NWA

Résultats de NWA Crockett Cup 2022 — Nuit 1

nwa crockett cup 2022

Résultats de la première soirée de la NWA Crockett Cup 2022 avec le premier tour et les quarts de finale.

NWA

Après trois ans d’absence, la Crockett Cup fait son retour au sein de la NWA et ce avec les participations de seize équipes.

Les combats du premier tour et les quarts de finale prendront la presque intégralité de cette première soirée.

« Magic » Jake Dumas a battu Captain YUMA. Un affrontement fait spécialement pour chauffer et au cours duquel Dumas va surtout combattre sa clope. YUMA n’est que trop peu pour lui, et ce malgré un retour de bâton. « Magic » place sa Abracadabra et on parle plus.

1er tour du tournoi

The Tate Twins (Brandon Tate & Brent Tate) ont battu Violence Is Forever (Dominic Garrini & Kevin Ku), The Rip City Shooters (Joshua Bishop & Wes Barkley), et The Heatseekers (Elliott Russell & Sigmon) pour rempoter une place dans la Crockett Cup 2022. Seize équipes dans le tableau, mais bien plus ont participé afin d’avoir leur place.

Publicité

La paire de Garrini et Ku semblent favoris et ont même une grande part d’offense au cours du combat. Alors qu’il étrangle Brent, Garinni se fait surprendre par Brandon Tate, dont le petit frère va profiter de la confusion pour placer un petit paquet et filer vers le tableau final.

The Briscoes (Mark & Jay Briscoe) ont battu The NOW (Hale Collins & Vik Dalishus). Bien qu’ils ne soient vraiment pas favoris, Collins et Dalishus ont tout tenté face aux Briscoes, essayant de surprendre les frangins avec leur rapidité, mais vite rattrapés par leur brutalité sans égale. On les sent chaud les sudistes.

Hawx Aerie (Luke & PJ Hawx) ont battu The End (Odinson & Parrow). On commence directement avec une surprise mais qui a été racontée avec brio. Il semblerait avoir de l’eau dans le gaz entre Odison et Parrow et les Hawx en ont profité pour les mettre à l’amende. Même s’ils prennent tarif, père et fils ont tenu bon jusqu’à surprendre Odison dans un tombé rapide.

The End se retrouve en s’attaquant à la Hawx Aerie après le son de la cloche. Se rabibocher en passant à tabac quelqu’un, c’est formidable.

The Cardonas (Mike Knox & VSK) ont battu Matthew Mims et The Pope. Un match d’égal à d’égal si on oublie les quelques triches réalisées par la bande de Cardona. Mims est toujours autant mis en avant et ça fait plaisir à voir. Pope est un bon vétéran, d’ailleurs. Knox envoie valdinguer du beau monde avant de laisser VSK achever le jeune Mims.

Publicité

On apprend qu’après l’attaque de The End, PJ Hawx ne serait plus en mesure de catcher. Luke Hawx décide de concourir seul pour défendre l’honneur familial.

The Dirty Sexy Boys (JTG & Dirty Dango) ont battu Aron Stevens et The Blue Meanie. On dirait bien que Kratos ait tapé un no-show à son coéquipier, qui s’en va chercher le Blue Meanie dans la foule. Grosse réaction, évidemment. Ce dernier tape les poses de Scott Hall, en hommage à un ami.

Un match plutôt vite plié par les pitreries de Meanie tandis que Stevens veut terriblement remporter ce combat. Dango et JTG l’emportent grâce à un coup bas et d’un Dropkick, bien placé dans la bouche. Ces deux-là sont toujours aussi chelous.

Publicité

Gold Rush (Jordan Clearwater & Marshe Rockett) ont battu Strictly Business (Thom Latimer & Chris Adonis). Voilà que Tyrus présente Clearwater à la manière d’un Rick Rude. Alors, c’est non, et terriblement mal énoncé.

Pendant que Clearwater défait sa robe, Adonis en profite pour le placer dans la Masterlock avant que Rcokett ne lui mette un coup. Il s’agirait de reprendre le contrôle, Monsieur l’arbitre. Les laquais de Tyrus trichent comme pas possible et laissent ainsi l’espace à Clearwater de frapper Latimer avec la ceinture TV et de prendre la gagne.

The Commonwealth Connection (Doug Williams & Harry Smith) ont battu The Ill Begotten (Rush Freeman & Alex Taylor). Le retour du fils Smith sur les rings et ça fait grand plaisir de le voir aux côtés de Williams, qui a vu Nick Aldis le laisser en plan pour le titre poids lourds.

Une affaire rapidement pliée par les Anglais, les Ill Begotten ne sont que des comiques. Une belle alchimie à dénoter néanmoins entre les Britanniques, la Rocket Launcher pour disposer des adversaires était bien belle.

La Rebelión (Bestia 666 & Mecha Wolf) defeated The Tate Twins (Brendan & Brent Tate). Les champions par équipes débarquent avec les ceintures par équipes originales et beaucoup ont apprécié le clin d’œil.

Publicité

Face à leurs adversaires d’ores et déjà usés d’un match, Bestia et Mecha n’ont pas tremblé. En plus de ça, ils se sont bien amusés d’eux. Des bonnes paires baffes dans la tronche pour enseigner quelques leçons.

À lire aussi : NJPW New Japan Cup 2022 : Résultats du 20 mars

Quarts de finale

The Cardonas (Mike Knox & VSK) ont battu The Fixers (Jay Bradley & Wrecking Ball Legursky). En amont du tournoi, les Fixers ont bénéficié d’un BYE et voilà que Legursky s’y voit déjà en versant des céréales dans les trophées. Heureusement qu’il n’avait pas pris de lait avec lui.

Le match en lui-même voit une confrontation entre deux équipe heels prêtes à tout pour repartir avec la victoire. VSK va néanmoins prendre tarif avant que Knox ne revienne lui sauver la mise. On reste sur les mêmes bases pour avancer.

The Briscoes (Jay & Mark Briscoe) ont battu The Dirty Sexy Boys (Dirty Dango & JTG). Pas le temps de niaiser pour les Briscoe qui se ramènent au ring avec une chaise et de suite lancer les hostilités.

Ce que font Dango et JTG laissent les frères de marbre, mais sur le ring, cela reste d’égal à d’égal… Jusqu’à ce que JTG mange la Jay Driller puis la Froggy Bow.

La Rebelión (Bestia 666 & Mecha Wolf) ont battu PJ Hawx. Pas de besoin de faire un dessin : Hawx s’est fait défoncer, mais avec brio. Il a pris sa déconvenue avec bravoure, se sortant notamment de la Mark of The Beast, et ce pour une grosse réaction de la foule. La deuxième lui sera fatale.

The Commonwealth Connection (Doug Williams & Harry Smith) ont battu Gold Rush (Jordan Clearwater & Marshe Rockett). Cette fois-ci, la gruge n’est pas passée auprès des gentlemans anglais, qui ont enseigné quelques leçons à ces deux impétueux.

Tyrus et sa bande ne sont pas intervenus et heureusement pour la qualité du match, haussée par la Commonwealth Connection. Williams fait filer son équipe en demi-finale avec une belle Armbar, bien propre.

Ainsi se termine cette première soirée de la Crockett Cup 2022. Toujours un peu lourde en termes de matchs, cela est resté néanmoins solide et appréciable. Pas le meilleur show à voir, mais en tout cas, on a passé du bon temps et découvert quelques bonnes équipes.

Voir aussi

En haut