Monday Night RAW

Résultats de WWE Raw du 18 juillet

resultats wwe raw 18 juillet 2022

Résultats complets de l’épisode de WWE Raw du 18 juillet 2022.

WWE

Au programme de WWE Raw ce lundi 18 juillet, le retour de Logan Paul pour la réponse du Miz à son défi lancé pour SummerSlam et un nouveau match de championnat de RAW entre Bianca Belair et Carmella.

Titus O’Neil, employé du mois

C’est étrangement Titus O’Neil qui nous accueille en ouverture de cet épisode. « L’ambassadeur de la WWE » vient nous faire un joli discours sur ce que la WWE fait de bien, que ce soit du côté humanitaire en aidant les plus défavorisés, en divertissant les militaires américains dans le monde entier ou en venant en aide aux familles dans le besoin.

O’Neil explique que vous n’entendrez jamais parler de politique à la WWE (ah bon ?), de religion (non ?) ou de quoi que ce soit qui divise (vraiment ?). La WWE est un lieu sûr où il est possible pour tout le monde de passer un bon moment « et c’est ce que nous allons faire ce soir ! », dit-il avant de souhaiter la bienvenue à tout le monde à Monday Night RAW.

Vu les affaires qui secouent la WWE et Vince McMahon en ce moment, et celles qui risquent encore de tomber ces prochains jours si l’on en croit les rumeurs, c’était l’ouverture de Monday Night RAW la moins subtile de l’histoire du show. Bravo à O’Neil en tout cas, il a bien mérité le titre d’employé du mois.

Publicité

Le comeback de Becky Lynch ?

Le show commence réellement avec Becky Lynch qui a une promo et une bonne nouvelle (pour elle) à nous annoncer : La gagnante du match de championnat de RAW entre Bianca Belair et Carmella l’affrontera à SummerSlam. La place de challengeuse sortie de nulle part pour Lynch.

Bianca Belair n’aime pas tellement la nouvelle et refuse que cet route vers SummerSlam 2022 soit l’histoire du comeback de Becky Lynch, cela doit être celui de Bianca Belair pour boucler la boucle depuis SummerSlam 2021. Elle accepte l’idée d’affronter Lynch — après avoir battu Carmella ce soir — pour pouvoir mettre un point final à cette histoire.

Carmella interrompt la discussion, nous explique qu’elle est « badass with a great ass » (badass avec un super cul), on est content pour elle. Elle annonce aussi que cette fois, pas question pour Bianca Belair de se faire compter à l’extérieur du ring, si elle perd par count-out, elle perd son titre.

Becky Lynch et Carmella finissent par attaquer la championne. Belair réussi à se débarrasser de Carmella mais Lynch lui porte un Manhandle Slam. Au retour de la pub Belair souffre encore de l’attaque, mais elle veut tout de même faire le match. C’est une championne qui se bat.

Bianca Belair a battu Carmella par tombé avec son KOD pour conserver son titre. Becky Lynch a tenté en début de match de distraire Belair pour qu’elle soit décomptée à l’extérieur, mais sans succès.

Publicité

Après le match Becky Lynch s’est emparée de la ceinture de championne de RAW avant de la rendre à Bianca Belair. Le rendez-vous pour SummerSlam est donné.

Les Street Profits sont en interview pour évoquer la place d’arbitre de Jeff Jarrett dans leur match contre les Usos à SummerSlam. MVP et Omos les interrompent, MVP rappelle à Dawkins qu’Omos l’a battu la semaine dernière. Dawkins défie les deux catcheurs à un match par équipe mais MVP lui dit qu’il ne peut pas catcher, par contre, il veut bien aller demander un nouveau match à Pearce pour Omos et Dawkins.

Kevin Owens est de retour

Kevin Owens est bel et bien de retour comme l’annonçaient les rumeurs de ce lundi. C’est l’heure du KO Show avec Riddle en invité. Owens évoque son absence qu’il justifie par une envie de prendre ses distances avec l’histoire entre lui et les frères Elias et Ezekiel qui le rendait fou.

Publicité

Pendant cette pause Kevin Owens a tout de même regardé RAW et n’a pas pu s’empêcher de noter à quel point Riddle est calme et détendu, se demandant s’il a « un truc » pour s’aider à se détendre. On a la référence. Owens voudrait en tout cas être aussi à la cool que Riddle, alors il veut lui proposer un truc.

