Friday Night SmackDown

Résultats de WWE SmackDown du 29 juillet

resultats wwe smackdown 29 juillet 2022

Résultats complets de WWE SmackDown du 29 juillet 2022.

WWE
Publicité

Au programme de cet épisode de WWE SmackDown du 29 juillet, le dernier avant WWE SummerSlam 2022, Drew McIntyre et Sheamus s’affrontent dans un match un peu spécial pour une place de challenger, Liv Morgan et Ronda Rousey doivent faire équipe et Paul Heyman a un message à faire passer. Pendant ce temps, Theory a toujours les mêmes ambitions.

Drew McIntyre gagne son billet pour Clash at the Castle

On démarre dans le dur ce soir avec le Good Old Fashioned Donnybrook Match de Drew McIntyre et Sheamus dont le gagnant repartira avec la place de challenger aux titres de champion WWE et Universal à Clash at the Castle le 3 septembre prochain. Pas d’Angela pour McIntyre mais pas grave, tout un tas d’objets sont disponibles, tables, chaises mais aussi les fameux shillelaghs.

Drew McIntyre a battu Sheamus par tombé avec son Claymore. Excellente idée de lancer l’épisode avec ce match en lieu et place d’une longue promo. Les deux adversaires se sont mis cher pendant 25 minutes.

McIntyre ira à Clash at the Castle pour affronter celui qui sera champion WWE Universal et compte bien prendre le titre des mains des champions part-timers. Theory apparaît soudainement et frappe McIntyre avec sa mallette sous les huées du public.

Publicité

Happy Corbin s’installe dans le public derrière Pat McAfee. Il a le droit, il a acheté sa place. Il a du popcorn et une affiche qui se moque de McAfee. Michael Cole et Pat McAfee tentent de passer en revue la carte de SummerSlam mais Corbin ne cesse d’alpaguer McAfee, lui lance du popcorn (normalement c’est là que la sécurité vous jette de l’arena).

Corbin et McAfee se disputent, Adam Pearce débarque et tente de calmer les deux rivaux. Corbin passe par-dessus la barrière, et fini par frapper McAfee dans les parties. McAfee se roule par terre et hurle de douleurs. Sacré selling.

Theory est interviewé en coulisse et se vante d’avoir attaqué McIntyre plus tôt. Il est sûr de casher sa mallette ce samedi et de réussir, et battra McIntyre à Clash at the Castle. Paul Heyman le rejoint, mais on ne sait pas ce qu’il va lui dire.

Shotzi remplace Lacey Evans, Liv Morgan et Ronda Rousey ne peuvent coexister

Shotzi a battu Aliyah par tombé avec son Never Wake Up. Shotzi a remplacé Lacey Evans parce que cette dernière n’était pas en mesure de catcher ce soir, nous annonce Michael Cole, mais c’est probablement kayfabe.

Ronda Rousey et Liv Morgan posent pour des photos en vue de leur match de ce samedi. Natalya et Sonya Deville débarquent, la canadienne dit mériter bien plus que Rousey le match de championnat. Les deux duos vont s’affronter dans le prochain match.

Publicité

Pendant ce temps Shotzi est toujours sur le ring et elle rit, sans doute fière de sa victoire. Ronda Rousey débarque et la passe à tabac. Elle demande à Natalya de venir tout de suite. Un fan interpelle Ronda Rousey mais cette dernière lui lâche un « Tais toi ! Ta mère t’a raté ». Le public est hilare, le type s’est tapé la honte de sa vie.

Liv Morgan et Ronda Rousey ont battu Natalya et Sonya Deville par soumission avec un ankle lock de Rousey sur Deville, pendant que Morgan portait son Oblivion à Natalya. Bon match, même si Liv Morgan, qu’on sent quelque peu devenir heel ce soir, a durant pas mal de temps refusé de faire le tag pour laisser Rousey catcher. Elles ne peuvent visiblement pas coexister.

Rappel du règlement par Jeff Jarrett

Jeff Jarrett réunit les Usos et les Street Profits pour évoquer le match qui les opposera ce samedi et dont il sera l’arbitre. Le public n’en a visiblement pas grand-chose à faire de Jarrett et préfère lâcher des « What » à chaque fois qu’il parle. Le but du segment est de mettre à plat les règles du match de ce samedi.

Publicité

Les deux équipes en profitent pour se charrier, se demandant si tel ou tel coup vaudrait une disqualification. Jarrett salue l’imagination des deux équipes mais leur explique qu’il ne sera pas là pour les brider durant le match, juste pour les laisser se défouler et faire son boulot d’arbitre quand il le faut.

Maintenant dit-il, s’il y a ce soir un différent, que quelqu’un se lance. Les Street Profits semblaient avoir envie de lancer la bagarre à coups de poing, mais Jey Uso porte accidentellement un superkick à Jeff Jarrett. Les Usos se confondent en excuses, mais ils semblent désormais qu’ils ne pourront pas être amis avec l’arbitre ce samedi soir. Les Street Profits terminent le segment en jetant les Usos du ring tandis que Montez Ford se lance pour un dive sur ces derniers.

Les Viking Raiders ont battu les New Day par tombé avec une double powerbomb.

Après le match Xavier Woods se fait attaquer par les Raiders tandis que Kingston est jeté du ring. Les heels procèdent à une pillmanisation de la cheville de Xavier Woods qui hurle de douleur.

À lire aussi : Carte finale de WWE SummerSlam 2022

Publicité

Brock Lesnar passe une tête

On termine cet épisode avec un « message spécial » de Paul Heyman. Il évoque le règne de Roman Reigns qui approche des 700 jours et assure qu’il sera le dernier homme debout ce samedi soir à la fin de SummerSlam. Heyman assure même que Roman Reigns va nous débarrasser de Brock Lesnar une fois qu’il l’aura battu.

En attendant quand on parle du loup du Canada, le voilà. Brock Lesnar fait son entrée. Heyman lui tend le micro mais Lesnar le bloque dans un coin comme s’il allait le frapper.

Entre alors Theory qui pense avoir une chance de mettre Lesnar à terre d’un coup de mallette. Il n’en sera évidemment rien. Brock Lesnar s’empare de la mallette et frappe Theory avec pour le passer à tabac.

Alors que Theory croit s’en tirer en sortant du ring, Drew McIntyre débarque à son tour pour s’occuper de lui et porte son Claymore au Mr MITB. Le segment se termine sur une petite confrontation entre Lesnar et McIntyre qui pourraient se recroiser quelque part au Pays de Galles en septembre.

Ainsi se termine cet épisode de WWE SmackDown go-home de SummerSlam. Il paraît assez évident que Theory ne sera pas champion ce samedi mais son push reste fort et ne devrait pas perdre en intensité ces prochaines semaines.

Voir aussi

En haut