus qui ont encore quelques comptes à régler avec les Young Bucks. Malaise.

Le match suivant aurait été ajouté par Tony Khan parce qu’il y avait du temps en trop, le match de championnat AEW s’est terminé plus rapidement que prévu, apprend-on. Les petits détails.

Publicité

PAC a battu Wheeler YUTA par soumission avec son Brutalizer.

Adam Cole en coulisse fait part de sa déception du fait que ni les Bucks ni reDRagon, ni lui-même, ne soient repartis titrés de AEW Revolution 2022. Il enchaine sur le match par éqiupe de la semaine prochaine, mais les Young Bucks lui annoncent qu’ils ne sont plus très chauds. Cela tombe bien, Cole leur annonce qu’il ne pensait pas à eux comme partenaire, mais à Kyle O’Reilly et Bobby Fish.

Pendant ce temps en coulisse FTR annoncent à Tully Blanchard qu’il est viré. Ils ne veulent plus de lui comme manager, et semblent vouloir se diriger vers de nouveaux objectifs qui ne sont plus trop compatible avec sa manière de faire.

Fin du non-suspense, Jeff Hardy est All Elite

Chez AHFO c’est la crise, il est l’heure d’une assemblée générale de l’entreprise. Il est question de l’avenir de Matt Hardy et de son rôle dans l’entreprise. Andrade El Idolo annonce un vote pour savoir si Hardy doit rester ou non dans le groupe. Hardy est confiant, ses partenaires ne se débarrasseraient pas de lui comme ça, pensant avoir au moins Private Party dans la poche. Ils lèvent d’abord le pouce pour voter pour son maintient, mais lorsqu’il a le dos tourné, les pouces tombent vers le bas.

« Dans le business, il faut toujours regarder derrière soi » dit El Idolo avant de lancer une attaque sur Hardy. Darby Allin et Sting viennent à son secours, mais ils ne sont toujours pas assez nombreux pour prendre le dessus sur les heels. La suite, vous vous y attendiez.

Jefff Hardy débarque sur le ring et fait le ménage, embrasse son frère Matt Hardy pour célébrer les retrouvailles. Blade a eu le malheure de rester sur le ring et de subir le Twist of Fate de Matt et la Swanton Bomb de Jeff.

À lire aussi : AEW : Jeff Hardy est All Elite

Shane Strickland et Tony Nese, en coulisse, tombent d’accord sur un match à AEW Rampage. Strickland compte bien le « bénir » comme il a déjà eu l’occasion de le faire dans le passé. Déjà que des gens se plaignaient des références à la ROH des années 2000, si on commence à faire des références à 205 Live de durant la pandémie de COVID, on n’est pas sorti.

Wardlow est libre

Wardlow rejoint le ring pour une interview avec Tony Schiavone. Le vainqueur du Face of The Revolution Ladder Match dit qu’il est temps pour lui de cesser d’aider quelqu’un d’autre à réaliser ses rêves et de penser à lui-même. Il voudrait aussi qu’on l’excuse de s’être associé à MJF, qui bien que l’ayant aidé à se sortir de ses problèmes financiers, ne justifiait pas le manque de respect et les menaces envers lui.

Il sait qu’il est toujours sous contrat avec lui, mais il s’en fout. Il ne veut plus être le bras droit de MJF ni faire parti du Pinnacle. Tout ce qui l’intéresse aujourd’hui c’est le titre TNT et la possibilité d’avoir un contrat par l’AEW. Allez Tony Khan, fait un beau geste.

Entre FTR qui vire Tully Blanchard et Wardlow qui annonce son éloignement de MJF et sa défection du Pinnacle, le clan formé l’an dernier par MJF n’aura pas vécu bien longtemps. On aura une petite pensée pour Shawn Spears qui attend toujours que quelque chose de cool lui arrive à l’AEW.

En coulisse QT Marshall propose de l’aide à Keith Lee pour se défendre face à Powerhouse Hobbs et Ricky Starks, mais Lee refuse. Un match entre les deux devrait bientôt pavoir lieu.

The Acclaimed ont le droit à un match de championnat par équipe ce mercredi soir, contre les Jurassic Express.

Jurassic Express ont battu The Acclaimed par tombé avec le Doomsday Device pour conserver leurs titres de champions par équipe.

Thunder Rosa a une deuxième chance

Thunder Rosa affronte Layla Hirsch dans un match dont le vainqueur aura le droit d’affronter la championne de l’AEW Britt Baker. Vu comment s’est déroulé et terminé le match de dimanche à AEW Revolution il aurait carrément été juste de directement donner le match à Rosa.

Thunder Rosa a battu Layla Hirsch par tombé avec son Fire Thunder Driver.

On apprend à Thunder Rosa qu’elle gagne le droit d’affronter Britt Baker, et cette fois dans un match en cage, dans l’épisode spécial Saint Patrick de la semaine prochaine.

En coulisse Britt Baker ne comprend pas comment Rosa peut avoir un nouveau match (sans doute en gagnant un autre match contre Hirsch, mais on n’est pas certain). Elle pense à une conspiration et craint ce qui peut arriver quand une « racaille » comme Thunder Rosa devient championne.

À lire aussi : Shane « Swerve » Strickland signe avec l’AEW

Scorpio Sky touche le ciel

On termine cet épisode bien rempli avec le match de championnat TNT entre le détenteur des deux ceintures qu’il porte toujours et Scorpio Sky, accompagné par Dan Lambert et Ethan Page.

Pendant le match Sammy Guevara s’est carrément écrasé sur une table en portant un 450 Splash alors que Scorpio Sky s’était retiré de celle-ci au bon moment. Quelques officiels sont venus voir comment allait le catcheur, et ont commencé à le raccompagner en coulisse. Mais malgré la blessure, visiblement des douleurs aux côtes, Sammy Guevara a tenu à poursuivre le match en vendant la douleur.

Scorpio Sky a battu Sammy Guevara par tombé avec le TKO, profitant d’un Guevara distrait par la bagarre entre sa compagne Tay Conti et Paige VanZant.

Sky est champion TNT, mais sur le ring ça continue de se battre. Guevara et Conti seront passés à tabac, et VanZant en profite pour signer son contrat AEW sur les fesses de Conti. C’est original.

Un très bon épisode de AEW Dynamite dans lequel on a senti un petit coup de frais : l’arrivée de Jeff Hardy, le nouveau clan de Chris Jericho, Wardlow qui part en solo ou Scorpio Sky qui devient champion en même temps que la signature de Paige VanZant. L’épisode est tellement bien passé qu’on en aurait preque oublié l’absence de CM Punk et MJF, en train de se remettre du Dog Collar Match.

En haut