Monday Night RAW

Résultats de WWE RAW du 14 mars

resultats wwe raw 14 mars 2022

Résultats complets de l’épisode de WWE RAW du 14 mars 2022.

WWE

Au programme de cet épisode de WWE Raw, Becky Lynch est de retour, Kevin Owens réagit à la réponse de Stone Cold Steve Austin et Seth Rollins cherche absolument à avoir quelque chose à faire à WrestleMania 38, quitte à copier Owens.

Cet épisode a débuté avec l’annonce de la mort de Scott Hall, qui n’avait pas encore été officialisé à l’heure où le show a commencé, c’est assez rare d’apprendre la mort de quelqu’un en dehors des réseaux sociaux. L’annonce était quand même attendue. Le respirateur du catcheur avait été débranché mais Hall, comme dans un dernier nearfall, a continué de se battre jusqu’au bout.

Un Kevin Owens ravi

« Hey yo », lance Kevin Owens pour commencer sa promo. Il est content d’aller à WrestleMania et pense même avoir le droit au main-event du samedi. On n’en est pas si sûr, même avec Stone Cold comme invité. Il poursuit en jouant le heel Canadien plus intelligent que le redneck Texans, et n’envisage pas un instant de se faire botter le train par Austin.

Il termine en disant qu’il n’aime pas la bière, mais qu’il s’en ouvrira quand même une une fois qu’il aura tabassé Stone Cold sur le ring à WrestleMania, « And that’s the bottom line ’cause KO said so. » Le pauvre caméraman a pris un stunner.

Publicité

Damian Priest affronte une nouvelle fois Finn Bálor, le titre des États-Unis n’est pas en jeu mais une place de challenger l’est certainement. Pendant ce temps Austin Theory fait son entrée et s’installe à la table des commentateurs.

Damian Priest a battu Finn Bálor par tombé avec son Reckoning. Bálor a failli porter son Coup de Grâce mais Austin Theory est bien évidemment intervenu dans le match pour donner l’avantage à Priest.

Seth Rollins est interviewé sur ses projets pour WrestleMania. Il ne répond pas, mais le public chante le nom de « Cody ». Est-ce que le fait que RAW soit ce soir à Jacksonville est un indice ?

Omos a battu Commander Azeez par tombé avec son tree slam. Vince McMahon a beaucoup aimé.

En coulisse Kevin Owens encourage Seth Rollins à se trouver des plans pour WrestleMania 38. Il ne répond pas, mais semble avoir eu une idée et part en direction du ring pour nous l’annoncer. Kevin Owens est ravi, mais il ne va pas le rester longtemps.

Publicité

Liv Morgan a battu Zelina Vega par tombé avec son Oblivion. Une manière sans doute d’ajouter le duo de Rhea Ripley et Liv Morgan au match de championnat par équipe de la WWE féminin. Il y a déjà deux équipes en lices pour les titres, mais c’est comme tous les ans, on met un maximum de talents et de femmes sur la carte.

On change les plans ?

Seth Rollins n’attend pas que Liv Morgan ait fini de célébrer sa victoire qu’il débarque déjà sur le ring. Il veut un match contre Rhea Ripley ? On payerait pour voir ça. Non, Rollins a un tout autre plan et veut que Kevin Owens soit là pour l’annoncer. Le Canadien le rejoint, Rollins est ravi.

Rollins annonce en effet que lui aussi veut son talk-show à WrestleMania 38, et il veut aussi inviter Stone Cold Steve Austin. Owens trouve évidemment l’idée débile et suggère d’aller en discuter en coulisse. Rollins pense aussi que c’est débile… d’avoir deux talk-shows à WrestleMania, et propose un match ce soir : Le gagnant aura son talk-show à WrestleMania.

Publicité

Kevin Owens n’y croit pas, pourtant Sonya Deville aime l’idée et officialise le match qui aura lieu dans le main-event de ce soir. Stone Cold a déjà accepté l’invitation de Kevin Owens et voudrait bien lui botter le train, pourquoi nous laisser croire que les choses vont changer en cours de route ? Il a raison Kevin Owens : C’est débile.

Les Mysterio affrontent Shelton Benjamin et Cedric Alexander, The Miz et Logan Paul s’installent aux commentaires. Pas besoin de vous faire un dessin, le segment est déjà tout écrit.

Rey et Dominik Mysterio ont battu Shelton Benjamin et Cedric Alexander par tombé avec un frog splash de Dominik sur Alexander.

The Miz et Logan Paul attaquent les Mysterio après le match, Rey Mysterio parvient à se débarrasser du Miz et Paul se retrouve seul entre le père et le fiston. Il manque de prendre le 619 mais se fait sauver in extremis par le Miz.

Dark Side of the Edge

Edge rejoint le ring, il a une nouvelle musique d’entrée. On reste chez Alter Bridge mais fini le « You think you know me? » de Metalingus, place à The Other Side, pour « l’autre côté » de la Rated-R Superstar.

Publicité

Le catcheur canadien se considère comme un repère à la WWE. Il s’en prend aux fans, pas assez intelligent pour le comprendre. Il se dit meilleur que tout le monde mais il n’a pas pu le prouver parce qu’il a trop cherché à leur plaire, ce qui l’aurait rendu faible. Le classique « c’est la faute des fans ».

