WWE

Résultats de WWE SummerSlam 2022

resultats wwe summerslam 2022

Résultats complets de WWE SummerSlam 2022.

WWE

Ce samedi soir c’est WWE SummerSlam 2022 en direct du Nissan Stadium de Nashville dans le Tennessee.

Le main-event verra Roman Reigns défendre le titre de champion WWE Universal contre Brock Lesnar dans ce qui devrait être leur dernier match ensemble. Un match sous la menace du cash-in du Mr Money In The Bank, Theory.

Les Usos et les Street Profits se disputeront les titres de champions par équipe de RAW et SmackDown Unifiés des premiers, dans un match arbitré par Jeff Jarrett.

Bianca Belair et Becky Lynch se retrouvent un an après le squash de cette dernière qui faisait son retour et prenait le titre de championne de Smackdown à la première. Cette fois, Bianca Belair défend le titre de championne de RAW. Liv Morgan défendra de son côté le titre de championne de SmackDown contre l’ancienne championne Ronda Rousey.

Publicité

On retrouvera aussi notamment Logan Paul face à The Miz, les Mysterio contre Judgement Day, et Seth Rollins devrait avoir un match contre un adversaire surprise.

Bianca Belair se maintient, Bayley revient avec des potes

La soirée commence par le match de championnat de RAW. Bianca Belair affronte Becky Lynch pour défendre sa ceinture, un an après le squash de Belair par Lynch pour le titre de SmackDown.

Bianca Belair a battu Becky Lynch par tombé avec son KOD précédé d’un beau spanish fly depuis la seconde corde pour conserver son titre.

Bon match, un peu traînant dans les premières minutes mais un opener efficace ensuite. Et on n’est pas au bout de nos surprises. Becky Lynch serre la main de Bianca Belair après le match, avant de la prendre dans ses bras. Mais cela ne s’arrête pas là : Bayley fait son retour, est-elle la prochaine challengeuse de Bianca Belair ? Sans doute, mais elle ne vient pas seule. Bayley semble s’être entichée de Dakota Kai et Io Shirai qui débarquent à leur tour.

Un face à face sur le ring, le trio de Bayley, Kai et Shirai d’un côté, Lynch et Belair de l’autre. On a failli croire à un autre retour pour rejoindre le clan des faces. Ce sera pour une prochaine fois.

Publicité

Triple H est au turbin, pas de doute possible ce soir.

Premier match solo réussi pour Logan Paul

Retour à l’action avec le match entre Logan Paul et le Miz. Miz, Maryse et Ciampa entrent en vert. Ça porte malheur le vert sur scène.

Logan Paul a battu The Miz par tombé avec un Skull Crushin Finale. La performance de Logan Paul est incroyable, pour un type qui ne fait que débuter. Tommaso Ciampa a tenté d’intervenir, l’arbitre a voulu le virer des abords du ring mais celui-ci n’a pas voulu partir, alors AJ Styles est venu s’en charger.

Publicité

On nous tease du AJ Styles contre Ciampa, le tout sous l’égide de Triple H qui a visiblement l’envie de tout retourner, il fait très chaud à Nashville.

Le Mr Money In The Bank Theory, qui a bien des projets plus tard dans la soirée, fait pour le moment son entrée pour tenter de prendre le titre de champion des États-Unis de Bobby Lashley. Theory frappe Lashley avec sa mallette avant le match pour espérer prendre le dessus.

Bobby Lashley a battu Theory par soumission avec le Hurt Lock pour conserver le titre de champion des États-Unis.

Le match est court, Theory a même message de le quitter parce que finalement ça n’a que peu d’intérêt à côté de ce qu’il prévoit ce soir, mais Lashley est venu le ramener dans le ring.

Edge revient, et il est pas content

On enchaîne rapidement avec le Judgment Day qui entre au complet avec Rhea Ripley, pour le match qui oppose Finn Bálor et Damian Priest aux Mysterio. Le match est sans disqualification, tout est possible.

Publicité

Les Mysterio ont battu Judgment Day par tombé avec un springboard splash de Rey Mysterio sur Finn Bálor après un double 619, mais surtout après un retour (pas vraiment) surprise de Edge.

