WWE

WWE : Nouvelle révélations dans l’affaire Vince McMahon

wwe vince mcmahon affaire revelations

De nouvelles révélations ont été faites dans l’affaire Vince McMahon, faisant état de 12 millions de dollars versés à 4 femmes ces 16 dernières années.

WWE
Publicité

De nouvelles révélations ont été faites dans l’affaire qui accuse Vince McMahon d’avoir étouffé financièrement des histoires de harcèlement et agressions sexuelles par le Wall Street Journal.

C’est désormais en tout 12 millions de dollars qui ont été payés ces 16 dernières années à différentes femmes afin qu’elles n’évoquent pas publiquement les agressions dont elles ont été victimes, ou qu’elle n’évoque pas l’infidélité de l’homme de 76 ans en public. La première enquête évoquait 3 millions dollars versé à une ex-employée.

L’argent a été versé à quatre femmes qui ont chacune signé un accord de non-divulgation les empêchant de parler de leurs relations avec Vince McMahon et d’évoquer d’éventuelles actions en justice contre le président de la WWE.

L’un de ces accords portait sur un paiement de 7,5 millions de dollars à une ancienne catcheuse de la WWE qui affirmait que McMahon l’avait « contrainte à lui faire une fellation ». La catcheuse, restée anonyme, a été rétrogradée dans la carte avant que McMahon décide de ne pas renouveler son contrat en 2005 après avoir de nouveau refusé d’avoir des relations sexuelles avec lui. L’ancien talent a approché McMahon en 2018 et un accord a été conclu.

Publicité

À lire aussi : Le « Quoi qu’il en coûte » de Vince McMahon

Une ancienne Superstar concernée

Dans un autre accord, une autre « personne sous contrat avec la WWE » a indiqué avoir reçu des photos non sollicitées de Vince McMahon nu. Elle a également affirmé que McMahon l’avait harcelée sexuellement. Un règlement d’environ 1 million de dollars a été convenu en 2008.

Une autre employée de la WWE qui a eu des relations sexuelles avec Vince McMahon affirme quant à elle avoir reçu 1 millions de dollars afin de garder le silence sur les infidélités du président de la WWE.

Le président de la WWE est depuis le mois d’avril 2022 sous le coup d’une enquête du conseil d’administration de la WWE afin de savoir s’il a utilisé l’argent de la compagnie de Stamford pour couvrir ses agissements envers une ex-employée. Vince McMahon a depuis été écarté de son poste de CEO de la WWE, remplacé par Stephanie McMahon, tandis que John Laurinaitis, lui aussi visé par la première enquête, a été démis de ses fonctions à la tête du département des relations avec les talents.

Voir aussi

En haut