Mais désormais les fans, il s’en fout. C’est de leur faute si Randy Orton l’a blessé en 2020, si Seth Rollins l’a battu, si « le cosplayer d’Aquaman » Roman Reigns a fait le tombé sur lui à WrestleMania, et si AJ Styles venait à le battre, ce serait la faute de l’ancien Edge, celui qui aimait les fans.

Il ne veut plus être jugé par qui que ce soit, c’est désormais lui qui va juger et donner la sentence. À WrestleMania 38, s’il y arrive, AJ Styles sera « jugé ».

On va se permettre quand même de juger Edge en disant que même s’il est doué pour ce genre de promo, elle reste un des marronniers de la WWE. La Superstar qui n’en peut plus des fans, qui pense que ceux-ci l’empêchent d’avancer, on connaît la chanson.

Il y a Veer Mahan qui vient (c’est dégueulasse).

Becky Lynch revient, et elle est pas contente

Bianca Belair affronte encore Doudrop. C’est le cinquième match entre les deux catcheuses, Bianca Belair a toujours gagné. Un peu plus tôt, en interview, la challengeuse a laissé entendre qu’elle aimait bien RAW sans sa championne et pense nous en débarrasser pour de bon à WrestleMania.

Bianca Belair a battu Doudrop par tombé avec son KOD. Et de cinq victoires.

Après le match Becky Lynch, qui fait son retour après deux semaines d’absence, attrape Belair par sa tresse, la balance tout autour du ring avant de prendre une chaise, de la mettre autour de son cou pour la projeter contre un poteau du ring.

La troisième heure du show commence par la célébration de RK-Bro qui ont remporté les titres de champions par équipe de RAW la semaine dernière. Randy Orton explique que cette année ce sera son 18ème WrestleMania, mais ce sera le premier en tant que champion par équipe, et il est ravi de partager ce moment avec Riddle. Il dit avoir organisé une fête pour Riddle, même si ce n’est pas trop son truc.

Riddle est content, remercie Orton pour les popcorns, les ballons et le cadeau dont on ne saura jamais ce qu’il contient parce que les Street Profits sont intervenus. Ils ne sont pas là pour la fête, mais pour défier les nouveaux champions par équipe à un match de championnat à WrestleMania, mais Orton refuse parce que regagner ces titres a été bien trop difficile. C’est pas très face comme attitude.

Montez Ford insiste, il en a marre de demander des chances aux titres, il annonce à Orton que le match aura bien lieu que cela lui plaise ou non. Orton s’énerve, mais Riddle le calme et lui explique qu’ils auront bien besoin d’adversaires à WrestleMania. Orton finit par accepter.

Une remarque sur la petite fête de Riddle force ce dernier à réclamer un match contre Angelo Dawkins.

Riddle a battu Angelo Dawkins par disqualification, Otis et Chad Gable sont intervenus et Otis a attaqué Riddle pour provoquer la disqualification.

Otis et Gable passent à tabac les Street Profits. On se dirige très probablement vers un match triple menace pour les titres par équipe, il est impossible de faire WrestleMania sans Otis et Gable vu la popularité de l’équipe.

Un clip vidéo en hommage à Scott Hall est diffusé, le public lui rend hommage à son tour en scandant le non de « Razor ».

À lire aussi : Sharmell rejoint le Hall of Fame de la WWE

Ah non, on ne change pas les plans

On passe au main-event, Kevin Owens et Seth Rollins doivent s’affronter pour savoir qui aura le talk-show de WrestleMania 38 avec Stone Cold Steve Austin comme invité. C’est toujours débile.

Il s’est encore passé 15 minutes entre l’entrée de Kevin Owens et le début du match. Imaginez tout ce qu’on aurait pu faire d’intéressant avec ce quart d’heure au lieu de balancer des récaps de la soirée ou des promos random. C’est fou de perdre autant de temps aussi facilement.

Kevin Owens a battu Seth Rollins par tombé avec un Stunner. Beau match, heureusement qu’on a encore ça pour sauver la soirée.

Il y avait des rumeurs de la présence de Cody Rhodes pour son retour à la WWE et lancer sa rivalité avec Seth Rollins. Même Corey Graves lâche des indices à base de « Dashed » et « Nightmare » pour qualifier la défaite de Rollins. Le fait que RAW était à Jacksonville a fait espérer certains fans, mais il n’en sera rien.

L’action du main-event, aussi bonne soit-elle, ne sauve pas cet épisode de Monday Night RAW. On nous a fait miroiter un changement pendant tout cet épisode, changement qui n’aura pas lieu — Et on le savait, en plus. Stone Cold avait déjà accepté l’invitation, ce serait débile de changer maintenant. « Débile », c’est le mot du soir. Nous sommes à trois semaines de WrestleMania 38, la carte ressemble déjà un peu à quelque chose, mais RAW patine toujours dans la semoule.

L’absence d’un champion majeur se fait tellement ressentir que c’est la perspective d’un « segment » de WrestleMania qui occupe la majeure partie d’un épisode de RAW aujourd’hui, alors que donner un peu plus de temps, de créativité et de moyens à un titre secondaire ou même le titre féminin aurait bien plus d’intérêt. Il s’agirait de redevenir sérieux.

En haut