Monday Night RAW

Résultats de WWE Raw du 9 mai

resultats wwe raw 9 mai 2022

Résultats complets de l’épisode de WWE RAW du 9 mai 2022.

WWE
Publicité

Au programme de cet épisode de WWE Raw du 9 mai 2022, RK-Bro affronte les Street Profits pour les titres de RAW, le Judgement Day s’exprime à trois, Cody Rhodes tente sa chance au titre des États-Unis de Theory et Bianca Belair affronte Asuka dans le main-event.

L’Unification des titres par équipe toujours au programme

Les RK-Bro ouvrent cet épisode et expliquent que malgré la défaite de la veille à WrestleMania Backlash contre la Bloodline, ils veulent toujours les titres de champions par équipe de SmackDown pour unifier les championnats par équipe. Les Usos avaient eux-mêmes lancé le challenge mais Roman Reigns a déchiré le contrat et s’est incrusté dans le match.

Riddle annonce qu’avec Orton ils seront ce vendredi à SmackDown pour réclamer le match à Roman Reigns parce que les Usos selon lui ne sont pas capables de prendre eux-mêmes la décision. S’il dit non, c’est qu’il n’aura pas confiance en ses cousins.

Les Street Profits font leur entrée. Ils doivent affronter Riddle et Orton tout de suite après, et les titres de champions par équipe de RAW sont en jeu. Ils rappellent qu’ils sont challengeurs et comptent unifier les titres à la place de RK-Bro. Le segment se termine sur quelques blagues sur la fumettes, « RK-Bro 4:20 says we just smoked your asses » lâche Riddle pour clore le segment.

Publicité

RK-Bro ont battu les Street Profits par tombé avec un RKO de Riddle sur Montez Ford qui se lançait pour un second frog splash, le second ayant débouché sur un nearfall. Randy Orton était impressionné.

À lire aussi : Résultats de WWE WrestleMania Backlash 2022

Theory est interviewé sur une plateforme installée sur la rampe à propos de son match contre Cody Rhodes pour le titre de champion des États-Unis. Il n’est pas inquiet, se dit totalement capable de battre Cody Rhodes. « Je portais des couches la dernière fois qu’il était à la WWE. » Pour lui Cody Rhodes c’est le passé, lui est le futur.

Cheap heat très cheap pour le Judgement Day

Le Judgement Day fait son entrée pour sa première promo à trois. Edge a une nouvelle coupe de cheveux et est furieux contre le public. Normalement les deux n’ont rien à voir. La Rated-R Superstar a une dent énorme contre le public, il fait une promo dans laquelle il se moque des fans, qu’il qualifie de moutons, de moches, d’idiots et de keyboard warriors. De la cheap heat beaucoup trop cheap, et ce sera comme ça pendant tout le reste du segment.

Damian Priest prend à son tour le micro, explique qu’ils étaient déjà dangereux lorsqu’ils étaient seuls, mais ensemble il y avait quelque chose en plus, et maintenant qu’ils ont leur « instrument de brutalité » c’est encore mieux, dit-il en présentant Rhea Ripley qui prend le micro à son tour.

Publicité

Pour sa première promo en heel Rhea Ripley ne fait pas mieux qu’Edge et va sur la route de l’attaque envers les fans. Elle dit que rejoindre Edge a été la décision la plus facile à prendre de sa carrière, qu’elle en avait marre de signer des autographes que les fans vont revendre sur eBay — super-originale cette phrase. Ripley termine que ce soir elle est concentrée sur une chose : Détruire Liv Morgan.

Edge termine le segment en expliquant qu’il a lui-même fait en sorte que l’équipe de Ripley et Morgan se sépare, que c’était du gâchis de laisser Ripley là-dedans et que Liv Morgan n’était qu’une poupée LOL vivante. La poupée fait son entrée pour son match.

Rhea Ripley a battu Liv Morgan par soumission avec un Texas Cloverleaf.

Publicité

Ripley porte à nouveau la prise de soumission après le match, Liv Morgan tape pour que Ripley lâche la prise mais sans succès, Edge est hilare.

Finn Bálor et AJ Styles s’allient à nouveau

Alors que les trois heels du Judgement Day sont sur le ring, Finn Bálor fait son entrée bientôt suivie par AJ Styles. Bálor est là pour son match contre Damian Priest, Styles est là pour le soutenir.

Finn Bálor a battu Damian Priest par disqualification après que Edge lui ait porté un spear. Juste avant Rhea Ripley s’est mise en travers de son chemin alors qu’il allait s’élancer de la troisième corde sur Priest.

AJ Styles attaque Edge et Damian Priest, Rhea Ripley s’immisce dans la bagarre, Styles manque de la frapper avant de réaliser que c’est elle — on n’ose toujours pas frapper les femmes à la WWE. Styles se fait ensuite surprendre par un spear de Edge pour terminer le segment.