Riddle doit affronter Seth Rollins à SummerSlam, Rollins était le meilleur ami de Kevin Owens mais il l’a perdu, comme Riddle a perdu Randy Orton. Il lui propose alors son aide, une alliance, il lui propose de former Bro-KO. Malheureusement pour Owens, Riddle refuse. « Tu es le plus grand menteur que je connaisse » lui répond Riddle avec le sourire. Owens ne comprend pas pourquoi Riddle ne lui fait pas confiance après avoir fait confiance avec la personne la moins digne de confiance de la WWE, Randy Orton.

Riddle se lève parce qu’on ne dit pas de mal de Randy Orton devant lui, mais la musique de Seth Rollins se lance sans que celui-ci n’entre. Rollins finir par attaquer Riddle par surprise, Owens ne réagit pas.

En interview après la pub, Rollins explique qu’il s’en prend à Riddle parce qu’il est si idiot que cela tourne à l’arrogance. Si idiot qu’il a fait confiance en Randy Orton. Ezekiel interrompt Rollins pour tenter de défendre Riddle. Rollins lui répond qu’il peut écraser Ezekiel, Elias ou Elrod. « Ne parle pas comme ça de ma famille » lui répond Ezekiel. Cela va évidemment finir en match un peu plus tard.

Damian Priest assure dans une promo que Dominik Mysterio va rejoindre le Judgment Day ce soir, il sait que le fils n’a qu’une hâte, c’est de se débarrasser du père.

Publicité

Damian Priest a battu Rey Mysterio par tombé avec le Razor’s Edge après avoir contré une tentative de senton.

Après le match Finn Bálor et Damian Priest préparent Rey Mysterio pour un Con-Chair-To. Damian Priest demande à Dominik Mysterio de les rejoindre, où il portera le coup de chaise fatal. Le fils Mysterio finit par accepter, mais Priest lui explique que finalement les choses ne fonctionnent pas ainsi, et l’attaque à coups de chaise. Bálor menace d’exécuter le Con-Chair-To mais ne le fera finalement pas.

Seth Rollins a battu Ezekiel par tombé avec son Curb Stomp.

Les Usos approchent Omos et MVP en coulisse pour leur dire qu’Angelo Dawkins n’a aucune chance de s’en sortir ce soir et que cela facilitera leur victoire à SummerSlam. Ils assisteront au match aux abords du ring.

Toujours en coulisse, Finn Bálor explique que Dominik Mysterio a échoué à son test pour entrer dans le clan ce soir. Il aurait dû lui-même prendre la chaise et briser la nuque de son père. La semaine prochaine, « Rey Mysterio va tomber, et le Judgment Day va briller ».

DQ après DQ

Angelo Dawkins et Omos s’affrontent dans le match suivant comme annoncé, mais les choses ne vont pas se passer comme prévu.

Angelo Dawkins a battu Omos par disqualification, MVP est intervenu dans le match.

Adam Pearce ayant vu l’intervention de MVP alors que ce dernier avait dit qu’il ne pouvait pas catcher, est tout de même venu annoncer un changement de plan : Omos et MVP affrontent les Street Profits.

Les Street Profits ont battu Omos et MVP par disqualification, avec cette fois une intervention des Usos qui ont attaqué Montez Ford. Deux disqualifications à la suite en moins de dix minutes, ils ont fait fort.

Omos et les Usos ont ensuite passé à tabac les Street Profits et les champions ont célébré ce beatdown en levant leurs ceintures.

Zara Schreiber veut interviewer le Miz mais Veer Mahan fait irruption. Il ne dit rien pendant quelques secondes, hurle un « bouh! », sourit, et part. C’est fort. Le Miz quant à lui viendra simplement mettre en garde Logan Paul ce soir, expliquant qu’il n’aimerait certainement pas être son adversaire.

Theory se la joue The Miz

Theory est sur le ring pour une promo. Il vient nous expliquer ses plans pour SummerSlam que l’on connaît déjà avant d’évoquer la manière dont il est perçu en coulisse. Il sait que beaucoup de gens ne l’aiment pas, comme Roman Reigns, Brock Lesnar, Madcap Moss et Dolph Ziggler. Un petit côté The Miz, la promo est bonne. On revoit les images de Ziggler attaquant Theory la semaine dernière.

Le Mr MITB continue sa promo avant d’être interrompu par AJ Styles qui vient lui annoncer que peu importent les titres avec lesquels il repartira à SummerSlam, il sera en première ligne pour les lui prendre. Il vient aussi lui expliquer que personne n’est jaloux de lui dans les vestiaires, tout le monde pense simplement qu’il est idiot.

