Monday Night RAW

Résultats de WWE RAW du 25 avril

resulltats wwe raw 25 avril 2022

Résultats complets de l’épisode de WWE RAW du 25 avril 2022.

WWE

Au programme de cet épisode de WWE RAW du 25 avril 2022, on fête les 20 ans de carrière de Randy Orton, Bianca Belair défend son titre de championne de RAW face à Sonya Deville et Theory est l’invité du Miz dans son Miz TV. En prime, deux retours surprises (ou presque, si vous suivez l’actu).

La fête à Randy

L’épisode de Monday Night RAW de ce soir n’est pas un simple épisode parce que c’est aussi celui où l’on fête les 20 ans de carrière de Randy Orton. Pour l’occasion un parterre de Superstars sont réunies autour du ring tandis que Riddle fait un petit discours d’introduction pour son partenaire tag-team.

Randy Orton fait son entrée après un petit clip vidéo qui retrace sa carrière et devant le public de Knoxville dans le Tenessee, sa ville natale, qui scande son nom. Randy Orton nous dit toute sa joie de travailler avec Riddle, qu’il ne s’est jamais autant amusé et que c’est un peu ce qui a réveillé sa passion. Il espère que les fans n’en ont pas marre de le voir, parce qu’il n’est pas près de partir avant un long moment.

Il commence à remercier tout un tas de catcheurs croisé durant ces 20 ans à la WWE, John Cena, Shawn Michaels, Triple H, Undertaker, Mick Foley ou encore Ric Flair. Il remercie aussi Riddle pour tout le fun qu’il lui apporte, et les fans qui l’ont toujours soutenu. Riddle dit avoir une surprise pour Randy Orton, quelqu’un qui l’a respecté et l’a considéré comme un ami : Cody Rhodes. Les deux anciens partenaires au sein de The Legacy se prennent dans leurs bras.

Publicité

Seth Rollins interrompt la fête, il conseille à Randy Orton de ne pas faire confiance en Cody Rhodes, qu’il est là pour lui voler le spotlight, qu’il veut tout ramener à lui. Il poursuit en expliquant que malgré cette célébration, la nouvelle génération s’inspirera non pas de Randy Orton ou Cody Rhodes, mais de Seth Rollins.

Ezekiel vient saluer et se présenter à Randy Orton, Kevin Owens interrompt et le traîne à nouveau de menteur. Les Usos interrompent aussi en vue de leur match de WrestleMania Backlash. Adam Pearce entre, inspiré par ces joutes verbales et annonce dans le main-event un match à quatre contre quatre : Cody Rhodes, Ezekiel et RK-Bro contre les Usos, Seth Rollins et Kevin Owens.

Kevin Owens qui profite du moment pour s’en prendre à Ezekiel, mais prendra un RKO de Randy Orton.

Belair vs Deville, trois matchs pour le prix d’un

Le match pour le titre de championne de RAW entre Bianca Belair et Sonya Deville est le premier affrontement de cet épisode de WWE Raw.

Bianca Belair a battu Sonya Deville par décompte à l’extérieur, mais Deville refuse le résultat, expliquant qu’elle a glissé sur de l’eau et relance le match avec la stipulation no-count out.

Publicité

Bianca Belair a battu Sonya Deville par disqualification, cette fois parce que Deville a frappé Belair avec une chaise en réponse à un coup de fouet de cheveux. Deville a donc annoncé que le match serait sans disqualification.

Bianca Belair a battu Sonya Deville par tombé avec son KOD. Cette fois c’était la bonne, le match s’est bien terminé clean, et ce malgré les tentatives d’intervention de Carmella et Zelina Vega. Deville tentera de remporter le match sur un DDT porté sur une chaise, mais sans succès.

En coulisse Sonya Deville retrouve Zelina Vega et Carmella qu’elle enguirlande pour la défaite. Les deux catcheuses commencent à hausser le ton mais prennent toutes les deux une claque. « Je suis toujours votre boss » rappelle Sonya Deville.

Publicité

Edge est sur son trône dans la pénombre avec Damian Priest. Il annonce que ce dernier va finir le travail face à Edge ce soir, se moque des fans de Knoxville et de leur équipe de football, d’AJ Styles et sa blessure. Il en revient à Bálor dont il dit qu’il va faire face à son « Judgement Day » (jour du jugement), qui semble être le nom de son clan.

Veer Mahaan a battu Sam Smothers par soumission avec sa Cervical Clutch. Comme d’habitude, un squash suivi d’un passage à tabac après le match, cette fois jusque sur la table des commentateurs où le pauvre jobber subira à nouveau la soumission de Mahaan.

Lashley gagne le bras de fer mais perd à la bagarre

Bobby Lashley et Omos doivent se retrouver sur le ring, mais pas pour un match. Comme annoncé les deux catcheurs doivent s’affronter dans un bras de fer. MVP est aux côtés d’Omos et pendant le bras de fer, au fur et à mesure que MVP provoque Lashley, celui-ci gagne de la force et bat Omos.

Comme l’on pouvait s’y attendre, le segment vire au passage à tabac de Bobby Lashley qui se fait écraser avec la table du bras de fer par Omos.

