AEW Dynamite

Résultats de AEW Dynamite du 23 mars

resultats aew dynamite 23 mars 2022

Résultats complets de l’épisode de AEW Dynamite du 23 mars 2022.

AEW

Au programme de AEW Dynamite ce mercredi 23 mars, CM Punk affronte Dax Harwood, un quatre contre quatre entre les Hardy, Dabry Allin et Sting d’un côté et la bande à Andrade El Idolo de l’autre, les premiers mots de Thunder Rosa en tant que championne (du moins, elle essaiera), et un main-event entre la Jericho Appreciation Society et le Dark Order.

CM Punk et Dax Harwood dans un bel opener

On commence cet épisode avec un match qui sur le papier n’a besoin que de deux noms pour nous hyper : CM Punk contre Dax Harwood.

CM Punk a battu Dax Harwood par soumission avec l’Anaconda Vise, contrant un Sharpshooter de son adversaire. Excellent match, Bret Hart a validé.

Le Gunn Club était aussi dans le public au premier rang pour distraire Harwood. L’équipe affrontera FTR dans l’épisode de mercredi prochain.

Publicité

À l’AEW, on aime les photos de talents d’aujourd’hui rencontrant leurs idoles lorsqu’ils étaient ados, surtout quand ces idoles sont maintenant signées dans la même promotion. Ici c’est avec John Silver et Chris Jericho, qui explique que c’est mignon mais Silver n’est pas à son niveau. « Les catcheurs ne peuvent pas traîner avec les sport entertainers ».

Jeff Hardy fait du Jeff Hardy (et on aime)

On retourne à l’action et si l’opener vous a mis bien, le match qui suit ne devrait pas vous déplaire. Les Hardys s’allient à Darby Allin et Sting pour affronter Private Party et The Butcher & The Blade.

The Hardys, Darby Allin et Sting ont battu Private Party et The Butcher & The Blade par tombé avec le Twist of Fate de Matt Hardy sur Marq Quen. Incroyable match, encore. Allin et Sting y vont pieds au plancher dès le début et sautes sur leurs adversaires en dehors du ring (Sting a 63 ans, on aime vous le rappeler).

Darby Allin qui se fera un peu plus tard jeter dans les escaliers dans les tribunes, une impression de déjà-vu. L’action se poursuit dans les couloirs de l’arena, où Jeff Hardy nous offrira une superbe Swanton Bomb du haut d’une échelle sur des tables installées, tables sur lesquels se trouvent Butcher et Blade. Hardy était venu à l’AEW pour ça, sauter sur des gens depuis des échelles, c’est dans son contrat.

Blackpool Combat Club

On reste dans le catch par équipe avec le duo de Jon Moxley et Bryan Danielson face aux Varsity Blond. William Regal s’installe aux commentaires, Julia Hart de son côté s’est transformée en une sorte d’Alexa Bliss sans les pouvoir (enfin pour l’instant, on n’espère pas) et n’a pas regardé une seconde du match, tournant le dos au ring.

Publicité

Jon Moxley et Bryan Danielson ont battu les Varsity Blonds par soumission après un rear naked choke de Moxley sur Pillman Jr.

Après le match Moxley prend le micro, il dit que le seul avis qui compte aujourd’hui c’est celui de William Regal et défie quiconque de venir l’affronter lui et Bryan Danielson. Ils se font aussi désormais appeler le Blackpool Combat Club, rapport au lieu où Regal a démarré sa carrière.

Maxwell Jacob McMahon

MJF est de retour, et il en a gros. D’abord contre CM Punk qu’il accuse d’avoir triché et à qui il promet qu’ils se retrouveront un jour ou l’autre sur le ring. « Ce ne sera jamais fini tant que je ne serais pas présent à tes funérailles pour pisser sur ta tombe. »

Publicité

Et puis il y a Wardlow, qu’il se met désormais à traiter de porc. Le public scande son nom, mais MJF leur répond que sans lui la foule ne le connaîtrait pas. Il ne comprend pas non plus comment après lui avoir fait perdre le match le plus important de sa carrière, il ose encore lui demander de le libérer de son contrat. Pas de chance, « Wardlow a signé avec le diable » dit-il. Il compte faire de sa vie un véritable enfer, menace de mettre sa mère à la rue s’il ne lui obéit pas.

Wardlow fera son entrée, mais la sécurité le retient de monter sur le ring pour s’en prendre à MJF. Il parvient à les frapper un à un, mais ils sont coriaces et le retiennent encore. MJF lui rappelle qu’il travaille pour lui et non pour l’AEW. Il compte le garder comme employé, le payer, mais le forcer à rester chez lui. Geler le contrat d’un talent pour qu’il reste chez lui et l’empêcher de signer ailleurs ? Mais qui oserait faire ça ? Vraiment on ne voit pas.

MJF termine en voulant nous rassurer sur un point : Celui du Pinnacle. Malgré les apparences, le clan n’est pas dissous. Shawn Spears — oui parce qu’il était là depuis le début, c’est son rôle à lui, il est là, juste là — prend le micro pour terminer, « Quand vous êtes dans le Pinnacle, vous êtes toujours au top ». Eh ben merci Shawn.