Chad Gable explique à Kevin Owens qu’il a réussi à avoir un échantillon de l’ADN d’Ezekiel pour prouver qu’il est la même personne qu’Elias. Owens est ravi, et annonce qu’il aura aussi un invité ce soir : son vieux frère Ken Owens pour faire face à Elias. On est perplexe.

Publicité

Cedric Alexander interrompt le VIP Lounge de MVP pour lui faire une nouvelle offre pour le rejoindre lui et Omos. Lashley fait son entrée et attaque la sécurité avant de porter un Hurt Lock à Alexander.

Adam Pearce essaye d’annoncer quelque chose à Sonya Deville mais celle-ci veut juste savoir qui est son adversaire ce soir… avant finalement lui dire qu’elle ne veut pas savoir. Elle s’en va sur le ring pour son match. Au retour de la pub Pearce vient tout de même lui annoncer, alors qu’elle est sur le ring, qu’elle est virée de son post de general manager. Et en plus, son adversaire ce soir est Alexa Bliss, qui fait son retour.

Alexa Bliss a battu Sonya Deville par tombé avec un DDT et un Twisted Bliss. Moins d’une minute de match.

Connaissez-vous Ken Owens ?

Kevin Owens fait son entrée. Enfin, « Ken Owens » — il porte une perruque et a du gris dans sa barbe. Il dit à Ezekiel de ne pas trop s’en amuser, parce que personne n’a cru qu’il était le frère d’Elias et tous ceux qui y aurait cru ont simplement fait semblant. Owens continue de se moquer de lui, Ezekiel l’appelle « Ken », suffisamment pour l’énerver et le faire retirer sa perruque — mention spéciale au public qui a joué le jeu de la surprise.

Kevin Owens en a assez et attaque Ezekiel, aidé de Chad Gable et Otis qui débarquent. Owens termine en portant un Stunner à Ezekiel.

En coulisse Becky Lynch se plaint à Adam Pearce qu’Asuka ait eu le droit à un match, qu’on lui donne une opportunité qu’elle ne mérite pas. Pearce rétorque qu’on ne lui a rien donné et qu’elle va devoir battre la championne si elle veut le match de championnat. Lynch rappelle qu’elle n’a pas eu son match de championnat, et pointe du doigt le fait que devoir battre la championne pour avoir le droit à un match de championnat n’a aucun sens (ce n’est pas faute de l’avoir dit). Asuka lui répondra en lui hurlant dessus d’arrêter d’agir comme un bébé.

Veer Mahan a battu Frank Lowman par soumission avec sa Cervical Clutch. Le squash habituel, rien de nouveau chez Veer.

Seth Rollins cause la disqualification de Theory

Place au match de championnat des États-Unis, Theory défend le titre contre Cody Rhodes.

Cody Rhodes a battu Theory par disqualification suite à l’attaque de Seth Rollins sur Rhodes. Deuxième disqualification de la soirée et elle était attendue. Theory a en tout cas été bien mis en avant dans ce match, que ce soit par son action sur le ring que dans la bouche des commentateurs.

Après le match Seth Rollins termine son assaut sur Cody Rhodes et lui porte un Curb Stomp sur la table des commentateurs, qui pensent que Rollins est allé trop loin.

Sasha Banks et Naomi ont battu Doudrop et Nikki ASH par tombé avec leur combo codebreaker/sit-out full nelson bomb.

Le Miz fait son entrée juste après le match précédent, il est l’arbitre du match entre Ciampa et Mustafa Ali et est le seul à avoir le droit à une entrée. Ciampa et Ali entrent durant la publicité.

Ciampa a battu Mustafa Ali par tombé avec un reverse DDT, le Miz a fait un compte de trois très rapide après avoir compté lentement les tombés faits par Ali.

Bobby Lashley défie Omos à un nouveau match la semaine prochaine à RAW, et dans la cage cette fois. Le match est officialisé. Pendant ce temps, R-Truth vient donner les papiers du divorce à Akira Tozawa et Reggie. Dur.

À lire aussi : Roman Reigns a signé un nouveau contrat avec la WWE

Main-event express

Il reste dix minutes pour le main-event de cet épisode. Cinq après l’entrée de Becky Lynch qui s’installe à la table des commentateurs, une publicité, puis les entrées de Belair et Asuka. L’affaire va être rapidement pliée.

Bianca Belair a battu Asuka par disqualification suite à l’intervention de Becky Lynch qui a attaqué la championne de RAW. C’est la troisième disqualification de la soirée.

Becky Lynch s’en prend aussi à Asuka après le match avant de quitter le ring. Le show se termine sur l’image de Bianca Belair qui va s’assurer qu’Asuka va bien. Quelque chose nous dit que la WWE a manqué de temps pour ce main-event rapidement expédié.

Un épisode de Monday Night RAW assez peu intéressant. L’opener était bon mais pas inédit et sans grande surprise, le Judgement Day sans sa première promo à trois ne révolutionne rien et le main-event a visiblement manqué de temps. Dommage aussi d’avoir trois disqualifications dans un même show. La seule surprise ce sera le retour (très rapide) d’Alexa Bliss.

En haut