Edge, après plusieurs semaines de teasing, nous revient après être passé chez le coiffeur pour se venger de l’attaque subie par son propre clan. Edge a porté un spear à Bálor et Priest pour permettre ensuite à Mysterio de conclure le match.

Pat McAfee affronte Happy Corbin dans le match suivant. Corbin a le droit à une chorale qui lui chante « Bum ass Corbin » avant d’enchaîner sur le theme song de McAfee — qui n’entre plus sous Seven Nation Army, c’était juste pour WrestleMania.

Pat McAfee a battu Happy Corbin par tombé avec un Code Red.

Un match sympathique mais loin de celui de WrestleMania pour McAfee en termes de qualité. Michael Cole a été impliqué lorsque l’action s’est déroulée à la table des commentateurs, se faisant remettre à sa place (littéralement), puis l’arbitre a été mis KO pour que McAfee puisse se venger du coup dans les parties de SmackDown avec un autre coup dans les parties.

Dre McIntyre est venu faire un crochet par le Nissan Stadium bien qu’il n’y ait aucun match. Il vient nous dire qu’il est content d’être à Nashville, revient sur son match contre Sheamus à SmackDown ce vendredi dont il souffre encore, mais dit en être ravi parce qu’il va pouvoir affronter le vainqueur du main-event de ce soir.

Après une petite interaction avec un jeune fan dans le public, il dit qu’il battra n’importe lequel de celui qui sortira champion du main-event de ce soir et demande au public de lancer le décompte pour le Claymore avant de lever l’épée pendant que les feux d’artifice sont tirés.

À lire aussi : Drew McIntyre challenger à WWE Clash at the Castle

Les Usos se maintiennent champions par équipe

Retour à la compétition, les titres unifiés par équipe sont en jeu dans le match suivant entre les champions The Usos et les Street Profits. L’arbitre du match est Jeff Jarrett. Parce que pourquoi pas.

The Usos ont battu les Street Profits par tombé avec leur 1-D sur Angelo Dawkins pour rester champions par équipe.

Si l’action est au rendez-vous, les mésaventures avec l’arbitre invité font aussi partie du match. Jarrett manque de recevoir un superkick de Jey Uso. Un peu plus tard il tarde trop à faire le tombé après un frog splash de Montez Ford qui s’énerve contre Jarrett en conséquence.

Au final l’intérêt d’avoir Jeff Jarrett en tant qu’arbitre est assez proche de zéro, le final est sans saveur et on ne retrouve rien de bien différent quant aux matchs qui les ont déjà vus s’affronter. Il est temps que la division tag-team change un peu ses têtes d’affiche, on tourne en rond.

Kid Rock est de la partie comme s’il était toujours à la mode, une bière à la main, sa compagne dans l’autre. ‘Murica.

Interdit de catch, Riddle veut tout de même la bagarre

Riddle arrive énervé sur le ring. Plusieurs agents de sécurité lui demandent de partir, mais il ne veut rien savoir. Il vient pour se battre. Il n’est pas médicalement apte à catcher mais il s’en fout, il veut voir Seth Rollins ce soir pour la bagarre.

Seth Rollins fait son entrée, des officiels le retiennent. Riddle passe à l’attaque mais les choses ne se passeront pas comme prévu pour lui. Seth Rollins parvient une fois sur le ring à porter son Curb Stomp à Riddle. Rollins s’en va, laissant Riddle KO sur le ring entouré d’officiels.

L’annulation du match prévu et ce segment servent à rendre la rivalité plus intense dira-t-on, mais on aurait bien voulu voir Rollins en action à la place ce soir, ce segment aurait été mieux à RAW.

Liv Morgan toujours championne, mais pas de victoire clean

Retour à l’action, Liv Morgan défend le titre de championne de SmackDown contre l’ancienne championne Ronda Rousey.

Liv Morgan a battu Ronda Rousey par tombé, Rousey avait les épaules aux sol en portant un armbar à Morgan, l’arbitre a compté trois. Morgan reste championne de SmackDown.