Tamina et Akira Tozawa ont battu Reggie et Dana Brooke par tombé avec une senton de Tozawa sur Reggie. Tozawa a aussi tenté de faire un tombé sur Dana Brooke après le match pour s’emparer du titre mais Truth l’a stoppé… puis a tenté sa chance lui aussi.

Publicité

Becky Lynch touche le fond, Asuka revient

Becky Lynch, dans une tenue Lady Gagesque et la mine totalement déconfite d’un lendemain de soirée avec beaucoup de regrets arrive péniblement sur le ring. Cela fait trois ans que personne ne l’avait battue pour le titre de championne de RAW, alors elle est mal.

Elle dit avoir touché le fond, mais lorsqu’on n’est au fond, on ne peut que remonter. C’est le début du comeback de Becky Lynch dit-elle. Elle va retrouver le chemin vers le top et aller détrôner Bianca Belair pour devenir championne pour toujours, et personne ne pourra me stopper.

Mais soudain surprise : Asuka est de retour. « Je vais te stopper, parce que personne n’est prêt pour Asuka ! » Les deux catcheuses commencent à se battre mais Becky Lynch quitte le ring, ce ne sera pas pour ce soir.

Damian Priest entre avec Edge pour le prochain match. Edge est assis sur un trône qui roule lentement sur la rampe (très lentement, heureusement qu’ils ne font pas tous le chemin vers le ring comme ça) et Priest est sur la plateforme roulante. Priest affronte Finn Bálor.

Damian Priest a battu Finn Bálor par tombé avec un chokeslam et un flatliner. Bálor a été distrait par Edge. Parce qu’il s’est levé de sa chaise. Il en faut peu.

Mustafa Ali le revenant

Le Miz a en tant qu’invité de son Miz TV le nouveau champion des États-Unis, Theory, qui lui rappelle un peu lui, il y a une paire d’années. Theory dit avoir beaucoup de respect pour le Miz et compte bien se montrer à la hauteur du compliment qu’il vient de recevoir.

Theory veut prouver qu’il est le meilleur investissement qu’aura fait Vince McMahon et compte amener le titre de champion des États-Unis à des niveaux jamais atteints.

Entre alors la seconde surprise de cette soirée : Mustafa Ali, qui fait finalement son retour à Monday Night RAW après quelques mois d’absence en raison d’un différent avec Vince McMahon. Les moqueries sur l’absence et les raisons de celle-ci vont bon train de la part de Theory et du Miz.

Mustafa Ali répond au Miz que pour rigoler, il n’a qu’à le regarder catcher. Ali défie aussi Theory à un match de championnat des États-Unis mais celui-ci refuse. Ali laisse alors entendre que Theory se comporte comme le Miz et fuit devant les combats. Un match entre Ali et Miz est alors évoqué, mais ce dernier dit ne pas avoir les pouvoirs pour le rendre officiel. Dommage ? Pas si sûr, Theory, lui, dit avoir envoyé un SMS à Vince McMahon et le match est maintenant officiel. Le Miz est… ravi ? Pas certain.

« Je vais te faire regretter de ne pas avoir obtenu ta démission. » lâche le Miz avant le match. Les bases sont posées.

Mustafa Ali a battu The Miz par tombé avec un cradle pour contrer la Figure Four.

Alors que Mustafa Ali célébrait sa victoire sur la rampe, Tommaso Ciampa l’attaque par surprise. Ciampa a aussi perdu son prénom, soit dit en passant. Ça devient infernal cette lubie.

En interview Rhea Ripley explique avoir enfin ouvert les yeux : Elle est beaucoup mieux en solitaire. Elle avait réussi à gagner le titre de RAW toute seule, mais depuis elle n’a eu que des partenaires qui l’ont freiné dans sa course. Liv Morgan est soudainement arrivée pour l’attaquer, plusieurs officiels viennent séparer les deux catcheuses.

À lire aussi : WWE : Ne parlez pas de retraite à Randy Orton

Les RKO pleuvent pour la soirée de Randy Orton

Le main-event de cet épisode oppose RK-Bro, Cody Rhodes et Ezekiel aux Usos, Seth Rollins et Kevin Owens. Tout le monde a le temps de faire son entrée et tous les catcheurs commencent par se battre à huit sur le ring pour le début du match.

Cody Rhodes, Ezekiel, Randy Orton et Riddle ont battu Seth Rollins, Kevin Owens et les Usos par tombé avec un RKO de Randy Orton sur Jey Uso. Tout les heels du match ont eu le droit à leur petit RKO dans le match avant le final, c’est la fête à Randy.

Cet épisode de WWE Raw se termine sur la célébration des faces avec le public, pas d’autre surprise pour clore la soirée.

Un épisode de WWE Raw assez sympathique sans pour autant être dans l’incroyable. La fête autour de Randy Orton offre de bons moments, les retours de Mustafa Ali et Asuka font du bien au roster de la brand rouge. Le triple-match de Bianca Belair et Sonya Deville n’était juste pas forcément nécessaire.

Voir aussi

En haut