Les Best Friends sont en coulisse et visiblement Wheeler YUTA ne devrait bientôt plus faire partie du clan, notamment parce que l’ambiance n’est pas au beau fixe avec Trent qui n’a pas beaucoup aimé le voir tenter un rapprochement avec William Regal.

« Puisque tu ne peux pas le gagner, vole-le » — Adam Cole

Retour à l’action, Adam Cole affronte Jay Lethal. On est content de voir Lethal à Dynamite parce que sa dernière participation remonte à décembre avec la Dynamite Diamond Ring Battle Royal. Pourtant il est l’un des mieux classé avec 7 victoires et une défaite. Merci AEW Dark, mais un talent comme lui, ça se met en vitrine.

Publicité

Adam Cole a battu Jay Lethal par tombé avec son Boom, contrant juste avant la Lethal Injection avec un low-blow, tandis que reDRagon distrayait l’arbitre.

Après le match Adam Cole prend la parole pour nous rappeler ses envies de championnat AEW, expliquant que personne d’autre que lui ne mérite plus le titre. Il pense que Page est trop peureux pour venir se confronter à lui, mais le champion de l’AEW fait quand même son entrée.

Hangman Page frappe les trois catcheurs avec sa ceinture (de pantalon) mais fait l’erreur de la lâcher en recevant un low-blow de Cole qui permet aux heels de le passer à tabac. Jungle Boy et Luchasaurus débarquent pour sauver Page, mais Adam Cole s’enfuit avec la ceinture de champion de l’AEW.

Un titre TNT bien arrosé

Sammy Guevara et Tay Conti sont sur le ring. Guevara explique qu’il n’a plus le titre de champion TNT mais il a encore le ring pour lui, et ne compte pas baisser les bras pour proposer le meilleur de lui-même. Tout ce qu’il a toujours voulu ce sont les acclamations de la foule, mais en attendant il veut aussi autre chose. Conti explique en effet que le couple veut c’est se venger, et que Paige VanZant va payer.

Dan Lambert entre avec les Men of The Year, toujours la ceinture de « co-champion TNT » à la taille. Il parle de Scorpio Sky, Ethan Page et Paige VanZant en disant tout le bien qu’il pense d’eux, puis embrasse la ceinture en disant qu’ils ne sont pas près de la récupérer. Sammy Guevara lui apprend que cette ceinture a participé à quelques chaudes nuits du couple et qu’après avoir eu le couple dans la tête comme une obsession, il l’a maintenant dans la bouche. Xavier Woods devant son écran a sans doute compris très rapidement.

C’est l’heure du quart d’heure féminin. Leyla Hirsh affronte Red Velvet. Les deux catcheuses avaient une victoire chacun depuis leur premier match ensemble en janvier dernier, il fallait les départager. Kris Statlander était interdite de présence aux abords du ring.

Leyla Hirsch a battu Red Velvet par tombé après avoir frappé son adversaire avec un tendeur de corde de ring. L’arbitre lui avait pris le premier, mais elle en avait un de secours visiblement.

Hirsch porte un cross armbreaker à Red Velvet après le match, mais Kris Statlander vient à son secours pour faire fuir Hirsch.

Jade Cargill veut une grosse célébration pour son 30-0 qui approche. Elle veut voir de l’argent tomber, des confettis, des danseurs etc. Quelqu’un va venir gâcher cette fête, soyez-en sûr.

À lire aussi : Joey Janela ne renouvellera pas son entente avec l’AEW

Pas le temps de célébrer pour Thunder Rosa

C’est l’heure pour Thunder Rosa de célébrer sa victoire de championne de l’AEW après avoir battu Britt Baker la semaine dernière dans le match en cage… et la célébration est terminée. Vickie Guerrero l’interrompt pour discuter green card et citoyenneté américaine, parce que c’est clairement intéressant dans le contexte. Rosa n’aura même pas eu le temps de faire de promo, de célébrer sa victoire. Ce segment est assez honteux.

Tout ça pour que Nyla Rose attaque par surprise et ne devienne implicitement la première challengeuse de Thunder Rosa. C’est son rôle à Nyla Rose, être la première challengeuse de chaque championne.

On termine cet épisode avec le match entre l’équipe de Chris Jericho et Daniel Garcia (Jericho Appreciation Society) et celle de John Silver et Alex Reynolds (Dark Order).

Chris Jericho et Daniel Garcia ont battu John Silver et Alex Reynolds par soumission avec le Scorpion Deathlock de Garcia sur Reynolds après que ce dernier ait pris un coup de batte de Jericho.

Un très bon épisode de AEW Dynamite bien que l’on regrette que Thunder Rosa n’ait pas eu plus de temps pour s’exprimer après sa victoire en tant que championne de l’AEW. La laisser faire une belle promo de sacre n’était pourtant pas trop demander.

En haut