Theory se vante de tout ce qu’il a accompli de plus que Styles à son âge, se rappelant qu’au même âge qu’a Theory aujourd’hui, Styles affrontait des « péquenauds » au fin font de la Géorgie. Styles se dit fière de son parcours qui a fait de lui ce qu’il est aujourd’hui, quelqu’un qui pourrait inculquer un peu de bon sens à Theory, avant de le frapper.

Dolph Ziggler fait son entrée tandis qu’un match entre Theory et AJ Styles va commencer.

AJ Styles a battu Theory par décompte à l’extérieur suite à un superkick de Ziggler à l’extérieur du ring.

Après le match Theory tente de se défendre face à la décision de l’arbitre, mais AJ Styles vient lui porter son Styles Clash.

La WWE se vante de ses chiffres sur les réseaux sociaux qui dépassent ceux de plusieurs autres franchises de sports combinées, une promo vidéo pour le match entre Bianca Belair et Becky Lynch est diffusée, puis on voit des images de Titus O’Neil durant ses activités de charités. On a jamais autant vu O’Neil dans un si court laps de temps.

Asuka, Alexa Bliss et Dana Brooke ont battu Tamina, Doupdrop et Nikki ASH par soumission avec l’Asuka Lock sur Nikki ASH. Le finish du match est confus avec l’irruption de la bande du titre 24/7 en plein dans l’affrontement, le match n’était de toute façon pas très intéressant.

Rey Mysterio met en garde le Judgment Day pour la semaine prochaine, laissant entendre qu’il n’y avait aucune chance que Dominik Mysterio ne les rejoignent pour de vrai. On commence à avoir quelques doutes.

À lire aussi : WWE : Goldberg se dit prêt à faire son retour

Logan Paul a le Miz à l’usure

On termine cet épisode de WWE Raw avec le retour de Logan Paul, qui demande au Miz déjà sur le ring s’il accepte son défi pour SummerSlam. Le Miz balaye la proposition de Paul et préfère rediffuser les meilleurs moments de leur match de WrestleMania 38 pour montrer qu’ils formaient une bonne équipe.

Logan Paul à la fin de la vidéo demande que l’on rediffuse l’entièreté de la vidéo, avec cette fois le Skull Crushing Finale du Miz sur Paul. Le Miz explique qu’il voulait juste apprendre quelques petites choses à Logan Paul, mais tout ce que le Miz lui a appris ce soir-là, c’est qu’il devait signer un contrat avec la WWE pour revenir le battre à SummerSlam affirme Paul.

Le Miz, après avoir vanté ses accomplissements, décline le défi de Logan Paul en le qualifiant de rookie. Paul entre alors dans un discours dans lequel il explique qu’on lui a dit qu’il ne réussirait jamais à faire carrière sur les réseaux sociaux (allons bon) et qu’il ne tiendrait pas face à Floyd Mayweather sur le ring (ça, on veut bien le croire), mais il a réussi à construire un empire et a poussé Mayweather dans ses retranchements.

Logan Paul annonce au Miz qu’il sera présent la semaine prochaine à RAW pour l’épisode au Madison Square Garden et qu’il animera sa propre version du Miz TV pour lui montrer qu’il est meilleur que lui. Le Miz continue de se moquer de Logan Paul et refuse toujours le match de SummerSlam. Logan Paul fait alors ce que beaucoup ont fait au Miz récemment : L’attaquer sur ses parties intimes qu’il dit être de la taille de myrtilles. Le public reprend alors en choeur « petites boules ».

En réponse, le Miz dévoile un t-shirt « Hello, mes boules sont énormes » — c’est l’équivalent WWE du « Puceau, moi ? » un peu.

Le Miz est furieux, et finit enfin par accepter le match contre Logan Paul à SummerSlam. Il tente aussi d’attaquer Logan Paul mais ce dernier parvient à se défendre, avant que Tommaso Ciampa ne vienne en aide au Miz. Logan Paul réussira à s’enfuire du ring.

Zara Schreiber rejoint le ring pour interviewer le Miz sur le match qui vient d’être annoncé, ce dernier expliquera que la WWE est sa maison avant de terminer cet épisode avec Ciampa (pour qui on a un peu de pitié depuis quelque temps).

Voir aussi

En haut