La championne se défend plutôt bien dans le début mais ça se corse lorsque Ronda Rousey passe aux soumissions. Liv Morgan atteint les cordes mais elle souffre, un médecin vient s’assurer qu’elle peut encore catcher. Le match est court, quatre minutes à la fin desquelles on assiste à un fameux finish controversé : Les épaules de Rousey étaient bien au sol pour le compte de trois, mais Liv Morgan avait tapé pour abandonner avant la fin du tombé, ce que l’arbitre n’a pas vu.

Après le match Ronda Rousey attaque à nouveau Liv Morgan en lui portant une armbar. Puis elle attaque l’arbitre avec la même prise avant que Shawn Daivari et Jamie Noble ne viennent la stopper.

On s’en serait bien passé mais on est dans le Tennessee, alors Kane est de la partie. Il vient nous donner le nombre de spectateurs dans le stade, 48 449 personnes.

Roman Reigns en route pour les 700 jours de règne

Nous voilà au main-event, le Last Man Standing entre Roman Reigns et Brock Lesnar pour les titres de champions par équipe de la WWE et champion Universal unifiés. Un match que l’on nous présente comme le dernier entre les deux catcheurs.

Brock Lesnar entre en tractopelle, parce que c’est Brock Lesnar et qu’il le peut. Mais c’est aussi pour le match, on va en reparler de ce tractopelle, et pas seulement ce soir.

Roman Reigns a battu Brock Lesnar au compte de 10 pour rester champion WWE & Universal.

On pouvait s’y attendre (surtout après l’entrée du tractopelle), ce match est un bordel total. Roman Reigns se fait dominer pendant les premières minutes du match, Reigns reprendra le dessus grâce à une distraction de Paul Heyman qui lui permet de faire passer The Beast à travers une table qu’il avait lui-même installé.

Les choses dégénèrent lorsque Lesnar charge Roman Reigns dans le godet du tractopelle pour le jeter sur le ring (l’impact est visiblement moins impressionnant qu’attendu, il ne chute pas de très haut, et heureusement dans un sens). Mais Lesnar ne s’arrête pas là avec son engin et décide de soulever le ring pour faire tomber Reigns qui est encore dessus.

Les Usos viennent à leur tour se mêler du match et attaque Brock Lesnar, mais ils subissent les souplesses. Paul Heyman qui supplie Lesnar d’arrêter subit carrément un F5 sur la table des commentateurs (Heyman le reçoit bien, il faut le noter).

Austin Theory a tenté de casher sa mallette, ce sera un échec complet : Brock Lesnar lui envoie un F5 dès son arrivée, Roman Reigns le frappera un peu plus tard à coups de mallette pour s’assurer qu’il ne se relève pas. Tout ce teasing pour finir comme ça c’est triste.

La dernière ligne droite du match voit Roman Reigns tout tenter pour faire rester Lesnar à terre, il finira par lui donner deux coups de ceintures, un spear et l’ensevelira d’éléments du décor pour ne plus qu’il se relève. Mission accomplie.

WWE SummerSlam 2022 est un bon pay-per-view. Le premier sous l’ère Triple H, on y voit quelques touches de sa part comme les arrivés de Dakota Kai et Io Shirai (désormais Iyo Sky) mais les vieilles à la McMahon manies restent. La victoire pas clean de Liv Morgan en est un exemple parmi d’autres. On espère que le changement dans le bon sens va se poursuivre ces prochaines semaines, ou prochains mois.


Quel a été le match de la soirée à WWE SummerSlam 2022 ?

  • Roman Reigns contre Brock Lesnar (71%, 882 Votes)
  • Bianca Belair contre Becky Lynch (12%, 147 Votes)
  • The Miz contre Logan Paul (7%, 87 Votes)
  • The Mysterios contre The Judgment Day (5%, 64 Votes)
  • Liv Morgan contre Ronda Rousey (2%, 31 Votes)
  • The Usos contre The Street Profits (2%, 19 Votes)
  • Pat McAfee contre Happy Corbin (1%, 11 Votes)
  • Bobby Lashley contre Theory (0%, 4 Votes)

Total Voters: 1 245

Loading ... Loading ...

Voir aussi

En haut