Ring of Honor

ROH SuperCard of Honor XV : Nouveau propriétaire, nouveaux champions, nouvelles têtes et retours

roh supercard of honor

Résultats de ROH SuperCard of Honor XV.

JJ Williams

Ce vendredi soir à l’occasion du WrestleMania Weekend, la Ring of Honor faisait son retour à l’action. L’occasion pour Tony Khan qui a annoncé le rachat de la promotion il y a encore quelques semaines de nous montrer sa vision de la ROH.

Avec une carte composée d’un paquet de talent du roster de l’AEW les intentions semblaient claires et les changements titres étaient attendus. AEW SuperCard of Honor XV était attendu comme un événement charnière pour la promotion qui fête ses 20 ans cette année.

Nouveau propriétaire, nouveaux champions mais aussi nouvelles têtes et retours étaient ainsi au programme de cette soirée.

Brian Cage passe chez Tully Blanchard

La première grosse révélation de la soirée c’est celle du nouveau client de Tully Blanchard. Il n’y en a en vérité pas un, mais trois. Le plus important affrontait ce soir-là Ninja Mack qui s’est déjà pas mal fait remarquer avec la GCW dans ce début de WrestleMania Weekend. Il aura moins de chance ce vendredi soir, puisqu’il s’est retrouvé face à Brian Cage, que l’on n’avait pas vu depuis plusieurs mois sur les rings de l’AEW.

Publicité

Brian Cage a donc battu Ninja Mack assez facilement et a été rejoint par deux autres catcheurs, Kaun et Toa Liona, qui ensemble forment la Tully Blanchard Entreprises.

Dans la série des catcheurs de l’AEW qui raflent tout ce vendredi soir, on demande Mercedes Martinez. En l’absence de Deonna Purrazzo, qui dans la même soirée avait déjà un match à IMPACT Wrestling Multiverse of Matchs, n’a pas pu défendre le titre de la ROH à SuperCard of Honor.

En lieu et place de ce match, Tony Khan a annoncé le sacre d’une championne par intérim — c’est peut-être un peu trop pour ce motif — dans un match entre Willow Nightingale et Mercedes Martinez. Martinez s’est imposée par soumission en portant la Brass City Sleeper à son adversaire.

FTR champions par équipe dans un show-stealer

On reste dans les championnats avec l’un des matchs les plus importants de la soirée. Les Briscoes défendaient les titres de champions par équipe de la ROH contre FTR. Un incroyable match, le show stealer, le WrestleMania Weekend stealer, probablement match de l’année à ce stade. Le catch par équipe à son meilleur. Il faudra bien plus que cette petite review pour en parler.

FTR en sortent donc champion par équipe de la ROH mais la célébration ne durera pas. Si l’entente entre les deux équipes est bonne après le match et que des poignées de mains ont été serrées, les Young Bucks viennent gâcher l’après-match en attaquant les Briscoes. FTR reviennent à leur secours et font fuir les Bucks.

Publicité

Dax Harwood a pris le micro pour les défier à un match ce soir même, mais les Bucks le refusent. Ils donnent rendez-vous à FTR mercredi prochain à AEW Dynamite. FTR acceptent.

À lire aussi : FTR rêvent de voir Bret Hart à l’AEW

Minoru Suzuki est l’un des autres chanceux de cette soirée, sans être l’un des catcheurs de la All Elite Wrestling. Le catcheur japonais défiait ainsi le champion Télévision Rhett Titus. Le match est court et ne semble pas du tout être une épreuve pour Suzuki — qui plus tôt dans la soirée a déjà affronté Tomohiro Ishii — qui le remporte avec une Gotch Style Piledriver.

Publicité

Ce titre de champion Télévision de Minoru Suzuki est le premier titre remporté par le catcheur japonais sur le sol américain. À 53 ans, il était plus que temps, même s’il ne nous donne pas vraiment de signe de faiblesse et d’envie de raccrocher les bottes.

Wheeler YUTA de son côté est devenu champion Pure de la ROH en battant Josh Woods. Pas de quoi retourner la salle mais le match a fait son job. Pour YUTA c’est à la foi un tremplin pour sa carrière à l’AEW, sa sortie des Best Friends et sa possible alliance avec le Blackbool Combat Club.

Jonathan Gresham champion unifié, Samoa Joe de retour

La soirée s’est terminée logiquement sur le match d’unification des titres de champions mondiaux de la ROH. Depuis décembre deux titres sont en circulation : La ceinture originale détenue par Jonathan Gresham, et la ceinture actuelle par Bandido. Si les deux catcheurs les ont bien défendues durant ces quelques mois de hiatus, il est temps de réunifier tout ça.

Jonathan Gresham s’est finalement imposé au terme d’un long mais bon match. Forcément pas à la hauteur du match par équipe mais le second meilleur affrontement de la soirée pour un bon main-event. Gresham est maintenant le champion unifié de la ROH et son titre attire déjà les convoitises.

Jay Lethal est le premier à venir faire comprendre à Gresham qu’il viendrait bien tenter à nouveau sa chance, et quand le ton monte Sonjay Dutt qui a assisté à toute la soirée dans le public vient calmer les esprits… pour mieux attaquer Gresham avec Lethal.

Publicité

La dernière grosse surprise du show, c’est évidemment le retour de Samoa Joe sur le ring de la ROH qu’il n’avait pas foulé depuis 2008. Celui qui fut champion mondial lui aussi durant son dernier passage est venu au secours de Gresham, mettant KO sur un étranglement Sonjay Dutt, le tout devant un Jay Lethal pas du tout rassuré.

Cela ne s’arrête pas là pour les surprises puisque Tony Khan annoncera un peu plus tard que Samoa Joe est All Elite et qu’on va bientôt le retrouver à AEW Dynamite pour nous expliquer ses motivations actuelles. On a hâte de les entendre, mais à première vue il est là pour la bagarre.

ROH SuperCard of Honor XV est une réussite. Un show Ring of Honor dans le sang avec la touche AEW qui ne devrait pas déplaire et peut-être même permettre d’attirer des curieux ou faire revenir des fans disparus avec le départ du BULLET CLUB en 2019.


Résultats de ROH SuperCard of Honor XV

Pre-show

  • Colt Cabana a battu Blake Christian par tombé avec la Chicago Skyline.
  • AQA a battu Miranda Alize par tombé avec un shooting star press.
  • The Gates of Agony (Kaun & Toa Liona) ont battu Shinobi Shadow Squad (Eli Isom & Cheeseburger) avec un Samoa Spike de Liona sur Isom.
  • Dalton Castle a battu Joe Hendry par tombé avec son Bang-a-Rang.

Carte principale

  • Swerve Strickland a battu Alex Zayne par tombé avec le JML Driver.
  • Brian Cage a battu Ninja Mack par tombé avec le Drillclaw.
  • Jay Lethal a battu Lee Moriarty par tombé avec sa Lethal Injection.
  • Mercedes Martinez a battu Willow Nightingale par soumission avec son Brass City Sleeper pour devenir championne de la ROH par intérim.
  • FTR ont battu les Briscoes par tombé avec le Big Rig sur Mark Briscoe pour devenir champions par équipe de la ROH
  • Minoru Suzuki a battu Rhett Titus par tombé avec son Gotch Style Piledriver pour devenir champion Télévision de la ROH.
  • Wheeler YUTA a battu Josh Woods par tombé pour devenir champion Pure de la ROH.
  • Jonathan Gresham a battu Bandido par tombé avec un springboard moonsault et un cradle pour devenir champion mondial unifié de la ROH.
En haut