Preview

Carte finale de WWE Hell In A Cell 2022

wwe hell in a cell 2022 carte

Preview et analyse de la carte de WWE Hell In A Cell 2022.

WWE

Ce dimanche la WWE vous donne rendez-vous dans la grande cage. WWE Hell In A Cell 2022 a lieu ce dimanche avec, comme à WrestleMania Backlash, une petite carte de transition avant un été qui on l’espère sera chaud à Stamford.

On ne peut pas dire que la carte de WWE Hell In A Cell 2022 est chargée. Elle est dominée par des matchs de RAW et jusqu’à ce vendredi soir la brand rouge était la seule représentée dans le pay-per-view. On pourrait s’en plaindre, dire que le build up est bâclé mais en réalité on aurait presque envie de dire que ce n’est pas une si mauvaise chose. On y voit une manière pour la WWE de se concentrer sur ses plus gros événements, le prochain étant Money In The Bank suivi quelques semaines plus tard de SummerSlam. L’été sera chaud à la WWE, alors on souffle un peu avant.

Le triplé pour Cody Rhodes ?

On souffle mais pas trop non plus. La tête d’affiche de WWE Hell In A Cell 2022 c’est l’excellente rivalité entre Seth Rollins et Cody Rhodes qui devrait se conclure ici, dans la grande cage. Une aubaine pour Cody Rhodes, il va pouvoir se lâcher un peu. Vous rigolez mais six mois sans sa saignée mensuelle, pour lui c’est long.

Trêve de plaisanterie, Seth Rollins s’apprête à affronter Cody Rhodes une troisième fois et n’a encore remporté aucun match contre l’ancien champion TNT. Va-t-il cette fois pouvoir s’imposer ? Même pas sûr. Rhodes a été signé à la WWE en grande pompe, la mallette Money In The Bank est pour lui et l’histoire vers un titre majeur rendant hommage au paternel est tout écrite. On imagine mal le voir commencer cette aventure estivale avec une défaite.

Publicité

Quant à Seth Rollins, la défaite lui va si bien. C’est certes un peu dommage, mais son gimmick est un loser magnifique (et fou) qui de toute façon n’a pas besoin de victoire actuellement. Et puis il se retrouvera sans doute lui aussi dans le Money In The Bank Ladder Match… avec Cody Rhodes.

Un triple-menace pour Bianca Belair en attendant la suite

Autre match important avec le titre de championne de RAW, ou qui devrait du moins être important. Bianca Belair défend la ceinture contre l’ancienne championne Becky Lynch et Asuka. Le problème, c’est que l’on a une championne de RAW qui pour le moment à part devoir se débarrasser de Becky Lynch actuellement, elle n’a pas grand-chose à faire. On a pourtant une catcheuse face, très populaire auprès du public, mais qui n’a pas eu souvent l’occasion de triompher sur le ring dernièrement.

Et puis il y a une Asuka qui fera acte de présence, servira sans doute à prendre le tombé pendant le match pour que Bianca Belair puisse gagner sans ennuyer Becky Lynch, et on passera à la suite.

Bianca Belair devrait repartir championne, doit repartir championne et on l’espère aura ensuite une belle rivalité pour l’été, même si trouver une challengeuse va être difficile. Alexa Bliss qui a fait son retour et qui attend patiemment en faisant quelques matchs sans importance, Liv Morgan si un jour elle est prête, Carmella, Dana Brooke… on s’enfonce.

Le trio Judgement Day, bientôt quatuor ?

Autre match intéressant, un trois contre trois. Le Judgment Day de Edge, Damian Priest et Rhea Ripley fait face à AJ Styles, Finn Bálor et Liv Morgan. Le trio des faces ne fait pas tellement figure de favoris dans cette histoire. Le clan de Edge est encore en cours d’installation, il a besoin de grosses victoires pour appuyer sa domination et on connaît l’intérêt que porte la WWE pour Balor et Morgan.

Publicité

Il n’est pas impossible que le schéma de l’intervention extérieur, de la distraction, ne se répète. Edge continue de teaser une nouvelle entrée dans son Judgment Day. On parle de Tommaso Ciampa, qui à RAW n’a pour le moment pas grand-chose à faire. Un heelturn de Finn Bálor se retournant contre son équipe est aussi évoqué. La victoire de Judgment Day est en tout cas très probable.

Le titre de champion des États-Unis sera en jeu ce dimanche soir, Austin Theory défendant la ceinture contre Mustafa Ali. Un match qui sur un plan catchesque ne devrait pas décevoir. Pour ce qui est du résultat on s’attend évidemment à voir Theory conserver le titre. Mustafa Ali est revenu, mais d’expérience de fan de catch, on sait que Vince McMahon peut être rancunier et faire perdre Ali devant son public de Chicago pourrait être le genre de petite punition qu’aime donner le Chairman.

À lire aussi : WWE : Le tournoi pour les titres par équipe féminin visiblement oublié

Publicité

On descend un échelon dans la carte et on se retrouve avec Bobby Lashley contre Omos et MVP dans un handicap match. Probablement le dernier match entre Lashley et Omos (par pitié) pour une rivalité bien trop longue et qui a pris bien trop de temps d’antenne à RAW — le main-event du go-home de Hell In A Cell, quand même. Une victoire de Lashley qui fait le tombé sur MVP, et on en parle plus.

Kevin Owens de son côté affrontera Ezekiel qui n’est pas du tout Elias. Une histoire qui rend fou, surtout Kevin Owens qui n’en peux plus et qui n’attend plus qu’une chose, taper Ezekiel. Un match pour un programme fun, en grande partie parce que porté par Kevin Owens qui malgré l’absurdité de l’histoire s’implique comme s’il jouait sa vie. C’est le Kevin Owens qu’on aime.

SmackDown a finalement eu un match sur cette petite carte : Madcap Moss contre Happy Corbin après le retour du premier à SmackDown ce vendredi, bretelles en moins et assurance en plus. Plus de limites, plus de blagues, Madcap Moss vient pour la bagarre et ça tombe bien le match de ce dimanche est un No Holds Barred.

WWE Hell In A Cell 2022 ne devrait pas peser lourd dans la chronologie WWE 2022, mais il sera intéressant à suivre pour voir comment va débuter l’été à Stamford.


Carte de WWE Hell In A Cell 2022

  • Championnat de RAW : Bianca Belair (c) contre Asuka contre Becky Lynch
  • Championnat des États-Unis : Theory (c) contre Mustafa Ali
  • Cody Rhodes contre Seth Rollins — Hell In A Cell
  • Edge, Damian Priest & Rhea Ripley contre AJ Styles, Finn Bálor et Liv Morgan
  • Bobby Lashley contre Omos & MVP — Handicap Match
  • Ezekiel contre Kevin Owens
  • Madcap Moss contre Happy Corbin — No Holds Barred

Voir aussi

En haut