WWE

Nick Khan : « La WWE est une méritocratie »

wwe nick khan

La WWE est une méritocratie selon Nick Khan.

WWE

Tout le monde a les mêmes chances et tout se mérite à la WWE, nous dit Nick Khan.

On parle beaucoup de « plafond de verre », de « brass ring », on accuse souvent la WWE de choisir les talents qu’elle mettra au sommet de la carte sans vraiment se baser sur le talent, ou de ne pas suffisamment récompenser ce talent ou le travail acharné d’une Superstar, notamment lorsqu’elle est over auprès du public.

Difficile de dire si ces accusations sont fondées, mais force est de constater que le main-event de la WWE ne se renouvelle pas souvent et que les opportunités aux titres majeurs pour les midcarders sont rares et souvent éclipsées par des part-timers.

Pourtant Nick Khan l’assure au micro de The Town Podcast, tout le monde a les mêmes chances à la WWE, même si tout se mérite, allant jusqu’à parler de la compagnie de Stamford comme d’une méritocratie — une organisation dans laquelle toute place est donnée sur la seule place du mérite :

Publicité

Premièrement, tout le monde est traité humainement et tout le monde mérite d’être traité de la sorte. Il y a des comparaisons entre notre entreprise et d’autres entreprises. Est-ce que Shaq a été mieux traité que n’importe quel autre joueur de l’équipe en dehors de Kobe ? Bien évidemment. C’est comme ça que cela fonctionne. Will Smith n’a pas été attrapé et sortie de la salle [après avoir giflé Chris Rock, ndlr]. En partie parce que personne ne savait quoi faire et qu’ils n’avaient jamais vécu ça auparavant, mais aussi parce que c’est Will Smith. Il aurait été difficile de demander à la sécurité de l’attraper et de le sortir de la salle.

C’est pareil avec nous. C’est une méritocratie. Si vous êtes au sommet de la carte, peut-être que vous aurez un plus grand vestiaire que la personne qui est tout en bas, mais tout le monde a les mêmes chances de réussir chez nous.

À lire aussi : L’Undertaker pense que le produit de la WWE manque d’ardeur

En attendant, Charlotte Flair et Roman Reigns seront une nouvelle fois les têtes d’affiche des deux soirées de WrestleMania, Omos a le droit à un push, et Finn Balor et Ricochet ne sont pas sur la carte.

Publicité
En haut